Browsing Tag

paris

Portrait de naturopathe #5

Ce mois-ci le portrait de naturopathe est dédié à un homme (enfin !) car malgré la parité dans ce milieu, je dois dire que je connais davantage de femmes et un peu de yang ça fait toujours du bien. J’ai rencontré Sabri lors d’un networking et j’ai tout de suite adhéré à sa façon de penser et sa philosophie de vie. En plus d’être naturopathe formé dans mon école, il développe ses cours de yoga à Paris et je suis très heureuse de partager ce portrait avec vous. 

– Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Sabri, Naturopathe et professeur de Hatha Yoga, formé en diététique, aromathérapie et toujours en quête de nouvelles connaissances.

– Pourquoi être devenu naturopathe ?

Depuis toujours fasciné par la Nature et ses secrets, passionné de médecines douces et traditionnelles, il m’a fallu passer par diverses formations pour trouver la Naturopathie. J’ai dans un premier temps entrepris des études de mathématiques physique et informatique pour ensuite me tourner vers l’architecture et l’urbanisme. Après quelques années j’ai ressenti le besoin de remettre en question mon cheminement personnel et mes aspirations. j’ai donc décidé de me réorienter vers ce qui me passionnait depuis toujours; après de longues recherches j’ai fini par découvrir la Naturopathie qui a tout de suite résonné en moi.

– Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ?

Nous ne sommes que de passage dans cette vie. La vie est une histoire qui s’écrit chaque jour. Lors de notre sommeil nous rêvons et ce qui me motive à me lever le matin c’est de réaliser ces rêves tout en sachant que le meilleur est à venir.

– Qu’est ce qui te passionne le plus dans la médecine naturelle ?

Tout, absolument tout ! Que ce soit :

L’histoire : comment à des époques très reculées les hommes ont pu découvrir ces remèdes,

La transmission : comment ce savoir a été transmis de générations à générations et s’est conservé à travers le temps,

L’usage : comment se servir de la nature et de ses lois afin de préserver la santé de chacun

etc…

Mais si je devais choisir un seul aspect je choisirais la considération globale de l’homme (physique, énergétique et spirituel) dans une démarche causaliste.

– Quel serait ton conseil principal pour être en bonne santé ?

Équilibre et Harmonie sont les clés du bien-être et de la santé.

Physiologiquement, veiller à équilibrer alimentation, activité physique et relaxation.

Sur des plans plus subtils, veiller à être SOI même, suivre son cœur, revenir à l’essentiel et se libérer de l’illusion.

– Quelle est ta recette préférée ?

C’est une recette méditerranéenne venu tout droit de Tunisie : « Slata Méchouia » qui signifie littéralement salade grillée, à des années lumière des cochonneries en boites que l’on peut retrouver dans le commerce. Traditionnellement cuite au feu de bois, elle est composée de poivrons, piments, tomate, ail, oignons et épices traditionnelles qui rappelleraient à s’y croire les routes et caravanes commerçantes de l’antiquité. Le tout assaisonné d’huile d’olive extra vierge de première pression à froid récoltée d’oliviers puisant leur richesse dans la terre de l’ancien empire Carthaginois. Cette salade s’accompagne d’un pain traditionnel cuit au feu de bois dans un four en terre cuite.

Le simple fait d’en parler me donne l’eau à la bouche.

– Quel est le super aliment que tu consomme et que tu conseillerais ?

Sans hésitation la grenade ! De par sa richesse en vitamines (B5, B6 et C) minéraux et antioxydants (tanins et flavonoïdes) entre autres.

Dans la grenade tout est bon ! Son écorce, ses fleurs, ses graines et son jus (frais ou fermenté) sont utilisés depuis des milliers d’années. Que ce soit dans le traitement du diabète (fleurs), le traitement des parasites intestinaux (écorce) ou encore le traitement d’inflammations chroniques, aujourd’hui les études scientifiques ne manquent pas pour venter les mérites de ce super aliment.

– Si tu pouvais partir vivre dans un autre pays, lequel et pourquoi ?

A vrai dire je n’ai pas de pays particulièrement en tête mais plutôt des critères essentiels selon moi pour être heureux dans mon environnement. Ces critères sont : le contact avec la nature, l’ensoleillement et de préférence en bord de mer.

– Quels sont tes futurs projets ?

La liste est longue mais je préfère en parler lorsque ces derniers sont lancés, lorsque l’idée se transforme en action.

En plus de la Naturopathie, développer mon activité de professeur de Hatha Yoga.

Joindre l’utile à l’agréable voyager découvrir et apprendre encore et encore.

– Une citation qui te représente ?

« Pour vivre gaiement, chemine avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir » Goethe

Ma coloration chez l’Atelier des Elfes

Vous le savez peut-être, (ou peut-être pas !) mais depuis plus de de 2 ans je suis passée à la coloration végétale et aux produits sains, bio, naturels, sans silicone et autres vilains produits pour mes cheveux. Je suis déjà allée chez Biocoiff (ils ne sont pas les seuls à Paris vous savez !) et j’en avais parlé sur le blog. Mais j’ai voulu changer un peu pour ne pas avoir d’oeillère et me cantonner à mes habitudes, et bien laissez-moi vous dire que j’ai bien fait ! Je suis allée chez l’Atelier des ElfesCécile s’est occupée de moi et j’ai été traitée comme une princesse, je vous raconte tout ici. 

20161020_162907

L’atelier des Elfes est une bulle de bonheur en plein Paris. Créé en 2009 par Cécile sensibilisée par les dangers de la colorations chimique, le salon propose également de temps en temps des séances de bien-être comme le Shiatsu, le massage, le soin du visage, etc. De quoi se faire chouchouter pendant la pose de sa coloration !

