Browsing Tag

cure

Pourquoi et comment pratiquer la monodiète ?

Il y a quelques temps je te parlais du jeûne et pourquoi je ne le pratique pas encore aujourd’hui. Je préfère des techniques alimentaires plus douces telle que la monodiète pour permettre à mon organisme de se régénérer progressivement sans trop le bousculer. Je t’explique tout ici !

Quels sont les bienfaits de la monodiète ?

– Mise au repos en partie du système digestif

Diminution des facteurs d’intoxication intestinale liés au mélangisme (voir mon article sur la dissociation alimentaire)

Amélioration du tonus après le repas

Récupération de l’énergie pour l’autolyse (recyclage des tissus)

Meilleure distribution de l’énergie nerveuse et glandulaire

Diminution des problèmes de peau, des infections, des allergies

Remise en circulation des déchets et évacuation par les émonctoires (reins, poumons, peau et intestins)

Comment le faire en pratique ? 

Pour pratiquer la monodiète il suffit de consommer pour un temps donné (un repas, une journée ou plusieurs jours) un seul aliment choisi pour ses caractéristiques, bio, sans adjonction et en fonction de la saison. Il est également possible de choisir un groupe d’aliment : les légumes verts, les bouillons de légumes, etc. Toujours sans ajout, ni matière grasse bien sûr.

Cette option est beaucoup plus simple à pratiquer que le jeûne et s’intègre facilement au rythme de vie contemporain ainsi qu’à nos besoins quotidiens. Bien sûr le choix des aliments et la durée s’établie selon la vitalité de la personne disponible, sa constitution, son terrain, ses surcharges etc.

Dans la logique d’un équilibre alimentaire, sont interdits : les oléagineux car leur apport lipidique est trop important, les légumineuses à cause de leur tolérance intestinale ainsi que les laitages / fromages car leur teneur en acides gras saturés est trop importante.

L’idéal est de le faire de 2 ou 3 jours complets mais tout le monde ne peut pas se le permettre alors n’hésite pas à en parler avec un naturopathe avant de te lancer.

Il convient d’effectuer une descente alimentaire avant une monodiète de plusieurs jours, avec une éviction des lipides et protéines en amont, ainsi qu’une purge et un lavement avant le 1er repas pour plus d’efficacité. La reprise alimentaire s’effectue de la même façon.

Tu peux bien sûr boire de l’eau et c’est important (une bonne de préférence, achetée en boutique bio) afin que tes reins puissent bien éliminer les déchets. On évite le thé et les tisanes sauf si tu veux ajouter un certain bénéfice particulier à l’aide des plantes de l’infusion.

Même si la monodiète est à volonté, évite de dépasser plus de 3 kg par jour en un minimum de 4 à 5 petits repas par jour. Tu peux aussi envisager une cure par intermittence en alternant des repas légers essentiellement composés de légumes avec des repas exclusivement constitués de raisin ou de pommes par exemple.

Comment s’adapter à la saison ? 

En général on préfèrera faire une monodiète en cohérence avec la saison pour le choix des aliments disponibles et la capacité que possède notre corps à vivre au rythme des différents cycles.

> Automne : cure uvale de raisin, une des plus connue pour ses bienfaits sur de nombreux plans.

> Hiver : le bouillon de légumes sera très adapté pour réchauffer l’organisme.

> Printemps : le pissenlit, la chicorée ou encore le bouleau (en sirops, infusions ou suppléments) seront idéals pour detoxifier l’organisme et nettoyer le foie.

Été : les légumes et fruits frais seront le mieux assimilés lorsqu’il fait chaud.

Bien sûr il sera toujours plus important de prendre en compte le terrain de la personne. Moi qui suis frileuse et les intestins souvent abimés j’évite de faire des monodiète de cru par exemple.

Celle que je pratique le plus souvent et à toute saison est la monodiète de riz : blanc pour les intestins très fragiles ou mi-complet, elle permet de laisser tranquille le système digestif et de réguler la glycémie (l’appel du sucre). Je le fais en général sur un ou deux repas, surtout lorsque je me suis fatiguée, après de gros repas de fête ou encore avant mes règles pour éviter tous les ballonnements qui accentuent mes douleurs.

Quelques exemples de monodiètes intéréssantes

Le riz : comme je t’en parle au dessus, elle permet de laisser tranquille le système digestif et de réguler la glycémie tout en étant simple à pratiquer et très peu couteuse.

La fraise : conseillée pour l’hypertension artérielle.

