All Posts By

Bonheur au naturel

Les huiles essentielles pour partir en voyage

Comme tu le sais maintenant je pars souvent en voyage depuis quelques mois et notamment en Asie, mon continent de coeur. J’ai toujours eu un système assez fragile alors les débuts ont parfois été chaotiques, surtout lorsque je n’avais pas été assez prudente.

J’ai donc appris à emporter avec moi les indispensables en cas de maladie, stress ou pépin divers. Je te donne ici la liste des huiles essentielles indispensables pour pouvoir partir serein(e).

Attention, ne pas prendre les huiles sans se renseigner sur les posologies et contre-indications, notamment pour les enfants, femmes enceintes ou personnes souffrant de pathologies.

***

Le basilic

En massage sur le ventre, 3 gouttes avec une cuillère à café d’huile végétale, le basilic est parfait pour calmer les ballonnements, diarrhée, maux de ventre et douleurs menstruelles. L’estragon est aussi un bon complément ou alternative pour les symptômes digestifs.

En olfacto, il aide à penser plus à soi, redonne du tonus et de la confiance, il accompagne les introvertis à prendre contact davantage avec le monde.

Je te donne également les propriétés en olfactothérapie, ma passion, pour que cela puisse accompagner des besoins émotionnels et énergétiques. Tu peux respirer directement au dessus du flacon pendant une minute, faire une minute de pause et renouveler l’opération 3 fois de suite, 3  à 4 fois par jour.

 

L’épinette noire

En massage au niveau des surrénales,3 gouttes avec une cuillère à café d’huile végétale, au milieu du dos, l’épinette est parfaite pour stimuler le système endocrinien et redonner un coup de fouet lorsque les batteries sont à plat. Après un long vol ou une indigestion par exemple elle sera parfaite.

En olfacto, elle permet également de se recentrer sur soi, moins dépenser son énergie pour les autres et se recentrer sur le coeur.

 

Le clou de girofle

En cas d’aphte, de douleur dentaire ou d’infection buccale, poser directement une goutte de clou de girofle à l’aide d’un coton tige ou votre doigt propre sur la zone concernée. D’abord cela te piquera un peu mais tu sentiras que l’anesthésie fait du bien et cela désinfectera.

En olfacto, il est merveilleux pour stimuler l’ancrage, le sentiment de sécurité et accompagne dans le développement des projets, afin d’accoucher d’idées dans la matière.

 

L’Helichryse italienne (ou Immortelle)

Cette huile est une merveille en cas de chute, coup ou choc pour éviter que les bleus ne soient énormes et la douleur trop forte. Malgré son prix elle reste utile dans les accidents qui pourraient se présenter en voyage. Tu peux mettre directement quelques gouttes d’Hélichryse sur les zones concernées avec de l’huile végétale.

En olfacto elle accompagne les traumatismes, les chocs, les deuils et les grandes souffrances.

 

La Lavande vraie

Tu peux utiliser la Lavande pour les coupures ou piqures d’insectes afin de mieux cicatriser et stopper les démangeaisons. Egalement sur la peau du visage si une crise d’acné apparait avec de l’huile végétale.

En olfacto, elle est idéale pour réconforter, apaiser, stimuler le sommeil, baisser les rigidités et le petit vélo qui tourne en boucle dans la tête. Tu peux aussi respirer du Petit Grain bigarade en supplément ou alternative pour calmer les angoisses.

 

La menthe poivrée

C’est ma chouchou, je ne voyage jamais sans elle. Une goutte directement en oral (pas plus de 2 semaines en quotidien, faire une pause) pour les nausées ou ballonnements. Tu peux aussi respirer la Menthe pour calmer les nausées ou mettre une goutte sur les temps et le front pour les maux de tête.

En olfacto, elle remet les idées en place, améliore l’ancrage, calme les insécurités et colères, renforce la capacité à trouver les meilleures solutions possibles.

 

Ravintsara & Tea tree

Ce duo magique t’accompagnera en cas d’infection virale comme une angine, un rhume, une indigestion… Le Ravintsara stimule le système immunitaire et le Tea Tree est anti-infectieux. Tu peux en prendre directement une goutte de chaque sur une cuillère de miel ou un morceau de sucre. Tu peux aussi te masser le plexus et le dessous des pieds avec le Ravintsara dilué à de l’huile végétale.

En olfacto, le Ravintsara aide à vivre l’instant présent, à se débarasser de ce qui ne nous appartient pas et redonne du tonus.

 

J’espère que cet article t’a plu. N’hésite pas à me laisser un commentaire et à la partager autour de toi.

***

Pour aller plus loin découvre les ebooks et programmes, les retraites de printemps/été et l’accompagnement individuel que je propose.

 

 

 

Nous ne sommes pas des anges

Aujourd’hui j’ai envie de te parler de quelque chose qui me tient à coeur, renforcé ces derniers mois au fil de mes accompagnements, rencontres, ateliers et retraites : vivre une spiritualité incarnée.

Avec le développement des ouvrages et formations autour des thèmes spirituels, nous sommes de plus en plus nombreux à nous sentir perdus, alors que notre intention première était de trouver des réponses.

Retrouver l’ancrage

J’ai très souvent observé depuis le début de mon cheminement, un profond manque d’enracinement et d’ancrage dans la réalité. Qui pourrait nous blâmer ? Vivre sur Terre n’est pas une mince affaire et il est très tentant de vouloir vivre « la haut » parmi les êtres de lumière.

Astrologie, numérologie, vies antérieures, liens karmiques, guides… Toutes ces choses qui croisent notre route lorsque nous sommes à la recherche de nous-même est une merveilleuse tentation pour fuir notre réalité. Je suis la première à l’avoir expérimenté, dieu que c’est agréable lorsque quelqu’un met des mots sur nos émotions, nos expériences de vie et nous offre une vérité sur un plateau d’argent.

Mais la spiritualité ne doit pas être une raison pour fuir notre humanité. Le premier canal de guérison et de transformation reste notre coeur et nos émotions. La colère et la tristesse sont nos maîtres, ils nous enseignent ce que notre âme cherche à traverser. Une expérience de vie porte bien plus de sagesse et de pouvoir qu’une guidance par un thérapeute du mystère.

Alors doit-on tout stopper ?

Bien sûr que non. Mais nos boussoles doivent être le discernement et l’acceptation. Il n’y a rien de mal à chercher des réponses auprès des médiums et astrologues, mais soyons capables de le transposer dans la réalité. Le discernement de prendre ce qui est bon pour nous, de ressentir dans nos tripes si cela résonne et de s’en servir pour avancer. L’acceptation quant à elle est la clé pour traverser une vague d’expériences.

Lorsqu’une rupture se présente, nous avons alors deux solutions : affirmer que l’univers et le karma veulent que nous vivions cet instant, qu’il y a forcement quelque chose de bon à en tirer et que ce n’est pas le moment de lâcher ; ou bien s’écouter et comprendre que cette cassure est un enseignement de vie.

La solution se trouve toujours dans notre coeur. Peu importe si cela est juste, si nous avons peur de faire le mauvaix choix, car il n’y a jamais de mauvais choix. Notre coeur sait, là, tout de suite.

Accueillir le chaos

Lorsque nous nous mettons dans la case des personnes « spirituelles », l’ego qui lui ne disparait pas vient alors s’assoir tranquillement sur le trône de notre mystère intérieur et tente de prendre les rênes.

Il pourra nous faire croire que nous en savons plus que les autres, que nous sommes plus sages, que nous sommes capables de poser des symboles sur tout ce que les autres vivent, qu’il est plus intelligent de ne pas réagir avec détachement face aux choses ou encore qu’il est mieux de méditer pendant une heure plutôt que de se perdre dans des discussions mondaines avec des personnes quelconques.

Tu as tout faux cher ego. L’humanité est la plus belle des écoles et les enseignements seront les plus riches dans le chaos, les confrontations, les échanges houleux et les miroirs que l’on rencontre.

Dire merde est taper du pied lorsque nécessaire est aussi un geste spirituel !

