Browsing Category

Engagement

10 clés pour une transition vegan en toute simplicité

Et si je vous disais que se mettre à la cuisine végétale, c’est simple comme bonjour ? L’essentiel est d’y aller à son rythme ! Aujourd’hui j’invite ma copine Sweet & Sour sur le blog, elle vous donne 10 clés pour changer votre façon de cuisiner de manière simple et sans prise de tête. Suivez le guide ! 

Si vous avez envie ne plus encrasser vos artères avec des graisses saturées et du cholestérol, de ne plus participer à la cruauté envers les animaux, de ne plus participer à la pollution des eaux et de l’air ainsi qu’au gâchis de ressources provoqué par les élevages industriels, vous êtes sûrement curieux et tentés de devenir vegan.

1- Savoir pourquoi on veut devenir vegan

Comme pour toute big décision, c’est important de savoir pourquoi on le fait ! Il ne faut surtout pas que ce changement soit vécu comme une contrainte ! Au contraire, quand on fait quelque chose avec le coeur, on s’y tient parce que c’est important pour nous et on le vit de manière positive !

2- Comprendre ce qu’est une alimentation saine

Avant d’opérer ce changement, c’est cool de comprendre ce qui est bon pour nous ou non. Pas besoin d’être un méga scientifique ou d’être médecin pour savoir quels aliments sont bons pour notre corps. Je vous conseille néanmoins de vous renseigner un peu pour apprendre à équilibrer vos assiettes, connaitre les principales sources de protéines végétales, les sources de calcium et les sources de bonnes graisses.

>> Découvrez mon article 10 clés pour une nutrition saine ainsi que le livre d’Anne-Claire Meret, La naturopathie c’est la vie ! qui vous donne de bonnes bases sur l’alimentation. 

Une bolognaise vegan trop bonne, testée et approuvée !

3- Découvrir les alternatives à la viande et au lait

Il existe aujourd’hui des tas de produits qui ne nous font regretter la viande ou le lait pour rien au monde !
Bien que je ne sois pas friande de produits « tout prêts », il faut avouer que c’est super pratique pour ceux qui n’ont pas envie de sortir une poêle du placard : haché végétal, galettes de céréales, steaks de soja, simili-carne, tofu …
Il y a également des tas de laits végétaux qui sont absolument délicieux ! J’ai un faible pour le lait de coco et les mélanges riz-amande ou riz-noisette. Mais vous pouvez aussi opter pour le classique lait de soja ou pour des laits un peu plus funky au chocolat, à la vanille, au thé matcha, etc.

4- Véganiser ses plats préférés

La majorité des recettes que vous kiffez peuvent être adaptées en version vegan !
Il y a de la viande à l’intérieur ? Optez pour des haricots rouges, du tofu, des protéines de soja ou du haché végétal pour la remplacer !
Il y a des produits laitiers ? Optez pour du lait végétal ou des crèmes végétales (soja, riz, amande, coco, avoine …) pour les remplacer !
Il y a des oeufs dans vos pâtisseries ? Optez pour de la banane écrasée, de la purée de pomme ou une cuillère à soupe de graines de chia trempées dans 3 cuillères à soupe d’eau !

5- Explorer les cuisines exotiques

Houmous, falafels, caviar d’aubergine, curry de légumes, rouleaux de printemps, makis aux légumes, samossas aux légumes … Beaucoup de pays du monde ont des plats traditionnels qui sont naturellement vegan et qui sont délicieux !

Des supers brownies crus ça vous tente ?

6- Se mettre (un peu plus) aux fourneaux

N’essayez pas forcément à chaque fois de remplacer la viande par quelque chose. Partez de fruits et légumes frais de saison, de céréales et de légumineuses et préparez-vous de belles assiettes ultra complètes !
Pas besoin d’avoir fait Top Chef pour réussir de chouettes plats vegan. Vous savez découper des légumes ? Vous savez faire bouillir des légumes ou les faire revenir à la poêle ? Vous savez allumer un four ou faire une vinaigrette ?
Alors vous êtes paré(e)s pour devenir une star de la cuisine végétale !

7- Inspirez-vous !

Si vous manquez d’idées en cuisine, faites un tour sur Pinterest ! En tapant « recette vegan » vous allez obtenir des milliers de résultats ultra alléchants !
De temps en temps, offrez-vous un livre de cuisine ! Ceux de Marie Laforêt sont des bibles !