La cerise : la star pour les arthrites et arthroses. (Attention aux intestins enflammés)

Le raisin : revitalisation générale avec une diminution de la fatigue, stabilisation du système nerveux, régulation du transit et de l’hypertension ainsi que de tous les troubles d’acidose.

L’ananas : connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

La carotte : très riche en vitamines et diurétique.

La pomme : riche en vitamines et polyphénols, en fibres, prévient de nombreux troubles. Facile à intégrer en compote (sans sucre ajouté) ou pomme cuite pour une meilleure digestion.

La banane : riche en magnesium, source de L-tryptophane précurseur de la sérotonine, permet de combattre l’acidose de l’organisme.

Le jus de légumes (et fruits) : consommer un jus pressé à froid à la place d’un ou deux repas permet de nettoyer les intestins tout en continuant à lui fournir des vitamine et nutriments. Cela peut être très intéressant si tu as la force vitale suffisante.

Par exemple sur une semaine je remplace mes petits déjeuner par un jus PAF (il contient 500g de fruits et légumes !) et cela me fait un grand bien, je me sens plus dynamique et les intestins moins fragiles. Tu peux bénéficier de -10% avec le code BONHEURPAF pour les tester si tu veux !

Tu peux faire une monodiète de tous les fruits, légumes et céréales (on évite le gluten) que tu souhaites, tant que cela respecte tes besoins, ta santé et ton terrain. Encore une fois, il est très important de ne pas se lancer à l’aveugle et de demander conseil à son naturopathe en amont.

N’hésite pas à me lancer tes retours d’expériences ou tes questions 🙂

Si cet article t’a plu, tu peux l’épingler sur Pinterest !

Un séjour de rêve chez PranaHvital

Vous le savez certainement mais depuis quelques mois j’ai décidé de changer de vie et devenir naturopathe grâce à une formation week-end en 3 ans. Alors quand mon amie Anne-Claire m’a proposé de venir découvrir le centre naturopathique PranaHvital non loin de Arras je n’ai pas hésité. Je suis donc allée faire un breakde 2 jours qui tombait à pic dans ce lieu magique avec mon amie Heloise du blog EasyBlush. Loin du stress de Paris, au milieu de la campagne dans un vieux moulin restauré par Pierre, naturopathe et hôte en or, on retrouve un bout de notre âme égarée. 

moulin-pranahvital

Quelle est l’origine de ce centre ?

Pierre a créé l’institut PranaHvital dans l’ancien Moulin de Grouches afin de dispenser le remarquable et bouleversant enseignement de médecine préventive que lui a transmis Alain Rousseaux, père de l’enseignement naturopathique Français.

Après 20 ans en pharmacie, il a fait une synthèse de la médecine allopathique et de la naturopathie afin d’enseigner une compréhension globale de la santé. Son discours : «Remettre les choses à leur place et redonner le véritable pouvoir» Sa vision est donc de remettre le corps en marche, de lui faire confiance dans sa capacité d’autoguérison, d’expliquer l’importance de la nutrition afin que chaque personne devienne acteur et responsable de sa santé.

Le centre propose donc des cures detox, jeûne et monodiètes afin de retrouver la santé grâce à une alimentation simplifiée et saine, le sauna, le contact avec la nature et de la relaxation. En simplement quelques jours, le corps reprend le pouvoir et c’est bien plus efficace que des médicaments ou des compléments alimentaires !

Qu’avons-nous fait pendant ces deux jours ?

Nous sommes arrivée le mercredi soir après une petite heure en train et 30 minutes de voiture. Emerveillées par le lieu, nous nous sommes installées dans une chambre aux allures de château et à l’atmosphère apaisante (tout comme le reste du gîte). Puis nous avons dégusté une bonne soupe tous ensemble, nous sommes promenées au clair de lune (elle était pleine et puissante !) et sommes allées nous coucher.

moulin-pranahvital-salon

Le lendemain pas question de petit déjeuner, hop hop une tisane et c’est parti pour le sauna. Le fonctionnement : 15mn dans une forte chaleur sèche, allongées, puis balade à l’extérieur au contact de la nature (il faisait 5° et nous n’avions pas froid, dingue non ?!) et enfin repos dans les balancelles avec un livre et une musique zen. Le choc de température permet d’éliminer les toxines puis de se revitaliser et de relancer le métabolisme, puis le cerveau relâche complètement et cela fait un bien fou !

moulin-pranahvital-sauna

Puis nous avons déjeuné sain, discuté nutrition et terminé avec une bonne tisane. L’après-midi nous nous sommes promenées dans les environs, avons tiré une multitude de cartes près du feu (Pierre possède une trentaine de tarots, je les ai presque tous testé…), lecture au chaud, câlinage des chats et chien, etc. Autant vous dire que la pression retombe vite et qu’on se sent très bien loin de tout stress !