Car fuir le chaos c’est aussi fuir nos émotions, qui comme je te le disais plus haut, restent tes plus beaux messagers. Pourquoi fuir un lien d’amour par convention ? Car l’attachement serait mauvais ? Car l’amour inconditionnel ne peut pas se transposer dans un couple ? Bien au contraire. Nos relations sont nos plus beaux tremplins et nous permettent d’évoluer à pas de géants, contrairement aux livres et au théories qui ne font que mettre des mots sur des champs d’expériences que nous nous devons de traverser.

Retrouver son centre

Le développement personnel et spirituel conduit parfois à la culpabilité car nous projetons alors une image de personne parfaite, qui ne s’énerve jamais, qui doit faire son yoga chaque matin, qui devrait consommer de telle manière, penser de telle façon… Et c’est impossible !

La véritable spiritualité se trouve certainement dans l’accueil. L’accueil de ce que nous vivons, d’une émotion, pour ne plus nager à contre courant et comprendre que chaque expérience est un enseignement : observer la façon dont on réagit face au jugement de quelqu’un, lorsque l’ordinateur décide de ne plus fonctionner, lorsque quelque chose que nous tentons de mettre en place ne fonctionne pas, lorsque notre corps décide de tomber malade…

Il sera peu utile d’acheter des milliers de cristaux et de consulter des thérapeutes si nous ne sommes pas capables d’observer ce qu’il se passe à l’intérieur de soi et d’écouter.

Les choses sont parfois plus simples qu’elles ne semblent

Une personne spirituelle ne le sera jamais en apparence, elle a simplement la faculté d’attirer la juste abondance à soi sans crainte et (peu d’) insécurité, possède la faculté de dire non et de se choisir en priorité au sein de ses relations, est capable de partir à l’aventure et de rebondir face aux imprévus, peut avoir de grands rêves et aspirations sans perdre de vue ce qui est important dans l’instant présent ou encore faire un travail karmique ou énergétique sans pour autant négliger ses propres ressentis et intuitions pour pouvoir la guider.

Parfois le meilleur des remèdes sera de sortir observer la nature, de prendre des crayons et dessiner, de prendre soin de soi et de se faire chouchouter, de lâcher son téléphone pendant une journée, de danser et chanter pendant des heures, de partir seul(e) à l’autre bout du monde, d’accepter de se reposer, de mettre fin à une relation toxique, de faire un geste d’amour envers quelqu’un…

Car la sagesse c’est aussi tout cela, comprendre que tout est déjà là.

J’espère que cet article t’a plu. N’hésite pas à me laisser un commentaire et à la partager autour de toi.

***

Pour aller plus loin découvre les ebooks et programmes, les retraites de printemps/été et l’accompagnement individuel que je propose.

Pleine Lune du 23 novembre en Gémeaux

Photo & illustration : Madame Noé 

Bulletin astrologique : 

Dans la nuit du 23 au 24 novembre, la Pleine Lune illuminera le ciel dans le signe des Gémeaux, opposée dans le cosmos au Soleil en Sagittaire. Cet axe plutôt mental, confrontera notre façon de penser logique, face à une vision beaucoup plus vaste et étendue.

Le Sagittaire symbolise la quête de sens et d’idées, il aime s’aventurer sur de nouveaux terrains inconnus, alors que les Gémeaux sont plus à l’aise dans leur environnement qu’ils maitrisent avec une quête de perfection. Il sera alors important d’observer l’équilibre qui se joue en toi.

Cette pleine lune est également celle de la communication et de notre positionnement concernant notre capacité à nous lancer hors de notre zone de confort. Avec Mercure rétrograde cela ne sera pas toujours évident… quelques obstacles peuvent se dresser sur ta route. L’idée n’est alors pas de te mettre en colère mais bien d’observer tes émotions comme des messages symboliques.

Ces dernières semaines ont été dédiées au nettoyage, au pardon et aux traversées émotionnelles intenses, il est aujourd’hui venu le moment de prendre des décisions et de les exprimer.

Novembre a apporté de nombreux changements, nous nous sommes peut-être sentis un peu tendus ou un peu inquiets. Nous pouvons ressentir que quelque chose est en train de se passer, de bouger, de frémir à l’intérieur de nous, mais c’est certainement parfois flou. Cette lune est une invitation à clarifier les choses, faire du tri et débroussailler parfois la pagaille.

L’énergie des Gémeaux concerne également la dualité : l’ego et l’âme, la lumière et l’obscurité, le bien et le mal. Nous avons tous ces deux facettes et elles seront nécessaires pour traverser le monde et nos champs d’expériences. Refuser l’une ou l’autre viendra créer la confusion en toi.

Il est également possible que nous ayons des nouvelles parfois difficiles à traverser ou que nous mettions enfin de la conscience sur nos propres vérités intérieures que nous ne voulions pas encore voir.

En numérologie, cette Lune porte la vibration du 3, symbole de communication également tout comme les Gémeaux. En additionnant les chiffres de sa date, nous obtenons 21. Dans le tarot de Marseille, l’arcane 21 représente le Monde, la complétude, la réalisation complète sur tous les plans.

Cette lunaison est donc une invitation à rechercher ce qui te rend « complet », ce qui te met en joie et quelle est la direction que tu souhaites emprunter pour être au plus proche de ta vérité.

***

Message intuitif :

Voici venu l’instant de renaissance. Ce qui était n’est plus, ce qui sera n’est pas encore. Tu as aujourd’hui l’opportunité de te choisir et de t’aventurer sur des terres inconnues.

Oseras-tu passer le seuil ? Ou préfères-tu le confort de ton temple que tu connais déjà si bien ?

Honore ce que tu as traversé, tes blessures sont ta terre, tes crevasses, tes racines, tes ruisseaux…  Les vallons et les grottes de ton coeur ont été taillés à la force de tes émotions et t’offrent aujourd’hui le paysage de ton incarnation.

Personne ne peut définir ce que tu es, ce dont tu es capable, ta valeur et celle de ton travail, tes aspirations et tes capacités. Toi seul(e) à le pouvoir de te pencher au dessus de ce précipice profond et infini, pour hurler de toute ta force ce qui se mue dans ta chair. Toi seul(e) porte la responsabilité consciente de tes choix et de la direction que tu donnes à ton parcours de vie.

Alors, attrape ton baluchon et lance-toi dans cette nouvelle aventure. Guidé(e) par ta joie, rythmée par ton pouls, transporté(e) par tes élans vitaux, ton âme sait exactement quel est le premier pas à faire.

Ose transcender tes peurs, ose défier tes lignées, ose faire les choses différemment, ose exposer ta propre vérité, ose montrer ta puissance et tes failles,  ose porter l’espoir que tout est possible et accueille ce sentiment de sécurité intérieure que tu portes déjà en toi.

Car la sécurité que tu recherches à travers un travail figé, des biens matériels accumulés, des décisions frustrées… tel un(e) assoiffé(e) partout dans ton univers, n’est que le reflet de ce que tu incarnes déjà à chaque fois que tu déploies ton audace.

L’audace est la seule énergie qui te portera vers le bonheur. Pas les autres et leurs peurs. Toi et toi seul(e) peut transcender ton chaos intérieur et entrer dans un nouvelle espace où tout est possible.

Le courage n’est pas inné, il se développe.

Alors bel(le) éveillé(e), seras-tu courageux.se ?

Outils pour t’accompagner 

Cristaux : La Célestine te permettra d’apaiser tes pensées, de clarifier tes idées et de mettre davantage d’harmonie lors que tu dois prendre des décisions. Le Jaspe rouge t’insufflera un nouvel élan et te donnera le courage de te lancer dans de nouvelles aventures. Enfin, l’Oeil de Tigre te donnera de la force et renforcera l’estime que tu te portes pour oser te choisir en priorité.

Tu peux méditer et tenir le cristal dans ta main gauche afin de t’imprégner de ses vibrations.

Olfactologie : L’Epinette te permettra de penser davantage à toi, d’aller à l’essentiel et d’écouter les véritables messages de ton coeur. Le Vetiver t’offrira l’ancrage suffisant pour matérialiser tes projets et te sentir capable de faire face aux défis. La Coriandre t’invitera à t’exprimer et à communiquer avec plus de volonté et de clarté.