>> Découvrez également Green Glam et Gourmande, Healthy Vegan et Ma petite boucherie vegan

A vous ensuite de vous amuser en testant de nouveaux ingrédients et de nouvelles recettes !

8- Trouver des restaurants vegan-friendly

Ne croyez pas que manger dehors va devenir une épreuve insurmontable ! Les restaurateurs sont de plus en plus ouverts à la cuisine végétale !
Faites une petite recherche avant de sortir pour voir les restaus du coin qui proposent des plats vegan. Sinon, demandez en cuisine : il y a toujours moyen d’adapter (et souvent, les plats vegan rendent jaloux ceux qui ont commandé les plats classiques ! ^^).

>> Pour trouver de bonnes adresses retrouvez l’application Happy Cow, la VG carte de VG Zone pour Paris, la carte Vegan Mafia ainsi que Vegoresto.
Et bien sûr la chaine Youtube Vegan Friendly

9- Et si je suis invité(e) ?

No panic baby ! Pour les repas de fêtes, prévenez les personnes qui vous invitent que vous êtes vegan, dites-leur clairement ce que vous mangez et proposez d’apporter quelque chose pour qu’ils n’aient pas trop de soucis à se faire avec le menu.
Pour les goûters ou les anniversaires, préparez des petits gâteaux ou des biscuits. C’est l’occasion de montrer vos talents culinaires et de faire goûter vos petits délices vegan ! Peut-être que vos amis vont tomber amoureux de la cuisine végétale après avoir goûté vos petits plats !

10- En parler autour de soi !

La cuisine végétale, ça rapproche ! En plus, parler véganisme avec d’autres personnes qui partagent cette aventure est une super source de motivation !
Vous verrez que vous allez rencontrer des personnes géniales, récolter plein de bons conseils et faire le plein d’inspiration !
Si vous arrivez à embarquer un ou plusieurs de vos proches dans cette aventure végétale, l’expérience risque bien d’être encore plus cool que prévue !

Pour aller plus loin découvrez le merveilleux ebook de Marie : 20 days of Happy Food !

Mes favoris // Hiver 2017

Hello les pandas, je me suis dit qu’en 2017 ce serait sympa de vous mettre ici les choses que j’ai testé et aimé ! Souvent je poste des produits sur mon Instagram mais j’ai pensé que cela pourrait être sympa de faire une petite synthèse de mes favoris en fin de saison. Suivez le guide !

Beauté / cosmétiques :

Comme je n’achète plus chez Aroma zone j’avais besoin de retrouver une nouvelle marque de confiance pour mes huiles végétales et huiles essentielles. C’est chose faite avec MyCosmetik et je suis ravie de cette découverte !

J’ai enfin testé et aimé le shampoing solide Lamazuna. Je l’ai découvert grâce au site Purnatural, une marque belge qui répertorie de nombreux produits bio, naturels et vegan.

Gros coup de coeur pour la marque Denovo et en particulier l’exfoliant matifiant pour peau grasse ainsi que le soin cheveux hydratant Oléo Silk qui fait des cheveux de sirène.

Depuis un moment je ne prends plus trop le temps de faire mes cosmétiques et je suis tombée sur L’Atelier des plantes. Résultat, je suis ravie de mon roll on anti imperfections aux huiles essentielles et mon huile de massage à la gaultherie pour mes trapèzes !

Je suis toujours heureuse de vous faire découvrir des petites marques qui tentent de changer notre mode de consommation. Autour des plantes a créé une eau micellaire qui me convient super bien pour me démaquiller et apaiser ma peau.

Santé :

J’ai découvert l’huile de Magnésium Au coeur des traditions pour mes douleurs de règles et c’est vraiment top. En plus elle soulage les inflammations, les articulations, la peau, etc. Nous sommes presque tous en carence donc son utilisation est d’autant plus utile !

L’huile essentielle de Ravintsara, ma meilleure amie pendant l’hiver. J’ai découvert celle de Be Tsara avec une belle démarche équitable et un circuit court en partenariat avec des plantations biologiques et de qualité à Madagascar. Elle est beaucoup plus douce que ce que je connaissais mais aussi plus puissante !

Super contente de ma cure avec Ayur-vana, des plantes indiennes qui m’aident à avoir la pêche, être active et calmer mes douleurs hormonales. J’aime vraiment beaucoup ce concept qui change des compléments alimentaires classiques.

