Browsing Tag

naturelle

6 conseils pour soulager des règles douloureuses

regles-douloureuses

Article rédigé le 25 février 2016 puis mis à jour le 23 août 2017.

Nous sommes nombreuses à souffrir quotidiennement de grosses douleurs lors de nos règles, certaines ayant jusqu’à avoir des vertiges ou à ne plus pouvoir sortir de chez elles. C’est également mon cas depuis que j’ai arrêté la pilule, car depuis un an et demi mon corps peine encore à se remettre de ses molécules chimiques et je souffre de violentes crampes. 

Bien sûr les médicaments existent et j’ai moi-même besoin d’en prendre quand la douleur est trop violente, mais j’essaie de trouver des solutions plus naturelles pour me soulager également et ne pas trop abimer de nouveau mon organisme. Notre cycle étant mensuel, il serait dommage de ne pas tenter de limiter les dégâts n’est-ce pas ?

Voici donc quelques conseils afin de pouvoir t’aider !

regles-douloureuses

1- Hygiène de vie

Quelques jours avant mes règles j’essaie de manger sain au maximum, de limiter le gluten, les crudités et tout ce qui pourrait favoriser les ballonnements

Je te conseille de soutenir ta flore intestinale si tu ressens que cela est nécéssaire car cela peut également aider à une meilleure digestion et ainsi soulager les crampes. 

On néglige aussi trop souvent le rôle du foie. J’ai ressenti qu’après de nombreux mois à être médiquée, ce dernier était devenu trop fragile. Or c’est son rôle de filtrer et redistribuer les hormones, qui peuvent alors se retrouver en trop forte quantité dans l’organisme et provoquer des dysfonctionnements et douleurs.

Je prends des mélanges de plantes et des tisanes pour soutenir mon foie et je te conseille de faire de même, tu devrais voir une différence 🙂

De plus, évite la caféine et l’alcool. Tu peux aussi te supplémenter en vitamine B et C ainsi que zinc et magnesium. Et n’oublie pas de pratiquer un peu d’exercices toutes les semaines afin de faire circuler tes humeurs et ainsi améliorer ton métabolisme.

 


2- Huiles essentielles et végétales

L’estragon est ton ami : Pose deux gouttes sur un comprimé neutre à avaler et/ou une sur le bas ventre diluée dans une huile végétale, en massant légèrement. Tu peux renouveler plusieurs fois le processus jusqu’à obtenir un soulagement.

Une formule plus complète : Mélange 5 gouttes d’huile essentielle d’estragon, 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée et une cuillère à café d’huile végétale d’arnica. Applique sur ton ventre en massant 2 fois par jour, pendant 3 jours, avant et pendant les douleurs.

 

3- Hydrolathérapie

Tu peux mélanger 50ml d’hydrolat d’Achillée, 100ml d’hydrolat de Basilic, 50ml d’hydrolat de Marjolaine, 100ml d’hydrolat de verveine et 100ml de sauge sclarée.

Incorpore ensuite une cuillère à café de ce mélange dans une tasse d’eau chaude à boire matin et soir. Débute 10 jours avant les règles et continue pendant 3 jours.

 

4- Phytothérapie

Le Gattilier est une plante réputée pour favoriser l’équilibre hormonal et éviter les crampes qui y sont associées. Tu peux en acheter ici par exemple et prendre 1 gélule par jour dès que les premiers signes se font sentir jusqu’à la fin de vos règles.

Pour ma part je prends ce mélange qui contient Alchemille, Hamamélis, Gattilier, Chardon marie, Zinc et Vitamine B6. Je le trouve vraiment efficace comparé à tout ce que je j’ai pu testé jusqu’à maintenant (combiné à une bonne hygiène de vie et un foie en santé bien sûr) !

 

5- Chaleur 

La chaleur est ta meilleure alliée en cas de douleurs menstruelles. Pense à la bouillotte chaude sur le bas du ventre pendant les crises elle te soulagera. 

Tu peux également prendre un bain chaud, accompagné d’huiles essentielles de lavande pour te détendre dans cette période pas toujours simple à traverser.

 

6- Médecines alternatives

N’hésite pas à consulter un naturopathe afin de faire un bilan complet, ce dernier sera sûrement à même de faire des liens auxquels tu n’as pas pensé, pour te conseiller certaines choses plus adaptées à ta situation.

Tu peux également tester l’acupuncture, la réflexologie ou encore les techniques énergétiques car certains paramètres peuvent parfois entrer en compte et ces méthodes peuvent s’avérer très efficaces. 

 

En espérant que ces solutions te soulagent. N’hésite pas à partager tes expériences. 

Cet article t’a aidé ? N’hésite pas à le partager sur Pinterest : 

regles-douleurs

Portrait de naturopathe #7

Ce mois-ci j’ai le bonheur de vous présenter mon amie Marion Mourrin dans ce nouveau portrait de naturopathe. Nous nous sommes rencontrées lors d’une consultation il y a quelques temps et nous nous sommes découvert de nombreux points communs. En plus d’être passionnée par l’énergétique, c’est une personne très solaire et toujours optimiste. Je vous laisse la découvrir ! 


Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je suis Marion Mourrin, j’ai 32 ans et je suis naturopathe à Ledru-Rollin, à Paris depuis plus de 2 ans maintenant. Je m’intéresse beaucoup à la bioénergie et à l’aromathérapie. Après mon bac, j’ai fait une école de commerce, cela m’a amené à faire de la communication et du marketing, puis j’ai travaillé sur un projet de réduction des pesticides. Ensuite je me suis formée à la naturopathie à l’Institut Supérieur de Naturopathie (ISUPNAT).

Pourquoi être devenue naturopathe ? 