Respirer directement au flacon 3 à 4 fois par jour, pendant 5 minutes (1mn puis 1mn de pause puis renouveler 2 fois). Ne pas forcer et bien t’écouter. 

***

Rituel de Pleine Lune

Tu auras besoin de : une bande son ou un éventuel instrument, une feuille et un stylo, de quoi créer ton espace sacré (encens, sauge ou palo santo) et des bougies (facultatif).

Installe-toi confortablement dans un endroit calme et ouvre ton espace sacré en brûlant l’un des trois outils de fumigation. Tu peux aussi allumer quelques bougies. Prends quelques instants les yeux fermés pour te connecter à ta respiration, essaie d’apaiser ton esprit en méditant pendant 5 minutes. Lorsqu’une pensée apparait (et il y en a beaucoup !), laisse-la simplement s’envoler.

Diffuse ensuite une musique sans paroles que tu aimes ou joue intuitivement d’un instrument. Commence par répéter « Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do » ou bien des « AH » à différentes intonations et vitesse différentes. Puis laisse toi aller et chante ce qui te viens, libère ta voix, ose te faire entendre et observe ce qui se passe en toi pendant 5 minutes au minimum.

Si cet exercice est nouveau pour toi tu peux aussi écouter des mantras en ligne et chanter par dessus. L’idée est de libérer ton expression.

Puis, lorsque tu as terminé, prends ta feuille et complète la phrase : « Dans un monde où le jugement n’existe pas… » et laisse venir sans réfléchir. Observe ensuite ce que tu as noté et relève les choses importantes pour toi.

Profite de ce temps également pour faire ta liste de gratitude. Prends quelques instants pour observer les sensations dans ton corps, tes émotions et intègre cet instant en toi.

Tire quelques cartes dans tes oracles si tu le souhaites et que tu en possèdes, prends des notes dans ton carnet de bord et remercie la Lune pour sa guidance puis clôture ton espace sacré.

***

J’espère que cet article t’a plu. N’hésite pas à le partager !

Retrouve les prochains événements et retraites dans l’Agenda.

Découvre également le nouveau programme en ligne Synchronicity, 14 mantras pour transformer ta vie, sortie le 28 novembre. 

Pour aller plus loin tu peux aussi te procurer mes livres sur la Lune

Développement personnel ou culpabilité inconsciente ?

Si j’ai choisi ce titre, c’est pour attirer ton attention. Car aujourd’hui, tout fonctionne comme cela. Nous sommes tellement bombardés de messages constants nous promettant de belles choses qu’il devient difficile de s’y retrouver.

Les promesses. Un vaste sujet qui me permet d’enchainer sur ce que je désire te partager.

Partout dans les librairies depuis quelques années, des livres pour apprendre le bonheur, sur YouTube des vidéos pour t’apprendre à être dans le positif, créer des listes ou encore être toujours plus performant(e) et sur les réseaux sociaux des coachs par milliers qui t’affirment que tout ira bien.
Et je fais partie de ce monde, j’en suis bien consciente.

Mais quelque chose me tient à cœur de te livrer aujourd’hui : faut-il vraiment se mettre tant de pression pour trouver le bonheur alors qu’il est déjà à notre portée ?

J’ai la chance de ne pas être quelqu’un de perfectionniste, j’observe les conseils et je lis des astuces, je prends ce qui m’intéresse et je continue mon chemin… Avec bienveillance, car pour moi ce point est primordial pour ne pas me sentir mal face à la réussite ou au rayonnement des autres.

Mais ce n’est pas le cas de tout le monde et j’observe de plus en plus autour de moi une nouvelle forme de stress : la quête vers un bonheur parfait.

Mais qui fixe le niveau de bonheur idéal ? Est-ce les autres ? Ou bien toi-même ?

Car avant tout, je pense que les premières étapes pour grandir et apprendre à s’aimer est d’abord d’accueillir en premier ce qui est là, s’observer réagir, se relier à son cœur, sentir ce qu’il se passe dans notre corps, accepter ce que l’on traverse… Plutôt que de toujours se fixer de nouveaux objectifs, penser que ce n’est jamais assez et se surcharger jusqu’à s’épuiser.
Crois moi je connais.

Bien sûr qu’il est toujours tentant de prendre rendez-vous avec de nombreux thérapeutes pour trouver des solutions, collectionner les livres sur le bien-être, les cristaux, les ebooks, les programmes en ligne, visionner des heures de vidéos, se rendre à des conférences… mais toujours en observant ce qu’il se passe à l’intérieur pour identifier tes vrais besoins.

Car toutes ces émotions que tu traverses au quotidien sont de bien précieux messagers, des indications pour te montrer ce qui doit être vu en toi afin que tu puisses te guérir, t’écouter, t’apporter de l’amour et mettre en place les choses dont tu as vraiment besoin.

Ces informations sont gratuites et se trouvent déjà en toi, il serait dommage de ne pas t’en servir.

Revenir à soi. Toujours. 

Car le mental est très puissant pour te faire croire de nombreuses choses qui ne sont pas toujours vraies.

Toutes ces personnes que tu lis ou regardes traversent elles aussi des choses difficiles mais ne le montrent pas toujours par pudeur, choix ou éthique. Pour ma part je préfère te confier les conclusions de mes épreuves afin de t’apporter des clés plutôt que de me confier lorsque je suis dans des périodes difficiles mais ce n’est pas pour autant que certains jours ne sont pas sombres tu sais.

Cette course effrénée vers le bonheur entraîne aujourd’hui de nouveaux inconforts : la culpabilité et la pression de ne pas être heureux. J’accompagne des gens qui s’excusent d’être sensible, de ne pas arriver à changer assez vite, de ne pas vouloir se retrouver au sein de groupe ou de ne pas réussir à se libérer d’une émotion difficile.

Mais ne t’excuse plus !

Aujourd’hui j’ai envie que tu te célèbres, que tu regardes par dessus ton épaule et que tu observes le chemin parcouru et toutes les choses pour lesquelles tu peux ressentir de la gratitude.

J’aimerais qu’à chaque fois que tu te lances un nouveau défi, tu n’oublies pas que tu es déjà merveilleux.se tel.le que tu es. Qu’à chaque fois que tu lis un texte de quelqu’un qui grandit et réussit sur les réseaux sociaux, tu te répètes que toi aussi tu es incroyable. J’aimerais que lorsque tu te lances dans tes projets, tu célèbres les étapes avant de passer à celle d’après (et crois moi je travaille là dessus tous les jours). Qu’à chaque fois que tu traverses une période difficile tu l’accueille complètement pour pouvoir en retirer de la force plutôt que te ressentir de la honte et du rejet.

Remplaçons le développement personnel par l’accueil personnel.

Je te souhaite une merveilleuse évolution, tel.le que tu es, déjà parfait.e.

Si tu souhaites un accompagnement individuel, n’hésite pas à me contacter.

Pour te renseigner sur les formations et les thérapeutes bien-être, n’hésite pas à te rendre au Salon Zen.

6 bonnes raisons de traverser nos émotions

Depuis toujours, j’ai souvent été influencée par mon état émotionnel au quotidien. En bonne Scorpion que je suis, j’ai traversé mon adolescence et mon début de jeune vie d’adulte ballotée au milieu de mes déboires sentimentaux, de mes idéaux et de mes aspirations. Cela n’a pas été toujours facile, j’ai souvent alterné les phases de profondes tristesses ou colères ainsi que des joies extrêmes et impulsives. En grandissant, j’ai appris que mes émotions n’étaient pas mes ennemies mais qu’elles étaient de merveilleux messages.

Aujourd’hui je regarde avec tendresse ce que je ressens, je comprends que mon âme essaie de mettre en lumière certains de mes mécanismes, de mes besoins ou encore de travail sur moi qu’il serait bon d’enclencher. Je t’offre donc aujourd’hui 6 bonnes raisons de traverser tes émotions, afin d’apporter davantage d’harmonie et de paix dans ton quotidien.

 » L’émotion nous égare, c’est son principal mérite » Oscar Wilde.