Parce qu’on a toujours besoin de se complémenter, surtout lorsqu’on fait un travail stressant ou que l’on vit en ville, j’ai beaucoup aimé Arkovital Pur’energie qui regroupe 9 vitamines et 5 mineraux d’origine végétale et met à la portée de tous un petit coup de pouce.

Alimentation / infusions :

Comme je travaille de chez moi, j’ai tendance à vouloir grignoter. Je suis contente d’avoir découvert Raw Gorilla grâce au site Purnatural, et particulièrement les Munchies que je peux déguster tout au long de la journée quand la faim se fait sentir.

Enorme coup de coeur pour ces tisanes Chic des plantes, 100% françaises et bio. J’ai adoré l‘infusion Belle plante : frêne, ortie, tilleul, baies roses, framboise et de la rose… Un vrai délice floral. La marque a aussi créé des bouillons aux plantes et légumes pour remettre le corps sur pied, que je bois seul ou avec quelques nouilles de riz. 

En plus d’être bio et bons, les thés et infusions de Caroline sont dans des packagings beaucoup trop mignons. C’est une super idée cadeau pour les accros aux tisanes comme moi !

aromandise-the-vert

Je suis ravie d’avoir découvert la marque Aromandise qui vend plein de super petites choses. Mon gros coup de coeur c’est le thé matcha instantané que je bois tous les matins, une vrai délice.

À très bientôt pour de nouveaux coup de coeur ! 

 

Coup de coeur : les bijoux Batucada eco-friendly

Il fallait absolument que je vous parle de la marque de bijoux et accessoires Batucada pour laquelle je suis tombée en amour. Je l’ai découverte il y a quelques années sur le marché de Sanary, cela m’avait déjà interpellé. Et depuis mon intérêt grandissant pour les marques naturelles et eco-friendly, j’ai reçu le collier Origami et je suis complètement fan !

2016-07-04-17-28-07Les bijoux, accessoires de mode et articles de décoration sont fabriqués à la main et réalisés avec une gomme exclusive, 100% recyclable et dont la formule n’utilise que des composants certifiés « Eco friendly » : ni plomb, ni pétrole, ni phtalate.

La matière est toute douce, malléable et ultra-légère ce qui donne aux bijoux un effet tatouage et un rendu vraiment magnifique.

La marque travaille avec une équipe de stylistes et designers qui apportent leur touche personnelle au fil des collections.

En général vous pouvez trouver le collier et le bracelet assortis, complétés parfois par des boucles d’oreilles, bijou de pied ou bracelet de bras.

Et le top du top avec l’arrivée de l’été ?  Les bijoux sont résistants à l’eau et ne craignent ni l’eau salée de la mer ni l’eau chlorée des piscines. Vous pourrez être belle sans risquer de l’abimer !

Et la cerise sur le gâteau, ils ne sont pas spécialement chers. Entre 12 à 15 € pour les bracelets et les boucles d’oreilles et entre 25 et 30 € pour les colliers.

Pour terminer, la marque joue le jeu jusqu’au bout car les emballages sont en papier recyclé et sont recyclables. Que demander de plus ?!

2016-07-04-17-31-48

Une fête des mères au naturel

La fête des mamans est bientôt là et je sais que vous cherchez toutes de super cadeaux pour les gâter ! En manque d’inspiration ? Je suis là pour vous suggérer quelques idées éthiques, originales et abordables. En espérant que vous trouverez votre bonheur.

Un joli tote-bag éthique : 12 ou 14€

Capture d’écran 2016-05-18 à 16.43.42Ce petit sac réutilisable (et donc écologique) en coton participe à l’émancipation des femmes et à l’éducation des enfants de Delhi. Grâce à HindBag votre achat permettra de reverser 40% du prix à l’ONG Indienne qu’ils soutiennent.

Les sacs sont fabriqués par les femmes indiennes elles-même, qui profitent ainsi d’un travail et d’un revenu leur permettant de s’émanciper seules.

En plus de proposer une sélection fête des mères ils sont aussi personnalisables et tellement mignons !

Un diffuseur d’huiles essentielles : 49,95€

Capture d’écran 2016-05-18 à 16.55.59Parce qu’elle aime s’inspirer de la nature pour susciter ou prolonger des instants de plénitude, Constance Guisset, designer, a imaginé ce diffuseur délicat et tout en rondeurs.

Cumulus prend place dans votre maison, pour diffuser les huiles essentielles de votre choix par brumisation à froid.