J’avais besoin de sens dans mon travail au quotidien, et cela passait par le soin des autres et le respect de la nature, deux valeurs fondamentales pour moi. J’ai le sentiment d’être utile et d’utiliser au mieux mon potentiel au service du mieux-être et de la guérison. Je suis sensible à la douleur et c’est important pour moi de faire en sorte d’aider mes patients à aller mieux tout en leur faisant prendre conscience des mécanismes qui ont amené les déséquilibres.

Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ? 

J’aime savoir que j’aime ce que je fais, et ça m’apporte beaucoup, au niveau humain essentiellement, et même à un niveau plus élevé, j’ai l’impression d’être à ma place, que j’ai fait tout ce chemin pour être naturopathe, malgré les écueils parfois, et je suis fière de là où ça m’a mené et de ce que je suis en train de construire ! Je fais de belles rencontres et chaque jour je suis nourrie par ce sentiment de joie et de contentement !

Qu’est ce qui te passionne le plus dans la médecine naturelle ? 

L’approche énergétique m’a toujours fascinée, j’ai eu le sentiment assez tôt que la vie avait un sens beaucoup plus profond que ce que la télé veut bien nous montrer par exemple. Pour moi, travailler avec les énergies subtiles via les huiles essentielles, avoir une approche alimentaire axée sur la vitalité que les aliments peuvent nous apporter est essentiel. Mon approche est très holistique, et je travaille beaucoup sur les chakras. Je suis persuadée que nous sommes beaucoup plus qu’un corps.

Quel serait ton conseil principal pour être en bonne santé ? 

Mon crédo est « Prendre soin de Soi », et cela n’a l’air de rien mais cela implique de nombreuses dimensions : est-ce que je me traite comme la personne la plus importante ? Il ne s’agit pas de jouer dans l’égo mais véritablement de s’apporter ce dont on a besoin pour mieux être qui l’on veut être et aller dans la direction que l’on choisit. Est-ce que je m’autorise à être tel(le) que je suis tout en sachant que je souhaite évoluer sur une démarche de santé ? S’aimer soi-même, est un point clé dans le processus de guérison. Une fois qu’on s’accepte tel(le) que l’on est, que l’on sait ce que l’on veut et que l’on accorde les pensées, les paroles et les actes, alors on peut enclencher un processus puissant, et cela peut aller très vite pour peu que l’on utilise les techniques qui nous conviennent !

Quelle est ta recette préférée ? 

Je suis fan de mon tapen’algues !!! C’est une recette à base de tapenade, d’algues et d’avocat, c’est hyper riche en vitamines, minéraux, et acides gras essentiels. En plus c’est raw et c’est rapide ! Je l’ai servi à des amis qui ne sont pas du tout adeptes des algues ni de la cuisine naturelle et ils ont aimé ! Je trouve que cette recette mérite d’être partagée parce qu’elle est saine, fraîche, facile et rapide. Pour moi, prendre soin de soi c’est aussi ne pas se prendre la tête !!!

  • 1 barquette de dulse (algue rouge)
  • 20 à 30 olives noires Kalamata
  • 1/2 avocat
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petit oignon rouge

Rincer la dulse dans 3 bains d’eau froide pour les dessaler. Pour chaque bain, bien remuer l’eau. Gouter pour s’assurer que les algues ne sont plus salées. Egoutter, puis mettre dans le mixeur. Ajouter l’ail, l’oignon haché grossièrement, l’avocat et les olives. Mixer, c’est prêt !

Quel est le super aliment que tu consommes et que tu conseillerais ? 

J’aime beaucoup le pollen frais de ciste, c’est vraiment une panacée ! Au quotidien je le prends avec une banane écrasée au petit-déjeuner. Cela me permet d’être en forme tout au long de l’année, car c’est très riche en vitamines B : pour le système nerveux et l’humeur, en minéraux pour être dynamique et surtout c’est très riche en ferments lactiques, les fameux probiotiques et prébiotiques, qui régulent la flore intestinale.

Si tu pouvais partir vivre dans un autre pays, lequel et pourquoi ? 

J’ai déjà vécu dans plusieurs pays et j’ai vraiment un coup de cœur pour l’Amérique du Sud ! Je reviens de Colombie et j’ai beaucoup aimé ! Je me sens chez moi, j’aime beaucoup la générosité et l’affection que les gens peuvent se témoigner, c’est très touchant je trouve, et ça rapproche forcément !

Quels sont tes futurs projets ? 

Je suis en train de me former à la psycho-bio acupressure (PBA), une technique de libération des blocages émotionnels basée sur la pression de points d’acupuncture. Les résultats que je peux obtenir sont déjà impressionnants !
Je travaille aussi sur un projet d’ateliers, de week-ends et de séjours autour de la naturopathie, de la conscience et du bien-être.

Une citation qui te représente ? 

« Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière ! » J’ai un côté qui a besoin de se lâcher, et je trouve qu’on est souvent dans la retenue ou le jugement, alors que c’est tellement mieux d’être soi-même, c’est là qu’on attire les choses qui nous correspondent vraiment et qu’on vit à 100% !

Un petit secret sur toi à partager

Je suis assez contemplative au quotidien, avant on me reprochait d’être paresseuse, mais maintenant que je prends le temps et que je fais ce que j’aime, on me dit que je suis beaucoup plus sereine et épanouie, et je le trouve aussi !

13 applications mobile pour une vie plus belle

Au quotidien j’utilise plusieurs applications que je trouve très utiles. Du matin au soir nous sommes sur notre téléphone, alors au delà des applications réseaux sociaux que nous utilisons (souvent bien trop), nous pouvons tout à fait optimiser cette technologie pour améliorer notre vie ! Voici quelques unes de mes préférées que vous pourrez consulter si le coeur vous en dit.