20161020_163054

L’accueil du salon

Je suis donc arrivée en milieu d’après-midi, accueillie chaleureusement dans ce lieu plein de bonnes ondes, entre femmes, le calme était déjà installé. On m’offre une tisane Yogi tea (que j’adore) et je sens tout de suite que je vais me plaire ici.

Je me suis rendue dans la salle de coloration, et Cécile m’a alors proposé de commencer avec un massage ayurvedique du crâne, associé à une huile végétale (de sa gamme) pour nourrir les cheveux avant la pose de la couleur. Il dure quelques minutes, j’ai fermé les yeux et apprécié ce moment alors que je ne suis pas adepte de ce type de soins habituellement. Autant vous dire que cette première étape vous détend radicalement que vous sous sentez comme sur un nuage une fois le soin fini !

20161020_163745

La préparation de la couleur

Ensuite elle prépare la coloration végétale en fonction de votre demande et de la longueur de vos cheveux. Je voulais raviver mon cuivre et mettre une touche de rouge pour m’accorder aux jolies couleurs de l’automne. Elle a appliqué la coloration encore chaude sur toute la chevelure en commençant par les racines et c’est parti pour une heure de pose sous serviette (et non pas de casque chauffant, c’est bien agréable) !

20161020_172643

La salle de soins

Pendant la pose envie de vous détendre encore plus ? C’est parti pour le soin du visage de 30mn ! Je n’en avais jamais vraiment fait à part chez moi dans ma petite salle de bain donc je peux vous dire que c’était très agréable pour moi. Démaquillage, gommage, masque hydratant, hydrolat… un vrai délice à chaque étape. Tous les produits utilisés étaient naturels, souvent de la gamme Les Délices d’Ayylis ou Heuliad, manipulés avec soin par Anaïs la jolie esthéticienne, présente un jeudi sur deux au salon.

20161020_183859

La salle des bacs de rinçage

Après le soin du visage je me suis laissée guider jusqu’au bac pour le rinçage. Cécile m’a également appliqué le baume Pana Prana comme soin et laissé poser quelques minutes. Il sent vraiment bon et je peux vous dire sans langue de bois que mes cheveux étaient soyeux après le séchage c’était impressionnant.

20161020_191226

Le résultat après le séchage

Pour terminer, dernière étape dans la première salle, pour la coupe, le séchage et les finitions. J’étais ravie de la couleur, le résultat à la lumière du jour était encore plus joli et mes cheveux étaient nourris, gainés et gonflés à bloc pour se préparer à l’arrivée de l’hiver.

Je suis sortie 3h plus tard, détendue comme jamais je ne l’ai été après un coiffeur, pleine de bonnes ondes et ravies du résultat. Cécile est quelqu’un de passionné, qui attache de l’importance à chacune de ses clientes et cela se ressent vraiment lorsque vous mettez un pied au salon.

Vous allez me dire « oui mais combien cela coûte tout ça ? », et bien pas plus cher qu’un salon traditionnel ! Vous retrouverez tous les tarifs et infos sur le site du salon. Il se trouve vers Alésia et je vous invite à le tester pour votre plus grand bonheur. En tout cas moi c’est sûr, j’ai trouvé mon nouveau salon… 🙂

20161021_110104

Le résultat le lendemain à la lumière du jour

Il y a de la vie chez Nanashi

Depuis quelques temps je découvre quelques adresses (parisiennes pour le moment) où il fait bon manger avec des plats sains et végé-friendly. J’ai pensé que cela pourrait vous interesser alors voici un article sur le premier de sa catégorie : Nanashi dans le Marais !

Restaurant NANASHI 57 rue Charlot à Paris le 28/04/11 Photo Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Nanashi se dit « bento parisien », c’est un restaurant à l’inspiration japonaise mais cela va bien au delà des simples sushis que vous connaissez. Lorsque vous rentrez vous avez directement accès à la cuisine ouverte où vous pouvez voir les cuisiniers au fourneaux. Les fruits et légumes du marché sont également exposés et cela donne vraiment une bonne impression de fraicheur.

Niveau prix les plats tournent autour de 16€ dont le fameux bento, mais vous pouvez également retrouver des Chirashis et des « Don » en plats à la carte.

Nous sommes arrivées avec une amie vers 19h30 sans réservation mais à 20h30 le restaurant, pourtant bien grand, était déjà complet (et un peu bruyant). J’ai décidé de prendre 3 entrées plutôt qu’un plat pour goûter à différentes choses et le bentô me tentait moins. Mon amie a opté pour un Don de poulet qu’elle a terminé et bien apprécié.

2016-06-02-23-40-09

Parmi mes 3 entrées : un rouleau de printemps végétarien, un Hiyayako avocat (Tofu froid, crème d’avocat au yuzuet la salade du jour (pomme de terre, aubergine, pois et brocoli). La salade était délicieuse, les légumes fondants et bien assaisonnés, le rouleau était succulent avec de la figue séchée en guide se surprise mais j’ai moins aimé le tofu que j’ai trouvé assez fade. Pour seulement 14€ pour ces 3 entrées j’étais bien rassasiée !

2016-06-02-23-40-27

Pour le dessert j’ai testé le cheesecake matcha et mon amie un cake matcha/framboise/galak. Moi qui ne suis pas trop cheescake je l’ai trouvé bien bon et pas trop lourd. Mon amie a moins aimé le cake et ne sentait pas le matcha (moi je ne sentais que ça, question de goût !) et la texture du gâteau était assez sèche.

Nous avons donc été ravies de cette découverte, le service est très sympa, assez rapide et même si les desserts ne sont pas leur spécialité, je le recommande chaudement pour tester !

Bon appétit 🙂