Comme décroché du ciel, ce bel objet en céramique a été conçu pour des pièces allant jusqu’à 40m². Vous pouvez donc installer une atmosphère tranquille dans la chambre avec de l’HE de mandarine ou sensuelle avec de l’HE de ylang-ylang.

De quoi passer une belle nuit comme sur un nuage !

La box édition limitée de NUOO : 59€

Capture d’écran 2016-05-18 à 16.59.24Je suis déjà adepte de cette box au quotidien pour découvrir plein de super produits bio et naturels. Ce mois-ci Nuoo vous propose d’offrir une box spéciale pour votre maman avec plein de jolies choses dedans !

Vous retrouverez : le thé Pure Beauty pour la beauté de la peau, la mousse nettoyante visage Écume Exquise qui nettoie votre peau en douceur et sans l’agresser , un roll-on Argan et son pouvoir antioxydant, une lotion tonique hydratante vegan et fabriquée à la main et enfin une brume hydratante pour le corps géranium et rose qui favorise la régénération des cellules et ralentit le processus de vieillissement de la peau.

De quoi faire plaisir à coup sûr pour un prix très raisonnable comparé à tous les trésors que la box renferme.

Des fleurs au quotidien : 25€ ou 35€ par mois

Capture d’écran 2016-05-18 à 17.15.02Qui ne rêve pas de recevoir des fleurs régulièrement pour apporter joie et couleurs dans sa maison ? Et bien c’est le concept de Bloom qui vous livre des fleurs grâce à leurs box préparées avec amour chaque mois.

Les fleurs sont cueillies dans le respect des cycles de floraisons afin de vous proposer un choix de saison.

Elles sont préparées et livrées directement chez vous en 24h, sans étape de stockage, afin de vous garantir une fraîcheur et une longévité optimale.

Leur ambition est de renouer avec le plaisir simple de la création, pour que chaque commande soit une expérience unique, les fleurs sont préparées en bottes et accompagnées de feuillages dans un packaging original qui préserve leur fraîcheur.

Je ne sais pas vous mais je vais en toucher un mot à l’amoureux pour plus tard !

Un arbre à bijoux : 35,50€

Capture d’écran 2016-05-18 à 17.23.22Votre maman est comme vous et a plein de jolis bijoux ? Reine Mère, une maison d’édition toulousaine du designer Stéphane Clivier vous propose ce bel arbre.

Avec un design élégant, sobre et soigné, des matériaux nobles et une production locale, il est parfait et n’attend que sa commode !

Les produits Reine Mère sont en bois issu de forêts de hêtres du Jura gérées durablement et sont fabriqués dans des ateliers employant des personnes en situation de handicap. Que de bonnes nouvelles non ?

Les secrets de la beauté naturelle et de l’Ayurveda : 35€

Capture d’écran 2016-05-18 à 17.30.57Et si vous enseignez à votre maman les secrets de la beauté ayurvédique et des soins au naturel ? Grâce à ce coffret de chez Aroma-zone, elle pourra réaliser de nombreuses recettes et ainsi prendre soin de ses cheveux, de sa peau, de son corps, etc.

Cette science thérapeutique holistique est enseignée depuis des millénaires en Inde. Ella aura le plaisir de formuler et de fabriquer ses soins beauté selon l’Ayurveda grâce à un livre pratique et illustré de 72 pages décrivant les techniques, conseils et astuces pour réaliser 15 recettes guidées pas à pas et accessibles à tous.

Poudres de plantes, huiles essentielles, huiles végétales ayurvediques, matériel, flacons, pots, roll-on,… tout y est, pas besoin de chercher plus loin !

Un soin du corps bio (pour les parisiennes) : 75€

04-corpsUn soin bio pour le corps afin de permettre à votre maman de plonger dans 60 minutes de détente complète, avouez c’est le paradis. L’institut boutique Mademoiselle bio l’accueillera chaleureusement et elle pourra même repartir avec quelques produits si elle souhaite faire un petit peu de shopping dans le magasin qui se trouve au même endroit.

Allez je sens bien que vous allez l’accompagner !

Coffret cadeau zéro déchet : 39€

Capture d’écran 2016-05-18 à 17.44.32Initiez votre maman au zero waste (zéro déchet) grâce au coffret proposé par Lamazuna. Dans ce coffret en peuplier, vous trouverez quatre produits véganes, naturels, afin de faire découvrir des solutions durables… et ludiques !