Développement personnel :

Petit bambou

Cette application est top pour débuter la méditation. Avec des séances de plusieurs minutes, guidées, cela vous permet de décrocher de votre quotidien et apaiser votre esprit.

Plusieurs sessions sont gratuites, il vous faudra payer pour aller plus loin si vous le souhaitez.

Coach lifestyle

Chaque jour retrouvez des exercices de meditation, des conseils pour mieux dormir, des astuces pour des mouvements doux…

Un vrai petit programme pour rendre votre vie plus saine et plus sympa.

Hypnose

Créée par Patricia d’Angeli et Olivier Lockert, qui dirigent ensemble l’Institut Français d’Hypnose Humaniste & Ericksonienne (IFHE), vous retrouverez des séances sur plusieurs thèmes afin de vous accompagner au quotidien.

Dormez mieux, soyez plus apaisé, lâchez prise, etc.


Daily Yoga

Adaptée à tous les niveaux, retrouvez plus de 30 exercices de yoga, plus de 200 postures, des vidéos HD, avec guide vocal en live, de la musique apaisante, une communauté sociale, etc.

Une super appli pour faire du yoga chez soi !

 

Utiles au quotidien : 

Twilight

Cette application a changé ma vie (merci à mon homme). Elle vous permet d’enlever la lumière bleue de votre écran, de baisser la luminosité et de régler tout cela comme vous le souhaitez.

C’est un impératif si comme moi vous avez tendance à être sur votre téléphone avant de dormir ! (Sur ordinateur vous avez aussi l’application f.lux, et pour ceux qui ont Apple vous avez déjà un utilitaire natif dans votre téléphone)

Relax mélodies

J’adore cette application pour m’aider à m’endormir ou pour mes méditations. Vous pouvez faire des combos de sons (bol tibétain, oiseaux, cascade, flûte, etc) et enregistrer les combinaisons qui vous plaisent.

Vous pouvez également demander à l’application de s’éteindre toute seule alors que vous vous endormez.

Clue

Depuis que j’ai arrêté la pilule, mes cycles sont redevenus naturels et je suis mon cycle grâce à cette super application afin de savoir quand sont mes prochaines règles et ma phase d’ovulation.

Vous pouvez rentrer de nombreux paramètres pour garder arriver à suivre votre cycle et savoir où vous en êtes : douleurs, flux, rapports, état émotionnel, alimentation, etc. C’est top !

 

Médecine douce : 

Aroma Fiches

Elle vous permet de consulter les fiches pratiques sur les différentes huiles essentielles : à quoi servent-elles, comment les utiliser, les précautions d’emploi, etc.

Vous pourrez effectuer des recherches par huile essentielle, mais aussi par indication thérapeutique afin de trouver ce qui est le plus adapté. Attention à vous renseigner néanmoins, de nombreuses contre-indications existent.

Guide santé au naturel

Ce guide est top pour votre quotidien : maison, jardin, pour se soigner, pour se maintenir en forme, etc.

Vous retrouverez plus de 60 fiches de produits sur les plantes, les épices, les fruits, légumes… Toutes les astuces naturelles pour vous soigner ou rester en bonne santé sans passer forcement par les médicaments.

Radio Médecine douce

Ma radio préférée a son application ! Elle est entièrement dédiée à la santé naturelle, aux thérapies alternatives et développement personnel.

Vous retrouverez du live, de la musique et des podcasts : homéopathie, sophrologie, hypnose, naturopathie, spiritualité, psychologie…

 

Alimentation : 

Happy Cow

C’est LE guide des restaurants et épiceries vegan, végétariens ou végé-friendly. L’annuaire référence des milliers d’adresses dans le monde entier, où que vous soyez.

Si vous vous trouvez dans la rue et que vous chercher un endroit sympa où manger sans que ce soit trop compliqué, c’est l’application qu’il vous faut !

Fruits et légumes de saison 

Retrouvez les fruits et les légumes classés par mois de l’année, afin de consommer de saison. C’est important pour votre santé et pour la planète.

Vous retrouverez le calendrier et des idées recettes pour manger sainement au quotidien. Vous pourrez aussi les sélectionner et vous créer un panier pour ne rien oublier lors de vos courses.

Kwalito

Elle déchiffre la liste des ingrédients pour que votre alimentation soit plus simple et saine. Super pratique pour les allergiques, intolérants, végétariens, femmes enceintes et pour éviter les cochonneries.

Vous pourrez repérer certains colorants, conservateurs, graisses hydrogénées ou autre en scannant le code-barre d’un produit pour savoir si vous pouvez le manger.

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest ! 

applications-mobile-green

Portrait de naturopathe #5

Ce mois-ci le portrait de naturopathe est dédié à un homme (enfin !) car malgré la parité dans ce milieu, je dois dire que je connais davantage de femmes et un peu de yang ça fait toujours du bien. J’ai rencontré Sabri lors d’un networking et j’ai tout de suite adhéré à sa façon de penser et sa philosophie de vie. En plus d’être naturopathe formé dans mon école, il développe ses cours de yoga à Paris et je suis très heureuse de partager ce portrait avec vous. 

– Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Sabri, Naturopathe et professeur de Hatha Yoga, formé en diététique, aromathérapie et toujours en quête de nouvelles connaissances.

– Pourquoi être devenu naturopathe ?