Le soir après avoir diné léger nous sommes allées méditer avec Heloise et Anne Claire dans la salle de méditation tout en haut du gîte, dans une atmosphère magique et apaisante, c’était très intense et bénéfique. De plus, le moulin se trouve sur un puit de lumière, une sorte de vortex énergétique, il en existe de nombreux en France et je peux vous dire que cela donne une dimension particulière à ce lieu hors du temps (Pierre vous donnera de meilleures explications que moi).

meditation-pranahvital

Le lendemain rebelote, sauna sans petit déjeuner, puis déjeuner léger et gourmand et enfin promenade dans les bois, guidées par Pierre qui nous explique ses futurs projets. Ce contact avec la nature est très paradoxal, on gagne énormément d’énergie et en même temps on rentre vidés. Le temps d’une tisane et un peu de lecture, il était déjà temps de boucler les valises et de se préparer à partir…

moulin-pranahvital-foret

Pourquoi aller chez PranaHvital ?

Je ne peux que vous recommander d’aller vous ressourcer dans ce lieu magnifique. Pierre est d’une gentillesse sans limite, vous expliquera ce qui est bon pour votre corps, vous pourrez profiter du sauna à volonté, vous faire masser en option, retrouver le contact avec la nature, couper avec votre quotidien stressant et sentir une nette différence dans votre corps et votre tête !

Personnellement je pense y retourner très bientôt pour remettre mes intestins en santé dans un cadre zen et adapté à une vraie cure (pas facile chez moi, je suis réaliste) !

Combien et comment ?

Arrivée à partir de 9h/départ après 17h,

  • Hébergement 
  • Sauna,
  • Marches, promenades et découvertes
  • Accompagnement «santé»(enseignement),
  • Salles de soins et de méditation à disposition,
  • Autres soins sur réservation ( enveloppements, massages…)

      40€ la journée de cure par personne et 70 la nuitée par personne

20% de remise pour un couple sur le prix total hébergement hors repas.

Repas: de 6€ ( jus de légumes crus ) à 15€ ( repas dissociés )

Ce ne sont que des prix indicatifs, le mieux est de contacter Pierre afin de lui parler de vos envies et de voir avec lui ce qui sera le mieux et adapté à vos besoins 🙂

J’espère que cela vous donnera envie d’y faire un saut, moi je suis déjà accro.

N’hésitez pas aussi à voir la super vidéo d’Héloise qui était avec moi !

Prendre soin de soi pendant l’automne

En naturopathie, les changements de saison sont très importants. Les fruits et légumes à consommer ainsi que nos besoins ne sont pas les mêmes, notre mode de vie s’adapte, la température change… Il est donc logique que l’on ne peut pas prendre soin de notre santé de la même manière. Comment se sentir bien en ce début d’automne ? Suivez le guide avec ces quelques conseils !

La saison propice au nettoyage 

En médecine chinoise cette saison est associée aux poumons et au gros intestin. Ajoutons également aux émonctoires importants le foie, qui demande souvent à être soutenu à cause de tout son travail quotidien et des déchets dont il s’occupe toute l’année.

Pour les poumons je t’invite à faire de l’exercice, respirer de l’air pur à l’extérieur, pourquoi pas un peu de footing ou de Qi Gong dans un parc et aérer régulièrement ton intérieur même si comme moi je sais que tu préfères rester au chaud.

Pour l’intestin, évite les surcharges, les mauvaises graisses, le sucre, les excitants, etc. Tu peux faire des monodiètes de riz demi-complet pour le mettre un peu au ralenti ou encore boire un jus de fruits & légumes pressé à froid le matin à jeun avant le repas du midi. Une cure de probiotiques ne fera également pas de mal (associé au curcuma comme je le fais c’est top pour renforcer l’immunité).

Enfin pour le foie de nombreuses cures sous formes d’ampoules, gélules, tisanes existent. Le plus important reste la bouillotte, que tu peux mettre sur ton ventre tous les soirs avant de te coucher car il adore ça et cela le booste pour travailler correctement.