A l’intérieur vous trouverez : un shampooing solide pour cheveux normaux à l’huile essentielle de sapin argenté, un déodorant solide à l’huile essentiel de palmarosa, un dentifrice solide à la menthe poivrée et un Oriculi pour se nettoyer les oreilles.

C’est le début de la révolution et elle se fait en famille !

Une jupe DIY pour montrer ses talents de couturière : 49€

Capture d’écran 2016-05-18 à 17.53.51Elle aussi est fatiguée de porter des vêtements fabriqués au Cambodge par on ne sait qui, dans des usines polluantes ou encore de ne pas trouver de jupe ajustée à sa morphologie ? Cela tombe bien Louis-Antoinette a eu la bonne idée de créer le kit couture.

Sur le site, vous retrouverez de nombreux modèles, vous pouvez commander le patron et le tissu ou le patron seul si vous lui sentez une âme d’artiste excentrique qui préférera choisir sa propre matière.

Le patron inclus : le patron en couleur, de la taille 34 à la taille 46, avec les valeurs de couture incluses, un carnet d’accompagnement pour guider chaque étape de la réalisation et la griffe « Crée par moi » à apposer pour la fierté !

Une meilleure idée encore, faire le modèle avec elle et passer un bon moment mère-fille.

Du thé ou des infusions 

Capture d’écran 2016-05-18 à 18.02.45Je ne pouvais pas terminer cet article sans vous conseiller mes marques préférées de thés ou infusions pour faire plaisir et réchauffer le coeur de vos mamans.

Coffret All my lov de Lov Organic : 20,30€

La trousse de voyage pour ne jamais en manquer de Kusmi tea : 32€

Une tisane pour chaque besoin de Florel : 9,90€ la boite

Les mélanges de chez Terres de tisanes : 4,30€ le paquet

Bon shopping !! 🙂

Pourquoi adopter un mode de vie écologique et responsable vous fera faire des économies

Je suis sûre que vous avez déjà entendu autour de vous des « non mais le bio c’est trop cher », « oui mais acheter des trucs écologiques c’est pas donné » ou encore « on a pas tous les moyens de faire attention à tout ». J’ai envie de dire STOP. Et voici quelques arguments que vous pourrez utiliser lors de vos prochains débats !

  • Consommer naturel en cosmétique

Capture d’écran 2016-04-23 à 23.42.49Beaucoup de mes amies pensent que c’est trop compliqué ou cher de consommer naturel pour leurs cosmétiques. Mais quand je leur parle de slow cosmétique et de quelques bases simples, leur avis change rapidement. Dans leur tête elles pensent à Nuxe ou encore certaines marques pharmaceutiques très chères… mais ce n’est pas ça consommer naturel !

Depuis que j’ai changé mon quotidien, je me contente d’une huile végétale pour me démaquiller et de cotons lavables, d’un savon à 5€ pour me laver le visage qui me sert pendant plusieurs mois et de quelques recettes faites avec des huiles végétales et huiles essentielles que je conserve longtemps et que je réutilise. Pas besoin de se ruiner pour bien consommer !

Et on ne se laisse plus berner par tous les discours marketing que l’on croise dans les rayons, on ne s’achète plus toutes les nouvelles marques de maquillage, on regarde les ingrédients, on réfléchit et on se rend vite compte que plus c’est simple et mieux c’est…

  • Manger bio et sain

Oui acheter des fruits et légumes bio c’est plus cher, oui les céréales que je consomme le matin sont plus chères et oui les produits d’entretien que j’achètent sont plus chers. Mais de ce fait, je réfléchis davantage à ce que je décide de manger, j’achète au fur et à mesure, je ne gaspille rien et je suis consciente que ce que je mange est bon pour moi.

Alors bien sûr quand financièrement c’est trop compliqué il m’arrive de ne pas acheter tout bio, l’essentiel n’est pas de se rendre stressée ou malheureuse. Mais savoir faire les bons choix au quotidien nous permet également de ne plus craquer devant des paquets de gâteaux plein de mauvais sucre et graisse, de ne pas acheter des desserts au joli packaging mais rempli de cochonneries, de ne pas succomber aux gourmandises inutiles et de ce fait, de faire aussi des économies !