Depuis toujours fasciné par la Nature et ses secrets, passionné de médecines douces et traditionnelles, il m’a fallu passer par diverses formations pour trouver la Naturopathie. J’ai dans un premier temps entrepris des études de mathématiques physique et informatique pour ensuite me tourner vers l’architecture et l’urbanisme. Après quelques années j’ai ressenti le besoin de remettre en question mon cheminement personnel et mes aspirations. j’ai donc décidé de me réorienter vers ce qui me passionnait depuis toujours; après de longues recherches j’ai fini par découvrir la Naturopathie qui a tout de suite résonné en moi.

– Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ?

Nous ne sommes que de passage dans cette vie. La vie est une histoire qui s’écrit chaque jour. Lors de notre sommeil nous rêvons et ce qui me motive à me lever le matin c’est de réaliser ces rêves tout en sachant que le meilleur est à venir.

– Qu’est ce qui te passionne le plus dans la médecine naturelle ?

Tout, absolument tout ! Que ce soit :

L’histoire : comment à des époques très reculées les hommes ont pu découvrir ces remèdes,

La transmission : comment ce savoir a été transmis de générations à générations et s’est conservé à travers le temps,

L’usage : comment se servir de la nature et de ses lois afin de préserver la santé de chacun

etc…

Mais si je devais choisir un seul aspect je choisirais la considération globale de l’homme (physique, énergétique et spirituel) dans une démarche causaliste.

– Quel serait ton conseil principal pour être en bonne santé ?

Équilibre et Harmonie sont les clés du bien-être et de la santé.

Physiologiquement, veiller à équilibrer alimentation, activité physique et relaxation.

Sur des plans plus subtils, veiller à être SOI même, suivre son cœur, revenir à l’essentiel et se libérer de l’illusion.

– Quelle est ta recette préférée ?

C’est une recette méditerranéenne venu tout droit de Tunisie : « Slata Méchouia » qui signifie littéralement salade grillée, à des années lumière des cochonneries en boites que l’on peut retrouver dans le commerce. Traditionnellement cuite au feu de bois, elle est composée de poivrons, piments, tomate, ail, oignons et épices traditionnelles qui rappelleraient à s’y croire les routes et caravanes commerçantes de l’antiquité. Le tout assaisonné d’huile d’olive extra vierge de première pression à froid récoltée d’oliviers puisant leur richesse dans la terre de l’ancien empire Carthaginois. Cette salade s’accompagne d’un pain traditionnel cuit au feu de bois dans un four en terre cuite.

Le simple fait d’en parler me donne l’eau à la bouche.

– Quel est le super aliment que tu consomme et que tu conseillerais ?

Sans hésitation la grenade ! De par sa richesse en vitamines (B5, B6 et C) minéraux et antioxydants (tanins et flavonoïdes) entre autres.

Dans la grenade tout est bon ! Son écorce, ses fleurs, ses graines et son jus (frais ou fermenté) sont utilisés depuis des milliers d’années. Que ce soit dans le traitement du diabète (fleurs), le traitement des parasites intestinaux (écorce) ou encore le traitement d’inflammations chroniques, aujourd’hui les études scientifiques ne manquent pas pour venter les mérites de ce super aliment.

– Si tu pouvais partir vivre dans un autre pays, lequel et pourquoi ?

A vrai dire je n’ai pas de pays particulièrement en tête mais plutôt des critères essentiels selon moi pour être heureux dans mon environnement. Ces critères sont : le contact avec la nature, l’ensoleillement et de préférence en bord de mer.

– Quels sont tes futurs projets ?

La liste est longue mais je préfère en parler lorsque ces derniers sont lancés, lorsque l’idée se transforme en action.

En plus de la Naturopathie, développer mon activité de professeur de Hatha Yoga.

Joindre l’utile à l’agréable voyager découvrir et apprendre encore et encore.

– Une citation qui te représente ?

« Pour vivre gaiement, chemine avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir » Goethe

Prendre soin de soi pendant l’automne

En naturopathie, les changements de saison sont très importants. Les fruits et légumes à consommer ainsi que nos besoins ne sont pas les mêmes, notre mode de vie s’adapte, la température change… Il est donc logique que l’on ne peut pas prendre soin de notre santé de la même manière. Comment se sentir bien en ce début d’automne ? Suivez le guide avec ces quelques conseils !

La saison propice au nettoyage 

En médecine chinoise cette saison est associée aux poumons et au gros intestin. Ajoutons également aux émonctoires importants le foie, qui demande souvent à être soutenu à cause de tout son travail quotidien et des déchets dont il s’occupe toute l’année.

Pour les poumons je t’invite à faire de l’exercice, respirer de l’air pur à l’extérieur, pourquoi pas un peu de footing ou de Qi Gong dans un parc et aérer régulièrement ton intérieur même si comme moi je sais que tu préfères rester au chaud.

Pour l’intestin, évite les surcharges, les mauvaises graisses, le sucre, les excitants, etc. Tu peux faire des monodiètes de riz demi-complet pour le mettre un peu au ralenti ou encore boire un jus de fruits & légumes pressé à froid le matin à jeun avant le repas du midi. Une cure de probiotiques ne fera également pas de mal (associé au curcuma comme je le fais c’est top pour renforcer l’immunité).

Enfin pour le foie de nombreuses cures sous formes d’ampoules, gélules, tisanes existent. Le plus important reste la bouillotte, que tu peux mettre sur ton ventre tous les soirs avant de te coucher car il adore ça et cela le booste pour travailler correctement.

Préparer le système immunitaire

L’hiver approche et c’est généralement pendant cette période que les microbes et bactéries prennent un malin plaisir à nous rendre malade. N’hésite pas à te complémenter avec des produits de la ruche : miel, pollen (frais de préférence) ou encore gelée royale. Mais également avec des compléments alimentaires, des minéraux et vitamines si tu es en carence et des graines germées pour leur vitalité.