1. L’émotion nous permet de nous écouter

Difficile de comprendre qui on est, ce que l’on souhaite, ce dont notre corps a besoin dans un monde où tout va très vite, où le profit et la réussite sont centraux. Notre organisme est merveilleux et nous lance des signaux d’alerte à travers nos vagues émotionnelles. Une colère intempestive ou une tristesse irrationnelle va soudainement venir te prendre par la main afin de te dire « regarde ce qu’il se passe en toi« . Être capable de l’écouter et d’observer, est déjà un premier pas vers la reconnexion à toi et à ton corps, afin de remettre de la conscience dans ta vie.

2. L’émotion nous permet d’identifier notre besoin 

Souvent derrière une émotion se cache un véritable besoin ayant envie d’être entendu. Certaines colères sont présentes pour te montrer que tu ne poses pas tes limites. Certaines tristesse t’invitent à prolonger le deuil ou l’acceptation suite à une situation trop vite glissée sous le tapis. Parfois une peur va t’indiquer un mécanisme inconscient, comme la peur de manquer, alors que ce manque se trouve à l’intérieur de toi et peut être conscientisé puis guéri. Enfin, une frustration peut également t’indiquer ce qui manque à ton quotidien afin que tu puisses prendre les bonnes décisions et ainsi te faire passer en priorité. Utiles n’est-ce pas ?

3. L’émotion permet de comprendre nos peurs

La plupart de nos émotions sont rattachées à des peurs sous-jacentes. Lorsque je suis en colère face à quelqu’un, je retrouve souvent une peur de ne pas être respectée ou de me faire vampiriser. Lorsqu’une tristesse se manifeste suite à une séance shopping, c’est souvent la peur de ne pas être acceptée avec le corps que j’ai. Enfin, lorsque je réagis face à une situation ou un événement avec hyper-contrôle ou angoisse, c’est également la peur que les choses m’échappent et que je déçoive mon entourage. Autant de questions que l’on peut se poser lorsqu’une émotion se présente afin d’identifier nos peurs et ainsi les traverser grâce à de nombreuses techniques.

4. L’émotion met en lumière nos mécanismes face aux autres

Il est intéressant de s’observer face aux autres. Parfois une personne va nous mettre en colère parce qu’elle pense détenir la vérité. Ce mécanisme peut alors mettre en lumière notre capacité à prendre les choses à coeur ou bien de ne pas avoir assez confiance en soi pour se tenir apte à donner un point de vue différent. Chaque émotion est porteuse de messages et les personnes autour de toi sont autant de miroirs potentiels pour te faire évoluer et pointer du doigts les choses qui doivent être entendues.

5. L’émotion permet de se connecter par le coeur 

Être habitué(e) à accueillir et traverser nos émotions nous permet de comprendre celles des autres. Avoir vécu tant d’années ballottée par mes émotions me permet aujourd’hui de comprendre mon entourage lorsque ces derniers traversent des moments difficiles. Pour moi l’intelligence émotionnelle est celle qui nous permet le plus de nous développer, de savoir comment agir en société, comment vivre en harmonie dans une communauté et ainsi se sentir à l’aise lorsque nous évoluons au quotidien.

6. L’émotion permet de se transformer

Accueillir et comprendre nos émotions permet de mettre en lumière nos mécanismes inconscients, nos peurs, nos besoins, nos aspirations… C’est donc le meilleur moyen d’apprendre à se connaître et ainsi évoluer. Prendre note chaque jour de tout cela dans un carnet de bord est déjà une thérapie en soi et offre une véritable opportunité pour grandir. De plus avec des outils tels que l’EFT, la méditation ou encore la sophrologie, comprendre ce qui se passe en nous devient une véritable clé pour ouvrir de nouvelles portes d’explorations intérieures.

Si tu souhaites aller plus loin, n’hésite pas à me contacter pour un accompagnement individuel.

 

 

Découvre ton chemin de vie en numérologie

Il s’agit de l’itinéraire qui vous a été attribué à la naissance, lorsque vous vous êtes incarné dans ce corps et à cette date précise. Votre libre arbitre vous laisse bien évidemment le choix d’emprunter ce chemin à votre manière. Le nombre qui caractérise votre chemin de vie indique la destination générale qui est la vôtre, qui s’avèrera plus ou moins difficile en fonction de votre karma et de la manière dont vous choisissez d’intégrer vos expériences.

Selon Dan Millman dont je vous conseille de lire le livre :  » Notre nombre de naissance exprime, dans une formule purement mathématique, le mélange particulier d’énergies dont est fait notre chemin de vie. Ce chemin ne nous mène pas que vers l’avant ; il nous mène toujours plus haut. Il représente la montagne que chaque individu doit gravir. Il indique le sommet de la montagne – le but principal de notre vie. […] Les chemins de vie sont pleins d’aventures et de dangers, de plaisirs et de difficultés. Notre propre chemin peut sembler droit et dégagé pour un temps puis tourner abruptement et prendre une direction étonnante. »

Comment le calculer ?

Pour le calculer c’est très simple : jour de naissance + mois de naissance + année de naissance.

Prenons mon exemple, je suis née le 23 octobre 1989 : 2+3+1+0+1+9+8+9 = 33 soit 3+3 = 6 (même si le 33 est également un maitre nombre comme le 22, sa vibration finale est le 6)

Pour le 10, on réduit à 1 et pour le 11 on le prend en compte tel quel.

En fonction du premier résultat, les vibrations de ces nombres seront également à intégrer même si votre chemin de vie reste le résultat final. Pour mon exemple, je développe également la double vibration du 3, j’intègre donc également ses défis à mon parcours en parallèle de mon chemin de vie 6.

***

Chemin de vie 1 : Créativité et confiance

Vous êtes fait pour l’action et les accomplissements individuels. Il sera important pour vous d’avoir de l’autorité et de la détermination. Ce chemin invite à se mettre en valeur et à avoir un sens du leadership. Riche en rebondissements vous aurez certainement à diriger le navire contre vents et marées et à motiver les troupes en les attirant dans votre sillage.

Vous pourrez dépasser les obstacles et mettre en valeur votre adresse, votre rapidité d’action et de réaction. Vous êtes un battant, fier et généreux, passionné et persévérant qui communique ses élans puissants. Vous avez les facultés de réveiller ceux qui traînent ou hésitent derrière vous.

Plusieurs 1 sont en apparence calmes et confiants, voire froids et distants, ce qui masque une profonde insécurité. Leur esprit de compétition sert de contrepoids à leur complexe d’infériorité. Ils ont beau avoir l’air indépendants, en vérité ils craignent de ne pouvoir « s’en tirer tout seuls »·

Lorsque le chemin 1 est bien intégré : Canalise énergie et inspiration dans le sens de la créativité et du service, se sent bien dans sa peau.

Lorsque le chemin 1 est mal intégré : Se sent bloqué, coincéfrustré, se sent inférieurmalade, léthargique, inquiet; souffre peut-être dune dépendance.

 

Chemin de vie 2 : Coopération et équilibre

Avec ce chemin, vous recherchez les associations, l’harmonie et la tendresse. Il sera nécessaire de travailler et de créer, en collaboration avec d’autres. Parfois conciliateur ou intermédiaire, on vous fait facilement des confidences. Un parcours où les contacts humains jouent un rôle primordial, comme la recherche de l’âme sœur ou du couple idéal.

Vous aurez probablement tendance à subir les événements plus qu’à les générer et les maîtriser mais cela ne pose pas trop de problèmes. Votre univers sensible et émotionnel pourra se déployer sous de bons boucliers protecteurs et rassurants.

Plusieurs 2 qui semblent dotés d’un esprit analytique et pondéré vivent des contradictions et des conflits intérieurs qui peuvent générer un stress. Lorsqu’ils disent non et se montrent inflexibles, c’est souvent en réaction contre leur tendance intérieure à dire oui trop facilement. Ils critiquent les autres mais à l’intérieur c’est eux-mêmes qu’ils blâment.

Lorsque le chemin 2 est bien intégré : A une idée claire de ses limites personnelles, s’aide et aide les autres pareillement.