Préparer le système immunitaire

L’hiver approche et c’est généralement pendant cette période que les microbes et bactéries prennent un malin plaisir à nous rendre malade. N’hésite pas à te complémenter avec des produits de la ruche : miel, pollen (frais de préférence) ou encore gelée royale. Mais également avec des compléments alimentaires, des minéraux et vitamines si tu es en carence et des graines germées pour leur vitalité.

C’est également une super période pour faire une cure de raisin (bio et/ou local) : tu peux en manger pendant un repas à volonté, une journée ou sur plusieurs jours. Selon ta force vitale, à déterminer avec l’aide d’un naturopathe si besoin.

Tu peux également faire des cures de plantes « adaptogènes » qui t’aideront à faire face au stress et aux agressions extérieures : le ginseng (résistance physique et psychique, renforce l’immunité et antifatigue),  la rhodiola (resistance à la fatigue et au stress émotionnel) ainsi que l’échinacée très bonne pour soutenir le système immunitaire en préventif ou en curatif.

Le thym, ton meilleur allié

Avec le froid qui approche, pense à avoir le réflexe THYM en tisane, très bon pour les voies respiratoires souvent encrassées après les folies de l’été. Associé au romarin, ils sont remarquables pour la prévention des maladies de type toux, angine et bronchite.

Si tu n’as pas de Thym sous la main, toutes les tisanes sont bonnes à prendre car elles sont toutes dépuratives, elles réchauffent et aident à la purification des émonctoires. Faire circuler les liquides dans ton corps sera toujours le meilleur des réflexes pour être en bonne santé.

Pense aux huiles essentielles

Toujours à prendre de façon encadrées et avec précautions, elles peuvent s’avérer très efficaces. L’huile essentielle de Ravintsara est la star pour combattre grippe, rhume et autres infections. Les inhalations de Menthe poivrée ou Eucalyptus peuvent aussi aider à déboucher les voies respiratoires et soulager les maux de tête. Enfin, le Tea Tree est un très bon antibacterien en cas d’angine ou de fatigue passagère.

N’hésite pas à te rapprocher d’un naturopathe ou aromathérapeute pour connaitre les bons dosages et précautions d’utilisations avant de te lancer c’est très important.

Retrouve mon article  Comment retrouver la pêche grâce aux méthodes naturelles, qui pourra peut-être te plaire également.

Cet article t’a été utile ? N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest ! 

La cure « detox » qu’est ce que c’est exactement ?

On entend parler partout autour de nous de « detox », dans les magazines on nous propose des millions de recettes et les marques s’en donnent à coeur joie pour nous proposer green smoothies et jus en tout genre pour se detoxifier.

carrot-1085063_960_720Mais au final c’est quoi exactement la detox ? 

Au sens propre de la naturopathie, il s’agit d’une période pendant laquelle on décide de detoxifier son corps des mauvaises choses pour rééquilibrer son terrain vital et ainsi d’aborder le quotidien de manière plus saine. Il ne s’agit pas simplement de manger des légumes verts ou encore de se nourrir uniquement de liquides pendant une semaine (ce qui est stupide).


Et concrètement ? 

  • Supprimer la ou les sources des surcharges accumulées au quotidien
  • Stimuler et ouvrir les organes d’élimination
  • Libérer les energies


Oui d’accord mais comment faire ? 

Choisir son alimentationvegetable-755723_960_720

  • Adopter une alimentation facile à digérer, réduire les quantités et éviter d’associer protéines et glucides dans le même repas.
  • Privilégier l’alimentation biologique et éviter les plats industriels, en sauce, l’alcool, la charcuterie, les fromages, les viennoiseries, les sucreries, les fritures ou encore les viandes rouges.
  • Vous pouvez envisager également le jeûne ou la monodiète (raisin, pomme, riz, pomme de terre…) sur une courte période mais seulement si vous êtes en forme et accompagné(e).

Ouvrir les émonctoires

  • Soigner les reins, le foie, les poumons, les intestins, la peau, de manière adaptée en fonction des besoins avec des plantes (pour plus de détails n’hésitez pas à vous renseigner en herboristerie, je ferai un article plus tard 🙂 ).
  • Pratiquer de l’exercice physique adapté.

Libérer les énergies 

  • Pratiquer la méditation, la réflexologie, le qi gong, les massages, la relaxation…
  • Adopter la pensée positive et prendre le temps de respirer.

Les cures sont souvent pratiquées à l’approche de l’hiver ou de l’été afin d’entamer ces nouvelles périodes de façon plus saine ou lorsque le besoin s’en fait ressentir et que le corps lance ses propres alertes.

Bonne detox !