C’est également une super période pour faire une cure de raisin (bio et/ou local) : tu peux en manger pendant un repas à volonté, une journée ou sur plusieurs jours. Selon ta force vitale, à déterminer avec l’aide d’un naturopathe si besoin.

Tu peux également faire des cures de plantes « adaptogènes » qui t’aideront à faire face au stress et aux agressions extérieures : le ginseng (résistance physique et psychique, renforce l’immunité et antifatigue),  la rhodiola (resistance à la fatigue et au stress émotionnel) ainsi que l’échinacée très bonne pour soutenir le système immunitaire en préventif ou en curatif.

Le thym, ton meilleur allié

Avec le froid qui approche, pense à avoir le réflexe THYM en tisane, très bon pour les voies respiratoires souvent encrassées après les folies de l’été. Associé au romarin, ils sont remarquables pour la prévention des maladies de type toux, angine et bronchite.

Si tu n’as pas de Thym sous la main, toutes les tisanes sont bonnes à prendre car elles sont toutes dépuratives, elles réchauffent et aident à la purification des émonctoires. Faire circuler les liquides dans ton corps sera toujours le meilleur des réflexes pour être en bonne santé.

Pense aux huiles essentielles

Toujours à prendre de façon encadrées et avec précautions, elles peuvent s’avérer très efficaces. L’huile essentielle de Ravintsara est la star pour combattre grippe, rhume et autres infections. Les inhalations de Menthe poivrée ou Eucalyptus peuvent aussi aider à déboucher les voies respiratoires et soulager les maux de tête. Enfin, le Tea Tree est un très bon antibacterien en cas d’angine ou de fatigue passagère.

N’hésite pas à te rapprocher d’un naturopathe ou aromathérapeute pour connaitre les bons dosages et précautions d’utilisations avant de te lancer c’est très important.

Retrouve mon article  Comment retrouver la pêche grâce aux méthodes naturelles, qui pourra peut-être te plaire également.

Cet article t’a été utile ? N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest ! 

Qu’est ce que la naturopathie ?

La naturopathie est un vaste sujet dont je vous parlerai forcement dans de nombreux articles vu que je me prédestine à en faire mon métier. Il n’est pas simple d’expliquer en quelques minutes ce qu’est exactement la naturopathie. Lorsque j’en parle autour de moi, j’entends beaucoup d’idées fausses, de clichés et d’interrogations. C’est pour cela que dans cet article je vais tenter de donner une définition de ce qu’est cette médecine alternative, ce qu’elle n’est pas et quelles en sont les techniques utilisées pour vous aider à être en bonne santé.

 

Comment définir la naturopathie ? 

La naturopathie n’est pas une médecine comme l’allopathie faite pour vous soigner. La médecine traditionnelle (allopathie) va analyser vos symptômes et les traiter avec des médicaments. La naturopathie quant à elle va analyser votre morpho-psychologie, vos antécédents, votre sphère émotionnelle, votre terrain ou encore votre force vitale grâce à de nombreux procédés dont je vous parlerai dans un prochain article (là encore sujet vaste, je sais vous avez hâte !) afin de pouvoir vous accompagner sur le chemin de la santé.

Une fois le bilan établi en un minimum d’une heure (oui oui c’est le temps qu’il faut pour analyser tout cela), le naturopathe ne va pas « soigner » grâce à des médicaments mais « éduquer » le patient sur les bons réflexes à avoir au quotidien, la façon de s’alimenter, l’hygiène de vie qu’il faudrait mettre en place, etc. Eventuellement il pourra également prescrire des compléments alimentaires, tisanes et autres plantes en aroma et phytologie afin de combler les carences ou d’éliminer les surcharges, mais ce n’est pas le coeur de la consultation (et si vous tombez sur un naturopathe qui ne fait que cela alors changez-en, il y a de bons et mauvais médecins comme il y a de bons et mauvais naturopathes).

La définition officielle de la naturopathie est la suivante : « Fondée sur le principe de l’energie vitale de l’organisme, elle rassemble les pratiques issues de la tradition occientale et repose sur les dix agents naturels de santé. Elle vise a préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto régénérer par des moyens naturels ».

Vous l’aurez donc compris, l’intérêt de la naturopathie est de comprendre comment fonctionne votre corps afin de l’aider à s’auto guérir et de le maintenir en bonne santé. Dans un monde idéal, à l’aide de quelques cures et des bons réflexes quotidiens, la médecine allopathique ne serait utilisée que dans des cas d’urgence. Mais nous savons qu’aujourd’hui le stress, notre environnement, nos modes de vie et façon de consommer rendent difficile une pareil utopie…

 

Qu’est ce que la naturopathie n’est pas ?

Voici les quelques idées reçues que l’on peut rayer de la définition de cette médecine alternative :

  • ce n’est pas une médecine étrange issue des rebouteux ou autres croyances
  • ce n’est pas une philosophie extrémiste où l’on encourage le végétarisme ou véganisme
  • ce n’est pas une simple médecine par les plantes
  • ce n’est pas une médecine contre l’allopathie qui vous ordonnera de cesser votre traitement médical en cours (si c’est le cas alors changez vite de naturopathe)
  • ce n’est pas une médecine qui va analyser votre iris (l’iridologie est une technique utilisée dans notre bilan de santé) et y voir toute la vérité sans nuance
  • ce n’est pas une doctrine qui va vous interdire tous les plaisirs de la vie
  • ce n’est pas un discours moralisateur qui va vous faire culpabiliser
  • et j’en passe !

Quelles sont les 10 techniques utilisées ? 

