Browsing Tag

déprime

Retrouvez la pêche grâce aux remèdes naturels

Avec l’hiver, le froid, la grisaille et les jours plus courts, le moral a tendance à être en berne et on se sent fatigués sans trop comprendre pourquoi. C’est normal après tout, les ours l’ont bien compris, pourquoi on ne pourrait pas hiberner nous aussi ?

Alors plutôt que de rester sous la couette et roulé(e) en boule sous un plaid sans vouloir mettre le nez dehors et aller au bureau, voici quelques remèdes naturels qui vous aideront à vous remettre sur pied en fonction de vos différents niveaux de fatigue.

carte_bonheur

Un joli proverbe à méditer chaque jour.

Vous êtes dévitalisé(e) : vous n’êtes pas forcement stressé(e), vous dormez assez mais vous vous sentez quand même au fond de vos chaussettes.

La solution : les graines germées. Elles augmentent le taux de vitamines A, B et C au bout de quelques jours et vous aideront à faire face. Incorporez-les dans vos salades et soupes.

Vous êtes stressé(e) : vous avez l’impression de faire face à des millions de choses et que vous ne vous en sortirez jamais à temps ou seul(e).

La solution : L’acérola, le fruit le plus concentré en vitamine C, qui n’empêche pas de dormir et n’abime pas l’estomac. Vous trouverez des comprimés en pharmacie ou magasin bio.

Vous êtes épuisé(e) : vous piquez du nez dans le métro, après le déjeuner, à votre bureau… Pas facile de tenir la semaine à ce rythme !

La solution : le pollen et la gelée royale. Le premier se consomme pendant 3 à 6 semaines avec une cuillère à soupe par jour. Il permet de reconstituer les réserves d’énergies, combat la fatigue, la déprime et renforce le système immunitaire (si c’est pas beau ça !). Quand à la gelée elle est énergétique et anti-stress et se consomme de 3 à 8 semaines.

Vous ne faites pas face à l’hiver : tous les ans à la même période le froid et la grisaille vous fatigue.

La solution : l’eau de mer, reminéralisante et régénérante, elle se consomme sous forme d’ampoules à prendre de 4 à 12 semaines (déconseillée si hypertension ou hyperthyroïdie).

Vous êtes tout le temps malade : vos défenses immunitaires ont décidé de faire la grève.

La solution : le shiitaké, un champignon magique asiatique, on le trouve dans les magasins exotiques ou bio à préparer dans les soupes, salades ou omelettes.

Vous vous prenez pour wonderwoman (ou superman) : vous gérez mille choses au quotidien et êtes complètement à plat.

La solution : le ginseng, permet de faire face au froid, à l’effort et au stress. Adapter la posologie en fonction des besoins et le stopper progressivement pour ne pas ressentir un gros coup de mou.

Vous broyez du noir : vous voyez tout gris et être déprimé(e) sans savoir pourquoi.

La solution : le millepertuis, efficace pour lutter contre les idées sombres, en tisane ou en gélules (plus efficace).

Vous pouvez combiner plusieurs remèdes bien sûr mais n’hésitez pas à demander conseil à des spécialistes en pharmacie ou boutiques spécialisées.

Avec tout ça vous serez sur pied en un rien de temps ! 😉

 

La déprime et les angoisses c’est fini !

La vie c’est un peu les montagnes russes, parfois tout va bien et parfois il y a les coups durs !

Il existe de nombreux moyens naturels pour essayer d’affronter ces moments difficiles : la méditation ou le yoga pour les spirituels, la course ou les sports de combats pour les nerveux, les films à l’eau de rose et la musique classique pour tout lâcher un bon coup ou encore l’écriture pour évacuer.

Surtout éviter à tout prix de se bourrer de médicaments, de ressasser, de se renfermer sur soi-même ou encore de ne pas en parler à quelqu’un.

Mais il y a aussi deux huiles essentielles très utiles qui devraient s’ajouter à votre armoire à pharmacie dans ces moments là : la camomille romaine et la verveine citronnée (odorante).

IMG_20160211_175905

Mon conseil en cas de déprime : 

  • une goutte d’huile essentielle de verveine citronnée (odorante) sous la langue, sur un sucre ou dans une tasse de tisane 3 fois par jour pendant les quelques jours de blues.

Et des astuces pour vaincre l’angoisse et la nervosité : 

  • 3 profondes inspirations d’huile essentielle de camomille romaine plusieurs fois par jour lorsque le besoin s’en fait ressentir.
  • une goutte directement sous la langue si nécéssaire le soir avant de se coucher.

Attention, l’usage des huiles essentielles ne doit pas être fait en excès, ceci est mon usage personnel, n’hésitez pas à vous renseigner pour aller plus loin.