Lorsque le chemin 2 est mal intégré : Se sent débordé, attitude inflexible et réactionnelle, commence par aider avec trop de zèle puis se replie sur soi-même.

 

Chemin de vie 3 : Expression et sensibilité

L’expression personnelle et la communication tiennent une grande place dans votre vie originale où le paysage y est agréable à contempler. Votre destin est placé sous le signe de la chance, de l’intelligence et du talent avec tout de même une part de travail sur vous-même et une recherche de juste mesure face à l’extérieur.

Vous pourrez puiser dans vos dons personnels pour vous faire reconnaître socialement. Votre entourage vous apprécie pour votre gentillesse, votre joie de vivre, votre optimisme et votre charme personnel est reconnu de tous. Vivre près de vous est très agréable, à condition toutefois de ne pas vouloir entrer en compétition avec vous pour être dans la lumière.

Plusieurs 3 portent un masque de confiance et d’optimisme pour cacher le doute de soi et la dépression qui les hantent. La logique et l’intellect servent à voiler des émotions et des sentiments profonds.

Lorsque le chemin 3 est bien intégré : Se voue à lexpression du coeur et de l’esprit; communique de façon inspirée, avec sensibilité et dans la joie.

Lorsque le chemin 3 est mal intégré : Est désappointé et déprimé, sensibilité exacerbée, se plaint et critique sans cesse, doute de soi.

Chemin de vie 4 : Stabilité et méthode

La recherche de la sécurité tient une grande place. Souvent c’est la destinée de ceux qui organisent avec précision et sobriété les moindres moments de leur existence et gravissent lentement mais surement la montagne. Il est probable que vous recherchiez une vie régulière, une existence jalonnée de constructions stables réalisées pas à pas et obtenue à la sueur de votre front.

Vous êtes honnête et dévoué et parfois considéré comme la clef de voûte de votre communauté. Avec votre côté méthodique et minutieux, il faut du temps pour accorder votre confiance. Pour vous, amour rime avec stabilité, logique et choix pratiques. Prenez garde de ne pas vous retrouver prisonnier de vos occupations matérielles, apprenez à lâcher prise et à ne pas être pessimiste.

Plusieurs 4 semblent être en parfaite maîtrise de leur vie et de leurs gestes mais ce masque d’assurance et de pure logique cache une grande confusion intérieure au sein de laquelle les décisions sont prises de façon impulsive.

Lorsque le chemin 4 est bien intégré : Se prépare adéquatement et procède par étapes; persévère patiemment; réalise l’équilibre de la logique et de l’émotion.

Lorsque le chemin 4 est mal intégré : Veut réussir immédiatement, saute des étapes, ambitieux, impatientconfus, manque de stabilité et de persévérance.

Chemin de vie 5 : Liberté et discipline

Votre itinéraire est riche en mouvements et changements. C’est la destinée de ceux qui savent défendre leur liberté personnelle et qui, face aux événements de leur vie, ont la mobilité et l’indépendance nécessaire pour s’adapter – à condition d’y arriver au risque d’être frustré… Il faudra apprendre la modération pour éviter quelques accidents que votre audace et votre goût du risque pourraient vous faire courir.

Vous laisserez peu de place à l’oisiveté et à l’ennui et pourrez avoir des difficultés à vous astreindre à un travail régulier demandant ponctualité et minutie. Vous adorez commencer des activités nouvelles, mais vous pourriez avoir du mal à les mener jusqu’au bout. Vous vous lassez très vite des choses… et des gens. Essayez de ne pas trop céder à vos élans passionnels et impulsivité.

Plusieurs 5 ont l’air indépendants quand c’est tout le contraire: s’ils ne le sont pas vraiment, ils se sentent dépendants des autres ou s’arrangent pour le devenir. Ceux parmi les 5 qui semblent faire preuve de résolution et de concentration d’esprit sont souvent ceux qui doivent le plus combattre une tendance à la dispersion; leur rivière est plus large que profonde car leur soif d’expériences nouvelles et la peur de l’ennui les empêchent d’approfondir quoi que ce soit.

Lorsque le chemin 5 est bien intégré : Utilise ses multiples talents dans un but précis, applique la discipline à sa quête d’indépendance.

Lorsque le chemin 5 est mal intégré : Passe de la plus grande dépendance à l’indépendance, disperse ses énergies, essaie de faire trop de choses à la fois, se ment à soi ou aux autres, rêve trop.

Chemin de vie 6 : Vision et acceptation

Votre chemin sera jalonné de responsabilités, par la recherche constante de conciliation et de sécurité. Votre destin peut correspondre à une position importante sur le plan social, parfois principal au niveau de la famille. Choisissez donc bien les orientations principales et l’environnement relationnel de votre vie.

L’amour, la beauté et le sens du service sont vos points de repère. Votre besoin d’aide aux autres, votre aspiration au couple idéal et votre recherche du confort seront essentiels pour vous. Vous avez l’intuition de la parole juste. Très ouvert, vous vous dévouez corps et âme aux autres, parfois même à votre détriment.

Attention à ne pas trop subjectiver les choses, dans des domaines où cela n’est pas nécessaire comme le travail. Ne dramatisez pas vos problèmes car votre recherche d’harmonie pourrait vous rendre très dur envers les autres et vous-même.

Plusieurs 6 ont une image publique très « réussie » – calmes, souriants, gentils, prévenants, épris de justice- mais ils ont tendance à se juger eux-mêmes et à juger les autres selon d’impossibles  idéaux de perfection. Juste sous la surface couvent la rage et Je désappointement face aux nombreuses fautes et injustices du monde.

Lorsque le chemin 6 est bien intégré : A une vision d’ensemble, sait pardonner, est patient, fait un excellent travail sans tomber dans le perfectionnisme, s’accepte et accepte les autres tels qu’ils sont, le coeur ouvert.

Lorsque le chemin 6 est mal intégré : Hypercritique, se juge lui-même et juge les autres sur ses propres exigences perfectionnistes, se perd dans les petits détails, se protège.

Chemin de vie 7 : Foi et Ouverture

C’est l’itinéraire des solitaires réputés pour avoir une vie intérieure riche et qui se situent sur le terrain difficile de la recherche scientifique ou spirituelle. Voie de la connaissance et de la sagesse, elle apporte exigences et satisfactions profondes en tant qu’outil vibratoire conduisant vers la perfection. Il vous sera nécessaire de développer vos capacités mentales et votre ouverture au monde.

Vous êtes un solitaire par nécessité dans votre démarche indépendante et originale. Vous savez être ingénieux avec des objectifs clairs et précis. Apprenez à vous ouvrir un petit peu plus aux autres qui pourraient être parfois déroutés de ne pas savoir vous décoder.

Plusieurs 7, qui peuvent prendre des décisions rapides, sans consulter personne, semblent très sûrs d’eux-mêmes; mais cette assurance de façade tend à masquer Je peu de foi qu’ils ont réellement en eux-mêmes. Leur masque social et leur vivacité d’esprit les aident à faire diversion tandis qu’ils gardent jalousement leur vie privée et leur monde intérieur.

Lorsque le chemin 7 est bien intégré : A foi en ses émotions profondes, fait confiance aux autres pour leur ouvrir son coeur, prendre des risques affectifs et exprimer ses émotions.

Lorsque le chemin 7 est mal intégré : Dans l’amertume, se sent trahi, parfois paranoïaque, se sert du mental comme d’un bouclier, n’a pas foi en lui-même ni confiance aux autres.

Chemin de vie 8 : Abondance et pouvoir

Correspondant aux choses de la vie matérielle, à l’argent et au pouvoir, c’est l’itinéraire des réalisations ambitieuses, de la recherche de l’équilibre et de la justice. Il vous faudra développer votre combativité, votre témérité et votre dynamisme, sans pour autant brûler les étapes en voulant prouver votre bravoure. L’argent et les gains financiers sont inhérents à ce chemin matériel, mais attention à rester dans un certain équilibre.

Vous donnez toujours l’impression d’être plus expérimenté que les autres et ne prenez pas toujours le temps d’écouter les conseils et les opinions. Loyal et franc, votre carapace peut aussi cacher la peur de ne pas être aimé, apprenez à ne pas toujours dominer.