  1. L’alimentation : la diététique, la nutrition en fonction de son tempérament, les cures saisonnières…
  2. La psychologie : exercices de relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, psychothérapies brèves, sophrologie…
  3. Les exercices physiques : gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, marche, natation…
  4. L’hydrologie : eau chaude ou froide, locale ou générale, interne ou externe, douches, bains, thalassothérapie, argiles…
  5. Les techniques manuelles : massages non médicaux, onctions aromatiques…
  6. La réflexologie : pied, oreille, nez, dos, etc.
  7. Les techniques respiratoires : empruntées au yoga, aux arts martiaux, Bol d’air Jacquier, ionisations…
  8. Les plantes (phytologie) : revitalisantes, drainantes, adaptogènes ; et les huiles essentielles (aromatologie)
  9. Les techniques énergétiques : magnétisme, recours aux aimants, cristaux
  10. Les techniques vibratoires : utilisation des couleurs, de la lumière, de la musique…

Retrouvez mon article sur les 10 techniques utilisées en naturopathie

Bien sûr toutes ces techniques ne seront pas toutes employées à chaque bilan de santé. Ce dernier sera adapté à chaque patient, à ses besoins et ses possibilités. Les 3 premiers points étant des impératifs dans un bonne hygiène de vie, ces techniques font partie des bases de la naturopathie. Il n’y a rien de miraculeux dans tout cela, il ne s’agit que d’anciennes techniques utilisées depuis des siècles, ayant fait leur preuve et permettant à chacun de prendre en main sa propre santé et de devenir un patient responsable 🙂

Je terminerai donc cet article avec cette citation d’Hippocrate : « que ton alimentation soit ton principal remède ».

Pour aller plus loin, quelques lectures : 

Naturopathie – Daniel Kieffer

Le grand livre de la naturopathie – Christian Brun

La naturopathie pour les Nuls – Anne Claire Meret

Secrets de naturopathes – S. Tétart et V. Lopez

Cet article t’a été utile ? N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest ! 

Portrait de Naturopathe #1

Bonjour à toutes et tous ! Aujourd’hui j’ai le plaisir d’inaugurer une catégorie qui me tenait à coeur : portrait de naturopathe. Régulièrement je posterai une interview de praticien de cette médecine naturelle à laquelle je me destine afin de vous faire partager leurs univers qui sera bientôt le mien.

Et cette semaine c’est Angélica que j’ai découvert via son compte Instagram qui se prête au jeu. J’ai beaucoup aimé son approche car elle est également enseignante de yoga, une discipline que j’aime vraiment pratiquer (je vais bientôt pouvoir m’y remettre mon souci de santé s’améliore ouhou) !

Je vous laisse la découvrir 🙂

YO2

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Angélica Alcantara, je suis d’origine mexicaine et réside en France depuis presque 5 ans. Mes occupations sont très axées sur le partage de connaissances, de par mon métier de Naturopathe et de professeur de Yoga. J’ai toujours été curieuse, je me pose tout le temps plein de questions sur la vie, sur moi-même, donc je suis avide d’apprendre toujours de nouvelles choses. J’adore aussi la nature, les animaux, voyager, rigoler et lire.

Pourquoi être devenue naturopathe ? 

J’ai toujours été passionnée des secrets du corps et de son fonctionnement. Tout d’abord j’ai décidé d’entreprendre des études en médecine pour comprendre le pourquoi et le comment de la vie. Après 6 années d’études, j’expérimente un malheur général, même si ma vie aux yeux des autres pouvait être « parfaite », j’ai une exigence insatiable envers moi qui est en train de me détruire. Il n’existe pas de cachet magique qui peut changer ma façon de me traiter, la médecine ne pouvait pas répondre à ces questions, j’ai donc décidé d’essayer en premier temps le Yoga sur conseil de ma mère, qui a toujours été quelqu’un de spirituel. Celui-ci me fait me sentir bien, mais ce n’est pas suffisant.

Je pars donc en Inde pour me retrouver. Une fois là-bas, je me rends compte que toutes ces réponses se trouvent à l’intérieur de moi, je me blesse au dos et je suis forcée à aller voir un médecin dans une petite ville de l’Himalaya. Elle ne me parle pas que de mon dos, elle s’intéresse à mon alimentation, à mes émotions, elle m’écoute. Les médecins indiens pratiquent l’ayurvéda en même temps que l’allopathie, c’est là que j’ai une illumination.

Quand je rentre en France je me renseigne sur tous les médecines complémentaires et je trouve que la Naturopathie fait la synthèse des médecines traditionnelles orientales et occidentales. Je m’identifie rapidement, je me lance, et voilà qu’aujourd’hui je peux partager lors de mes consultations mon savoir médical mais aussi humain. Je me régale avec ça, je sens enfin que je peux accompagner toutes ces personnes dans leur quête du bien-être.

Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ? 

Le fait de pouvoir recommencer ou redessiner ma vie, la curiosité de savoir quelle sera ma leçon du jour, et de voir les yeux de mon amoureux et de Choco (mon chien).

Qu’est ce qui te passionne le plus dans la médecine naturelle ? 

Premièrement, la symbiose qu’elle crée entre la nature et l’être humain. En second, le fait qu’elle donne la chance à chacun de retrouver son propre potentiel et de ne plus être une victime sinon un acteur de sa vie et de sa santé, ce qui apporte une sensation de sécurité et confiance. Enfin, la vision globale qu’elle a de la vie, le fait qu’elle ne sectionne pas l’être humain en plusieurs parties et qu’elle ne le sépare pas de tout ce qui l’entoure (environnement, nourriture, relations humaines, etc.).

Quel serait ton conseil principal pour être en bonne santé ? 