  • Adopter un mode de vie responsable

Réfléchir à ses actions et s’engager dans une voie responsable c’est aussi voir le bonheur dans les petites choses, ne plus se frustrer pour rien, voir que l’on est riche d’autres choses que de ses possessions. Alors depuis cette prise de conscience je n’achète que très peu de vêtements et chaussures (car au fond est-ce que j’en ai vraiment besoin ?), je ne me ruine pas dans le dernier iPhone car il est à la mode, je me restreins sur les voyages car j’ai d’autres priorités et j’apprécie chaque petite chose à sa juste valeur.

Et lorsque l’on prend conscience que l’on a pas besoin de s’entourer de tant de materiel, nos achats deviennent beaucoup moins impulsifs et de ce fait… on dépense beaucoup moins !

  • Capture d’écran 2016-04-23 à 23.40.40Intégrer une hygiène de vie équilibrée 

Lorsque je me suis engagée sur cette voie, j’ai surtout eu une prise de conscience à cause d’un souci de santé que je traine depuis plusieurs mois et de ce fait j’ai changé pas mal de choses. Au delà de la nutrition dont je vous parlais plus haut, je m’étais mise au sport, je sors beaucoup moins, je ne bois presque plus d’alcool, je limite le nombre de restaurant et de ce fait… j’économise !

Essayez de calculer combien vous dépensez dans une soirée entre la nourriture, les boissons, le taxi pour rentrer et la nourriture gargantuesque du lendemain… Alors bien sûr il ne faut pas s’empêcher de vivre et continuer à apprécier de bonnes soirées de temps en temps, mais la prochaine fois que vous serez au bar, posez-vous une simple question « est-ce que j’ai vraiment besoin de boire un cocktail à 12€ ou puis-je me contenter d’un jus de tomate à 5 ? »

  • La pharmacie tu fréquenteras moins

Un dernier point important dans ce mode de vie naturel, savez-vous combien vous dépensez en médicaments toute l’année ? Un mal de tête et hop un doliprane, des maux de ventre et hop un spasfon, une indigestion et hop un Maalox, des vitamines pour la fatigue, du sirop pour la gorge, pour le transit… La liste est longue !

C’est pour cela que consommer sain vous aidera également à vous sentir mieux, à vous tourner vers les huiles essentielles pour certains maux ou à vous accompagner avec des plantes. J’avais tendance à toujours être malade, ma maison et mon bureau étaient une vraie pharmacie et depuis plusieurs mois j’équilibre mon alimentation en fonction de mes besoins, je bois une tisane quand une cystite pourrait pointer le bout de son nez, je garde ma menthe poivrée sous la main pour les maux de tête, je consomme peu de gluten pour éviter les maux de ventre et la fatigue, etc.

J’espère que tous ces arguments sauront vous convaincre, ils sont basés sur mon expérience, chacun est différent bien sûr, n’a pas la même santé et les mêmes besoins, mais je tenais vraiment à prêcher la bonne parole et casser les idées reçues que l’on peut se faire sur ce mode de vie.

A très vite ! 🙂

Résumé du reportage « Un monde sans viande »

France 5 a diffusé le reportage « Un monde sans viande » ce mardi 16 février. Peut-être avez-vous préféré regarder la Nouvelle Star (je ne vous blâme pas, moi aussi…) mais je l’ai enregistré car je tenais vraiment à le voir. Voici donc le résumé écrit et détaillé !

Pour ceux qui veulent voir le replay c’est par ici.

Capture d’écran 2016-02-17 à 17.13.54Au rythme où vont les choses, les scientifiques annoncent une pénurie : nous sommes 7 milliards d’hommes, nous serons 2 milliards de plus en 2050, si on ne change pas nos habitudes il faudra produire 2 fois plus, mais nous arrivons déjà à saturation.

L’élevage est le facteur de pollution qui contribue le plus au réchauffement climatique, l’industrie  mobilise 30% des terres et consomme 70% de l’eau.

Chaque français mange en moyenne 80kg, ce qui équivaut à 16m2 de forêt remplacée et à la disparition de 15 terrains de foot de végétation. Ce n’est plus une affaire de goût mais question de survie !

La viande est au centre de l’assiette dans l’occident alors que cela devrait être les légumes. Le reportage s’est donc rapproché des gens et industries qui inventent les nourritures de demain.

Capture d’écran 2016-02-17 à 17.07.58Dans le 12ème arrondissement de Paris s’est ouvert La boucherie végétarienne (que je vais tester sans tarder !). Première sur le créneau, elle importe le concept d’un fabriquant aux Pays-Bas. Leurs produits permettent de garder la texture et le goût mais sans viande.