Plusieurs 8 semblent renoncer à toute forme de pouvoir en même temps qu’ils cherchent secrètement à tout contrôler. Les autres ont du mal à les comprendre à cause de cette ambiguïté. Ils sont parfois extrêmement passifs mais c’est pour compenser une agressivité refoulée et pour masquer leur soif de pouvoir, de notoriété, de prestige et de succès.

Lorsque le chemin 8 est bien intégré : Jouit librement du pouvoir et de l’abondance sans en abuser, donne de ses richesses avec générosité et sagesse.

Lorsque le chemin 8 est mal intégré : Est effrayé, pourtant constamment préoccupé, par les questions d’argent et de pouvoir, de contrôle et de notoriété, tendance à l’auto-sabotage.

Chemin de vie 9 : Intégrité et sagesse

À travers de vastes perspectives d’idéal et d’amour universel, c’est l’itinéraire des connaissances globales et des grands sages. Développer la prudence et la prise de recul sera important car vous ferez face à des événements aux répercussions très profondes. Vous serez souvent impliqués dans de grandes causes humanitaires ou simplement à faire preuve d’un esprit collectif.

Votre sagesse fait de vous un être intelligent et compréhensif mais peut aussi vous entraîner une certaine nervosité préjudiciable à votre sérénité intérieure que vous souhaitez si bien cultiver. Apprenez à contrôler la marée de vos émotions et gardez votre monde intérieur en équilibre, sinon vous risquez de devenir intolérant et exalté à la moindre petite tempête perturbant votre amour-propre et vos rêves parfois trop beaux.

Plusieurs 9 affichent une certaine profondeur, un certain charisme et un certain dogmatisme afin de masquer la fragilité de leur sentiment d’identité et leur grande influençabilité. Souvent placés dans des positions de leadership, ils ont du mal à vivre suivant les principes élevés auxquels ils croient ou auxquels ils aimeraient croire.

Lorsque le chemin 9 est bien intégré : Règle sa conduite sur des principes supérieurs, prêche par l’exemple, fait preuve de charisme, de profondeur et de sagesse.

Lorsque le chemin 9 est mal intégré : A perdu de vue son but supérieur, se sent seul et coupé du monde, enfermé dans sa tête, n’écoute plus son coeur ni ses intuitions.

Chemin de vie 11 : Confiance et coopération

Connectés directement avec l’univers, c’est également l’itinéraire de ceux qui possèdent un grand idéalisme et ont une intuition très fine, alliée à une intelligence supérieure et une forte inspiration. Vous devrez également transmettre cette richesse intérieure et vos découvertes personnelles avec courage et indépendance.

Considérés comme d’anciennes âmes ayant acquis une certaine puissance vous ressentez alors des devoirs envers votre communauté, et parfois même envers l’humanité.

Votre esprit de synthèse vous permet d’approfondir vos idées grâce au caractère personnel de votre recherche quotidienne de vérité. Votre monde intérieur, riche en élans poétiques, permet souvent l’éclosion de dons intuitifs et créatifs puissants. Attention à ne pas vous laisser déborder par vos émotions et vos idéaux.

Pour le détail dans l’intégration, se référer au 1 et au 2.

***

J’espère que cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager. 

Pour aller plus loin dans la découverte de toi-même, n’hésite pas à découvrir mon ebook My Spiritual Therapy.

J’utilise la numérologie lors de mes accompagnements, n’hésite pas à me contacter si tu désires aller plus loin afin d’en apprendre davantage ou que tu souhaites de l’aide pour dépasser certains blocages. 

Amour, Aurore.

 

Pleine Lune et Eclipse du 27 juillet

Bulletin astrologique

Cette éclipse lunaire est la plus longue de ce siècle et elle commence déjà à nous faire trembler quelques jours en amont… Les blessures karmiques de notre âme pourraient être remuées et nous pourrions nous sentir traversés par des appels plus puissants afin de franchir un grand cap initiatique.

Cette Pleine Lune en Verseau face au lumineux Lion va nous pousser et pénétrer là où cela fait mal, afin que nous puissions nous libérer, briser nos chaines et (re)trouver notre liberté personnelle.

Les éclipses lunaires touchent très souvent les relations et les polarités amoureuses. Avec l’axe du Lion-Verseau, cette dernière nous invite à observer nos besoins, nos manques et ce que nous souhaitons réellement dans nos vies. Ces polarités nous parlent d’équilibre entre notre ego (le Lion) et l’impersonnel (le Verseau).

Cette Pleine Lune nous exhorte à trouver un équilibre entre nos propres besoins, nos envies, nos aspirations et notre mission d’amour universelle. Les relations peuvent être chahutées, brisées ou renforcées de façon spectaculaire en fonction de ce que nous aurons à traverser.

Cette éclipse forme un carré à Uranus et peut entrainer de fortes prises de conscience, des chocs ainsi que des frustrations liées à nos découvertes émotionnelles. La nécessité de libérer les vieux schémas sera forte, or la tentation de prendre position ou de stagner face au problème également.

La Lune s’aligne avec Mars rétrograde, renforçant ainsi les jeux de pouvoir et de domination. Elle est susceptible de provoquer des troubles, du ressentiment et des frustrations enfouies. Il peut y avoir un réel désir de maîtriser et contrôler une situation qui ne peut pas l’être. Il sera important de savoir s’adapter et lâcher prise lorsque cela est nécessaire.

L’Eclipse Lunaire de Sang de Juillet relâchera et activera peut-être certaines vieilles douleurs, mais elle nous permettra également, si nous l’acceptons, de nous guider vers notre mission d’âme et vers cette part de nous-même qui nous sommes engagés au sein de cette mission terrestre.

Et lorsque nous accéderons à cette partie de nous, nous verrons le monde différemment, nous verrons les autres différemment et nous saurons que l’Univers ne nous guide pas seul,  mais que nous le faisons également nous-même.

***

Message intuitif

Accepte cet état de tranquillité, cet état de néant. Permets à l’Univers de prendre ce dont il a besoin. Permets-toi de laisser aller tout ce qui s’est échappé ou a été arraché de tes mains.

Aies confiance, quelque chose de plus grand se dessine derrière tout cela. Offre-toi cette distance, ce recul dont tu as tant besoin et souviens-toi que tout cela n’est qu’un voyage temporaire.

Chaque personne autour de toi t’offre une résonance, chaque événement que tu traverses te construit, chaque émotion te montre le chemin et chaque pas que tu fais te guide vers ta propre lumière. Tout cela te façonne et façonne ce que ton âme aspire à être.

Ce n’est plus le moment de te battre, lâche les armes.

Seul l’amour est important et te permet d’accomplir ce qui est juste pour toi.

Lorsque tu ressens de la colère, c’est la peur. Lorsque tu te sens déstabilisé(e), c’est la peur. Lorsque tu crains d’être abandonné(e), c’est la peur. Lorsque tu crois être perdu(e) et sans repère, c’est la peur.

Alors, que faire de la peur ? Prends-la dans tes bras et dis lui : « Tout ira bien tu verras, si je me mets en chemin vers ma joie, tu n’auras plus besoin de m’accompagner ».

Ton mental peut être ton ennemi mais également ton allié. À chaque fois qu’une pensée ou émotion apparait, regarde-la avec douceur et bienveillance. Essaie de comprendre tes mécanismes intérieurs. Observe-toi agir dans la jungle de la vie. Tu deviendras alors élève et maître à la fois. Tu seras conscient(e) de tes vagues, capable de plonger au travers de ces dernières pour rejoindre le large de ta liberté.

Bien sûr, tu peux aussi rester sur le rivage, observer le flot tumultueux de la vie, mais sache que la seule chose qui se tient entre toi et tes rêves, est un soupçon de courage et beaucoup d’amour envers-toi même.

Un, inspire. Deux, expire. Trois, plonge.

Outils pour t’accompagner

Cristaux : La Tourmaline te permettra de garder les pieds sur terre lorsque ton mental s’emballe et te protègera des énergies négatives. La Pierre de soleil ta permettra de contacter ce qui te met en joie et aller vers les élans de ton enfant intérieur. Enfin, la Fluorine t’offrira le discernement nécessaire afin de faire les bons choix tout en conservant la paix dans ton coeur.