Tout d’abord apprendre à connaître et à écouter son corps, une fois que l’on parvient à entrer en contact avec soi, toutes nos actions et nos décisions deviennent naturellement en accord avec nos besoins.Ensuite je dirai que de manger plus vivant (+ de crudités et des fruits), plus vert (+ de légumes), plus varié et de préférence bio. Je conseille aussi de rester en contact avec la nature régulièrement, et aussi de faire une activité physique qui procure plaisir et bien-être pour l’âme et pour le corps. Enfin, je recommande de chercher à se débarrasser des idées, des situations et des personnes parasites ou toxiques à soi.

Quelle est ta recette préférée ?

Le Buddha bowl !

Quel est le super aliment que tu consommes et que tu conseillerais ? 

J’ai plusieurs coups de cœur mais les deux que je consomme le plus fréquemment et que je conseille sont les algues et les graines germées. Ce sont des aliments simples à utiliser, accessibles à tout le monde, et qui sont pleines de vitamines et de minéraux.

Si tu pouvais partir vivre dans un autre pays, lequel et pourquoi ? 

Ce pays n’existe pas malheureusement, car il devrait rassembler des choses que j’adore de 3 pays qui ont marqué ma vie : le Mexique avec son énergie, son service et son insouciance (et le soleil J) ; la France avec son ordre, le savoir exprimer son désaccord tout en respectant autrui, et sa quête de l’amélioration ; et enfin l’Inde avec sa spiritualité, sa générosité et son don pour le partage. S’il existe un pays avec tout ça, je pars demain !

Quels sont tes futurs projets ? 

Je souhaite tout d’abord finir ma formation en plantes médicinales. Ensuite, j’aimerai l’an prochain aller en Inde me former en médicine ayurvédique, pour continuer à enrichir ma pratique. J’aimerai continuer encore et encore à enrichir mon expertise pour la partager, et faire en sorte qu’un maximum de personnes puisse être plus autonomes avec sa santé et son bien-être.

Une citation qui te représente ? 

“Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde.” Buddha

Un petit secret sur toi à partager ? 

J’ai une addiction pour les livres, j’en achète tout le temps …

Merci Angélica et à bientôt ! 

Première visite chez une naturopathe

Hier j’ai eu le bonheur de faire ma première consultation chez une naturopathe. Je voulais le faire depuis longtemps mais je ne savais pas trop vers qui me tourner, et puis après plusieurs recherches je suis tombée sur une dame dans le 14ème et je peux vous dire que j’en suis ravie. Voici plusieurs questions auxquelles je vais essayer de répondre afin de vous faire connaitre davantage cette pratique de médecine douce que j’envisage d’étudier très prochainement.

IMG_20160221_181336

Pourquoi et quand consulter un naturopathe ? 

Le mieux est d’y aller lorsque vous vous sentez plutôt bien, ce dernier pourra vous accompagner pour assainir davantage votre « terrain », pour faire une cure de revitalisation si vous êtes un peu faible ou une cure de detox avec peut-être un éventuel jeûne pour vous purifier si vous êtes en bonne forme.

Vous pouvez également y aller si vous avez des soucis de santé et que la médecine classique ne répond pas à vos besoins (c’était mon cas).

Qu’est ce que c’est au fait la naturopathie ? 

Un naturopathe est un praticien en médecine naturelle qui ne prescrit pas de médicament et n’interfère pas avec les traitements en cours s’il y a. Il donne des conseils d’hygiène de vie, de nutrition et éventuellement des compléments alimentaires à bases de plantes (tisane, gélules, liquides) qui permettront à l’organisme de se rééquilibrer en douceur.

Est-ce vraiment utile ? 

Après avoir passé des années à me nourrir de façon aléatoire, à prendre de nombreux médicaments, beaucoup d’antibiotiques et à m’être détruite la flore intestinale par exemple, la naturopathie arrive au bon moment et sera sûrement plus efficace. Sachez que certaines huiles essentielles sont aussi puissantes voire plus que certains antibiotiques !

Combien ça coute ? 

La séance coûte entre 70 et 90€ en moyenne, n’est pas remboursée mais vaut tellement le coup lorsque le corps n’en peut plus de prendre des médicaments au quotidien et de voir le médecin tous les mois ! Les compléments alimentaires demandent aussi un petit investissement mais je le compense largement sur les soirées où je ne bois plus et les restaurants que je ne fais plus à cause de mon état de santé en vrac…

Combien de temps cela dure ? 

La consultation dure en moyenne 1h30 – 2h pour une première rencontre. Le naturopathe vous pose beaucoup beaucoup de questions sur vous, votre corps, vos antécédents, votre façon de fonctionner et essaye de mettre en lien les symptômes et d’éventuelles causes en remontant à la racines des problèmes. (Ma consultation a duré 3h, il y avait pas mal de choses à dire et cela prouve qu’elle ne comptait pas les minutes !)

Les conseils sont-ils contraignants ? 

Je ne vais pas vous mentir, si vous y allez borné(e) comme une mule, peu convaincu(e) de l’effet des plantes et persuadé(e) que votre alimentation est la bonne, alors cela ne sert pas à grand chose ! Soyez ouvert(e), les explications sur le fonctionnement du corps et les conseils donnés valent vraiment le coup.

Un livre que je vous conseille pour vous familiariser avec les notions de naturopathie : 

Les 24 heures de l’homme heureux de Daniel Kieffer.

Si cela vous intéresse n’hésitez pas à me contacter pour avoir le contact de la mienne 🙂

Coloration naturelle : mon premier henné

Depuis plus d’un an je suis passée à la coloration naturelle et je vois vraiment la différence : cheveux plus doux, plus forts, qui poussent de nouveau et sont moins fourchus. Je n’utilise plus aucun produit chimique, tous mes shampoings, après-shampoings et masques sont bio et je suis allée 2 fois chez Biocoiff pour ma coloration.