Les recettes sont inspirées du soja en farine, la structure et la consistance sont ressemblantes et l’industriel hollandais s’est déjà inspiré d’une cinquantaine de recettes traditionnelles (par exemple le cordon bleu, équivalent au même prix que chez le boucher classique). La société est implantée dans 38 pays.

Les industriels du futur s’intéressent également aux « flexitariens » : ceux qui réduisent leur consommation de viande mais ne sont pas prêts à s’en passer.

Les magasins se développent de plus en plus, le marché a un fort potentiel et les prix se rapprochent de plus en plus des produits classiques composés de viandes. Un des enquêteurs interviewé est également persuadé que ces derniers rempliront les rayons de nos supermarchés classiques dans les années à venir ! (et c’est tant mieux si les produits restent bons)

Le reportage a néanmoins voulu souligner un point important : attention de ne pas consommer trop de soja car ce dernier est constitué de isoflavones (phyto-oestrogène). Il faut veiller à ne pas en abuser et le taux à ne pas dépasser pour la santé chez les enfants est de 30 grammes par jour.

L’intérêt n’est donc pas de se bourrer de soja mais bien de diversifier son alimentation !

Capture d’écran 2016-02-17 à 17.09.33En Californie, la viande végétale est déjà très développée et les inventions sont nombreuses. Le créateur du burger végétal a un succès fou, il est très bien pour la santé (anti-oxydant, calcium, omega) et les gens trouvent ça bon, pour moins de 3$ ! Ce dernier n’utilise donc pas que du soja mais surtout du pois, de la betterave, du piment, des algues par exemple, avec de nombreuses protéines !

Le marché n’est donc pas prêt de se calmer, 200 millions d’euros ont été investis dans le secteur l’année dernière et c’est tant mieux.

Pour rappel, pour produire un steak animal il faut 1500L d’eau et 1,5k de protéines alors que pour un steak végétal il faut simplement 180L d’eau et 30g de protéines. Si l’élevage disparaissait on pourrait nourrir 27 milliards d’hommes…

L’autre problème majeur est le soja aux OGM très fortement utilisé pour l’élevage industriel : la France a importé 3 millions de ce soja transgénique l’an dernier pour l’alimentation animale…

Ce dernier est cultivé en Amérique du Nord ou du Sud, c’est une véritable catastrophe et il engendre de la déforestation de masse (surtout au Paraguay avec -2,5 millions de forêt) et les populations n’en mangent même pas !

Les enfants subissent des déformations à cause des OGM si les femmes enceintes habitent à moins de 1km d’un champ et les locaux ne peuvent pas acheter de terres pour cultiver à manger car les industriels les possèdent. Ils les occupent illégalement et risquent la mort car la police leur tirent dessus.

Capture d’écran 2016-02-17 à 17.12.01Ensuite, le reportage s’est intéressé à une chaine de restaurant à Paris (le Café Pinson) qui ne se dit pas végétarien mais sain, pour viser un public plus large et ne sert pas de viande, que des produits frais bio ou cuisinés maison.

La créatrice affirme qu’il faut se défaire de cette obsession pour la viande, il faut chercher l’alternative dans la nature et chez le primeur. Imaginez, bientôt un pavillon de 6000m2 sera réservé au bio au marché de Rungis ! Elle parle également de super-aliments comme le Kale, riche en nombreux minéraux qui permettent aux végétariens de combler les carences sans problème.

Pour terminer, Hervé This, chercheur renommé en bio-chimie, pense à une nouvelle façon de se nourrir. Il cuisine les composés purs extraits d’elements naturels ou synthétiques. Pour faire des économies d’énergie il propose de tout déshydrater, ça ne pourrit pas, le poids est réduit et le transport facilité et fini le gaspillage.

Il a inventé la cuisine « note à note » : il mélange par exemple des protéines, de l’eau, de la gélatine, du glucose et de l’huile pour se rapprocher de la composition de la viande puis met de l’extrait de champignons et en ressort une galette qui a le goût de la viande aux champignons.

Il ne cherche pas à s’enrichir ou à lancer de débat politique mais pense simplement à ses enfants et petit-enfants !

Alors les Français sont-ils trop attachés à la gastronomie pour manger autrement ? Malgré la déforestation, le consommateur ne semble pas vraiment prêt à changer… Mais aurons-nous le choix ?

Et bien moi je dis non ! Alors le changement, c’est maintenant 🙂