Olfactologie : L’Estragon te permettra de trancher, prendre des décisions et pacifier l’environnement autour de toi. L’Hélichryse italienne ou Immortelle t’accompagnera en cas de choc, rupture ou conflit émotionnel. Le Petit Grain bigarade t’offrira de la douceur et du soutien lorsque tu traverses des angoisses et des difficultés dans ton quotidien.

Respirer directement au flacon 3 à 4 fois par jour, pendant 5 minutes (1mn puis 1mn de pause puis renouveler 2 fois). Ne pas forcer et bien t’écouter. 

***

Rituel de Pleine Lune

Tu auras besoin de : Sauge/Palo Santo/Encens pour ouvrir ton espace sacré, de bougies si tu le souhaites,  d’une feuille et d’un stylo.

Installe-toi confortablement dans un endroit calme et ouvre ton espace sacré en brûlant l’un des trois outils de fumigation. Tu peux aussi t’accompagner des cristaux en les posant près de toi. Prends quelques instants les yeux fermés pour te connecter à ta respiration, essaie d’apaiser ton esprit en méditant pendant 5 minutes. Lorsqu’une pensée apparait (et il y en a beaucoup !), laisse-la simplement s’envoler.

Ouvre les yeux et répète à voix haute : « Je suis aux commandes de mon existence, je suis la personne la plus importante dans ma vie et je m’offre aujourd’hui la possibilité de poser mes besoins. »

Prends la feuille et commence à écrire « Aujourd’hui j’ai besoin de… » puis complète la phrase. Fais le une seconde fois, une troisième fois et autant de fois que tu le souhaites.

Prends ensuite ta liste et note sur 10 en face de chacun de tes besoins si ce dernier est respecté aujourd’hui. Par exemple si tu as noté « j’ai besoin de me sentir bien dans mon corps », note sur 10 si tu accordes du temps et de l’importance à cette tâche.

Puis observe tes réponses et prends les décisions que tu juges nécessaires, avec bienveillance et profite des énergies de la Pleine Lune pour poser des intentions.

Tire quelques cartes dans tes oracles si tu le souhaites et que tu en possèdes, prends des notes dans ton carnet de bord et remercie la Lune pour sa guidance puis clôture ton espace sacré.

***

J’espère que cet article t’a plu. N’hésite pas à le partager !

Si tu souhaites en savoir davantage sur la Lune, découvre mes petits guides lunaires.

 

Rencontre avec le chamanisme

Cela faisait longtemps que je souhaitais te parler de chamanisme, cette philosophie/pratique est (ré)entrée dans ma vie il y quelques mois, nous en parlons de plus en plus dans les médias alternatifs et je ne savais pas vraiment par quel bout commencer… Car pour moi le chamanisme s’est présenté comme quelque chose de naturel, où tout le long de mon parcours et de mes apprentissages je ne fais que répéter « mais oui », comme si tout cela était inscrit en moi depuis bien plus longtemps que cela.

Je te parlais déjà il y a quelques temps des animaux totems, mais le chamanisme va bien au-delà que de simples symboliques. Voici quelques mots sur mon parcours et ma façon d’aborder cette philosophie de vie avec laquelle je me sens en harmonie.

Comment en suis-je arrivée là ?

Depuis toute petite je crois aux mondes invisibles, à l’inexpliqué, je pouvais passer de longues heures dans la forêt seule à écouter les arbres « parler », à me créer des petits rituels et écouter le vent. Les histoires d’esprits ne m’ont jamais fait peur et j’ai toujours été un peu déçue de la façon dont Hollywood se servait de tout cela pour faire vendre des frissons et de la terreur sur commande.

Après une reprise d’étude en naturopathie, suite à un syndrome inexpliqué, j’ai commencé à mettre le doigt sur toutes ces notions « énergétiques » et à croiser la route de nombreuses personnes ouvertes à tout cela. Je me suis également intéressée au développement de mes capacités et à comprendre que ces intuitions et cette empathie parfois pesante que je possède depuis petite, pouvait s’avérer bien plus utiles que prévu.

La premier pas dans le monde des « perchés » (on en rit beaucoup avec mes amies), je l’ai fait grâce à Héloïse mon amie blogueuse, qui m’a emmenée voir une conférence sur les archives akashiques, je n’avais aucune idée de ce que c’était. Il s’agit en fait de la mémoire du monde, auxquels les personnes sensibles ou formées accèdent à travers un protocole, pour aller récupérer des informations dans les plans subtiles (oulala ça y est elle part en cacahuète).

Toujours là ? Bien.

J’ai donc voulu consulter quelqu’un qui pouvait me faire cette fameuse lecture, puis tout s’est accéléré. J’ai vu des chamans, des mediums, des astrologues, etc. On m’a dit des tas de choses (que j’avais des mains guérisseuses, un puit de lumière au dessus de la tête, des facilités avec les végétaux et les pierres, une mission de transmission, etc). J’ai écouté et j’ai également su faire le tri, ce qui est important lorsque l’on chemine en développement spirituel car il y a de tout. J’ai également une très bonne boussole intérieure me permettant de voir se qui se joue en terme d’ego et de vérité, ce qui est assez utile je dois l’avouer.

À la rencontre de moi-même

Tout cela m’a permis de me rendre compte que de nombreuses choses revenaient régulièrement et faisaient écho en moi. Jusqu’à mon premier cercle de tambours en groupe, afin de découvrir mon animal allié (que j’organiserai à la rentrée à Paris d’ailleurs) et ce fut une expérience déroutante

Tout le monde possède des perceptions, certains voient, entendent ou encore ressentent. Il suffit de beaucoup de lâcher prise, d’un soupçon de confiance en soi et de beaucoup de pratique pour réussir à faire des « voyages » et ainsi récupérer des informations pour soi ou quelqu’un d’autre (ce que je pratique lors des guidances que je fais).

Lors de ce premier cercle, nous sommes allongés et n’avons que le son du tambour pour nous permettre d’étendre notre conscience (non pas de drogue ni de plante, rien du tout). Après avoir voulu voir absolument quelque chose les premières minutes, j’ai fini par lâcher prise et c’est alors que j’ai « entendu » mon animal… j’ai cru que j’étais folle, comme Jeanne d’Arc et que j’allais terminer sur le bûcher. J’étais contente d’avoir réussi à identifier un environnement et mon allié car la moitié du groupe avait encore du mal à le faire et à dépasser le mental très combattif.

Quelques semaines plus tard, j’ai débuté ma formation à la FSS (Foundation of Shamanic Studies) et j’ai abordé de nombreuses pratiques, découvert de nouveaux alliés et travaillé sur diverses thématiques. Nous sommes allés dans le monde d’en bas, le plus courant pour travailler en chamanisme avec nos alliés, et le monde d’en haut plus subtil et difficile d’accès (et de retour) pour ma part. Au fil des pratiques, il était plus simple de « descendre » et de récupérer des informations pour moi ou quelqu’un d’autre. J’étais toujours étonnée de voir ce qu’il se passait.

Quelques définitions

Selon le site de la FSS, le mot « chamanisme » dérive du mot « chaman »/« chamane » (fém. « chamanka ») ou « saman » d’origine evenk/toungouse (evenki/tungus – Sibérie). Les chamanes sont les hommes-médecine ou guérisseurs des sociétés traditionnelles. Ce sont eux qui maintiennent l’équilibre spirituel, environnemental et social de leur communauté. Selon l’anthropologue Michael Harner, qui a étudié les cultures chamaniques du monde durant des décennies, les chamanes se définissent selon certains points :

– Généralement, les chamanes ont un contact direct avec des esprits.
– Ils ont un contrôle strict sur un ou plusieurs esprits. Ces esprits ne contrôlent pas et n’usurpent pas la conscience du chamane sans sa permission.
– Les chamanes contrôlent un état modifié de conscience (le chamane détermine quand entrer et quand sortir de l’état modifié de conscience).
– Ils se préoccupent du monde « matériel » normal plutôt que d’atteindre un état d’illumination.
– Ils possèdent la capacité de faire voyager leurs âmes (voyage chamanique).