Mais ce mois-ci faute de finances et par curiosité j’ai voulu tester le henné ! Vous voulez savoir comment je m’y suis prise ? C’est par ici…

IMG_20160213_235434

Après avoir longuement parcouru le site d’Aroma-zone et de nombreux blogs qui disaient des choses et leurs contraires, j’ai décidé de ne pas trop me prendre la tête et de faire la recette assez simplement :

  • 100g de poudre de Garance (les reflets rouge)
  • 150g de hénné du Yemen (le cuivré)
  • 40 gouttes d’HE de Ylang-Ylang (la douceur)
  • De l’eau (jusqu’à consistance pâteuse type gâteau)

Bien mélanger les 2 poudres, puis ajouter l’eau très chaude, bien remuer à la cuillère en bois (pas de métal) et enfin l’huile essentielle.

J’ai fait le mélange la veille et l’ai laissé poser toute la nuit au frigo, cela fixe mieux les pigments rouges. J’ai fait ma couleur le lendemain et je peux vous dire que ce n’était pas de la tarte !

Pensez à protéger votre lavabo, vos épaules et vêtements ainsi que le sol car on en met de partout et le rouge tâche bien. Le henné se pose sur cheveux lavés et mouillés au préalable.

Il faut donc appliquer par gros paquets en malaxant les mèches de cheveux et en les rassemblant au fur et à mesure. Commencer par en dessous puis faire le dessus et enfin tout réunir sur le dessus de la tête en énorme pâté bien sexy et bien imbibé de la mixture. Emballer votre tête dans du cellophane pour garder à température ambiante et laisser poser 3 heures.

Attention le rinçage n’est pas de tout repos non plus : je l’ai fait au début au dessus d’un seau pour éviter de boucher la baignoire avec le plus gros de la mixture à évacuer (ensuite hop dans les toilettes). Puis se mettre dans la baignoire et bien rincer… Faire un après-shampoing si besoin (moi je l’ai fait) mais pas de shampoing ! Et éviter de se laver les cheveux pendant 3 jours ensuite pour que le henné se révèle comme il faut.

henné rougeJ’étais assez contente du résultat, mes racines étaient plus douces et moins rouges que mes longueurs car ces dernières possèdent encore les reflets et l’éclaircissement des anciennes colorations chimiques.

Cela m’a donc permis de rebooster mes reflets et de ne plus avoir de racines fades sans avoir à passer chez le coiffeur ! 🙂

Attention si vous partez d’une base châtain neutre vous n’aurez pas ce résultat, j’étais déjà bien rousse.

 

Sauvez vos cheveux avec le bio et végétal

On en entend beaucoup parler en ce moment, phénomène de mode ou véritable besoin de retour aux sources, la coloration végétale prend de plus en plus d’ampleur parmi les demoiselles.

J’étais sceptique au début, moi et mon tie and dye rouge et doré on s’aimait bien. Et puis mes pointes ont commencé à vraiment se casser, j’ai remarqué une chute de cheveux plus importante et je me suis mise à douter de ce procédé mis en place depuis plusieurs années.

Si je dois ce changement c’est grâce à ma maman qui m’a soutenu que la coloration végétale était devenu une question de vie ou de mort pour mes cheveux, et elle avait un peu raison.

J’ai alors pris rendez-vous chez Biocoiff dans le quartier Saint-Germain à Paris et j’ai été vraiment agréablement surprise, l’accueil est très pro et chaleureux.

10987619_10153601476828836_3098643997828972484_oComment cela se passe ? 

Tout d’abord un masque à l’argile pour enlever tout le silicone et les produits chimiques qui trainent dans vos cheveux depuis des années fait le plus grand bien. (Et c’est là que vous vous rendez compte que vos cheveux en dessous de tout ça… c’est de la paille.)

Ensuite on applique la coloration qui ressemble à une espèce de pâte épaisse verte ou marron selon votre choix (j’avais choisi rouge pour me rapprocher le plus possible de mon roux bien cuivré) et le tout pose une heure (oui c’est long mais nécéssaire car pas de chimie) sous du cellophane et un casque chauffant.

Puis vient le rinçage, un soin pour faire du bien à vos cheveux, une coupe si besoin (moi j’ai dû retirer au moins 10cm très abimés) et enfin le séchage naturel (on évite les brushings et les plaques).

Et bien le résultat était magique, un joli roux flamboyant, des cheveux soyeux comme je ne les avais pas eu depuis longtemps et une odeur rigolote d’herbe des prés (qui s’estompe vite, rassurez-vous).

Pourquoi passer au naturel ? 

Parce que le silicone, le SLS contenu dans vos shampoings ou encore l’ammoniaque et autres produits chimiques dans vos colorations tuent vos cheveux à petit feu…

10628533_10154854356215128_2871910789447589908_nEst-ce que ça coûte cher ? 

Et bien pas plus que chez un coiffeur de marque et même moins cher que dans certaines chaines ! De plus la marque propose des produits (shampoings, démêlants) qui certes sont un peu au dessus de votre budget habituel, mais cela vaut vraiment le coup et vous pourrez par la suite faire vos propres shampoings bio moins chers (article à venir).

Et aujourd’hui ? 

Mes cheveux poussent plus vite, j’ai des petits cheveux d’enfant qui repoussent un peu partout et mes pointes sont de nouveaux jolies et non cassées et sèches. Je vous promets que cela vaut le coup, il faut juste sauter le pas ! Vous pouvez même faire vos colorations chez vous, cela met juste plus de temps et est un petit peu plus compliqué mais c’est faisable 🙂

Article non sponsorisé, je suis juste très adepte et cliente de ce salon.