Le fondement de la pratique de tous les chamanes du monde est le voyage spirituel de l’âme dans l’autre monde, autrement dit, le voyage chamanique. Par l’intermédiaire du voyage chamanique, les chamanes entrent en contact avec des êtres spirituels – les chamans les appellent « esprits » ou « alliés » -, qui leur apparaissent souvent sous la forme d’animaux (animaux de pouvoir) et d’ancêtres personnels ou mythologiques (guides spirituels). Ces alliés de l’autre monde transmettent au chamane la force et la connaissance qui lui permettent d’effectuer un travail de guérison et d’équilibrage pour soi-même, pour d’autres et pour le monde environnant.

Aujourd’hui dans mon quotidien 

Depuis les formations, je continue ma pratique en faisant des guidances à distance (avec une photo de la personne) et des soins en direct lorsque le cadre le permet (à Paris c’est plus compliqué de battre du tambour). Je continue de découvrir des outils et des notions au fil de mes lectures et expérimentations car le chamanisme est un mode de vie qui ne cesse jamais d’évoluer.

Ma façon de voir le monde a également changé, je me sens « guidée et accompagnée », je m’émerveille devant la beauté de la vie chaque jour, j’essaie de comprendre chaque leçon et initiation que l’univers m’envoie lors des difficultés, j’observe les signes, je suis la course des planètes et de la Lune dans le ciel, je me connecte aux pierres et je souris lorsqu’un animal symbolique croise ma route.

Pas facile pour mes proches de comprendre tout cela, c’est tellement éloigné de notre mode de vie et pourtant si proche de notre vraie nature, que je passe parfois pour une illuminée. Mais j’essaie de cheminer avec bienveillance envers moi-même et les autres, en gardant l’esprit et le coeur ouverts.

Je pars en Amérique du Sud en décembre pour aller vivre le chamanisme d’une manière différente, je ne sais pas encore si j’en parlerai ou de quelle manière, mais ce qui est certain c’est que je me sens à ma place et que j’essaierai de te transmettre mes connaissances et compétences afin que toi aussi tu puisses avancer sur le chemin de ton âme.

J’espère que cet article t’a plu, si tu souhaites davantage d’informations, n’hésite pas à me contacter.

Amour, Aurore.

Mes 5 lieux favoris pour me ressourcer près de Paris

J’habite à Paris depuis 7 ans et étant originaire de la campagne près de Lyon, ce n’est pas simple tous les jours. Lorsque l’appel de la verdure se fait sentir, je cherche toujours de nombreux moyens pour m’échapper de la frénésie du métro et de la circulation.

Que cela soit pour une journée, une nuit, un week-end ou plus longtemps, il existe plusieurs solutions pour se reconnecter à la nature et se ressourcer. Il est très important de se couper du rythme urbain de temps en temps afin de revenir à l’instant présent, améliorer son ancrage et respirer de l’air pur.

Voici quelques suggestions d’évasion

1. Passer du temps dans un parc

Se promener ou faire un pique-nique au parc de Saint-Cloud, Vincennes, aux Buttes-Chaumont ou encore au jardin du Luxembourg. La capitale ne manque pas de petit coin de verdure pour échapper aux voitures le temps d’une soirée ou d’une journée. Cela peut parfois paraitre simple mais s’évader le temps de quelques heures dans ces espaces verts vous permettra de vous ressourcer.

2. Profiter des forêts en banlieue

La forêt de Fontainebleau par exemple est incroyablement belle et chargée d’énergies positives, c’est une de mes préférées découverte il y a peu de temps. Seulement quelques minutes en train de Paris et hop vous vous croyez dans une autre région de France. L’idéal pour s’accorder une longue journée, lâcher son téléphone et écouter le chant des oiseaux.

3. Découvrir les châteaux et leurs domaines

Versailles, Chantilly, Compiègne… Il existe de nombreux domaines magnifiques non loin de Paris qui vous permettront de changer d’ambiance, de découvrir leurs histoires et de vous promener dans les magnifiques jardins qui les entourent. On n’y pense pas souvent et pourtant ces châteaux font parties de notre patrimoine, une véritable richesse française !

4. Arpenter les plages de Normandie

Honfleur, Trouville, Deauville… Certes les parisiens ont tendance à s’y regrouper dès les beaux jours mais le décor et l’ambiance ne perdent pas pour autant de leur charme. En train ou en voiture, il vous suffira de quelques heures pour aller tremper les pieds dans l’eau salée et profiter du soleil sur les bords de mer.

5. Dormir dans les arbres

Rien de mieux que d’un contact privilégié au milieu de la nature pour se couper du monde. J’ai testé les Coucoo cabanes sur le Domaine des Grands Chênes et j’ai passé une nuit magnifique. Pas un bruit aux alentours, pas de voisin et une proximité rare avec la forêt.

Tout est pensé pour que vous vous sentiez bien, avec le confort en plus pour ceux qui ne sont pas très camping sauvage. Certaines possèdent même un spa pour profiter de la vue, le corps immergé dans un bain chaud. Ouvrez vos yeux, vous pourriez bien voir passer un renard ou un hibou…

***

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à le partager ! 

Le pouvoir des mantras

Depuis quelques années, la méditation, le yoga, la psychologique positive ou encore la relaxation par le son ne cessent de se multiplier à travers notre pays. Nous sommes en recherche de sérénité et de bonheur constant car c’est notre nature d’être humain. Nous recherchons l’amour et la joie toute notre vie car c’est l’essence même de notre incarnation.

Une technique a croisé ma route il y a quelques mois et j’ai littéralement été subjuguée par ce qu’il se passait en moi. Un simple son de tambour, de cloche ou d’instrument a toujours eu un effet puissant sur ma structure énergétique, mais je n’ai jamais été aussi transportée que lorsque je chante ou récite des mantras.

Qu’est-ce qu’un mantra ?

Mantra vient des mots sanskrits « manas » (esprit) et « tra » (outil), c’est donc un outil pour l’esprit. Ils ont été conçus pour aider les pratiquant du yoga ou tantra par exemple à accéder à des plans supérieurs de conscience et apaiser leur esprit pour conduire à l’Éveil. Il s’agit d’une vibration sonore qui nous permet de canaliser nos pensées, nos sentiments et nos intentions.

Le mantra le plus célèbre est la syllabe « Aum » considérée comme la vibration racine de l’univers, le son de la création. Ce dernier est utilisé dans de nombreux matras dédiés aux divinités dont je vous parlerai par la suite tels que « Om Namah Shivayah » ou encore « Om mani padme hum ».

Par quoi commencer ?

Il existe toutes sortes de matras, hindous en sanskrit pour la plupart mais également en anglais (Halleluyah), en latin (Ave Maria), en français, etc.

Les plus célèbres restent bien évidemment les mantras récités et souvent chantés en sanskrit pendant plusieurs minutes voire de longues heures lors des cérémonies dédiées aux divinités comme les Bajhans ou les Kirtans.

Il existe également des matras très simples associés aux différents centres énergétiques, les chakras : Lam, Vam, Ram, Yam, Ham, Om, Aum.

Vous pouvez choisir l’un de ces sons (Ram est très efficace pour dépasser la tristesse et le manque de confiance en soi) et le répéter pendant plusieurs minutes. Vous pouvez également choisir de le réciter 108 fois en vous aidant d’un mala (collier à 108 perles), très utilisé dans la tradition bouddhiste.

Il existe également de nombreux mantras sur Youtube avec lesquels vous pouvez psalmodier ou chanter chez vous lorsque vous en ressentez le besoin, je vous mettrai la liste un peu plus loin.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Des chercheurs de l’université de Suède ont analysé le cerveau de pratiquant, notamment la zone du cerveau appelée « réseau du mode par défaut », active pendant nos réflexions personnelles et le vagabondage de notre esprit (quasi permanent…). Lorsque les sujets répétaient le mantra « Sat nam » pendant une dizaine de minutes, la zone de leur cerveau était alors plus inhibée, ce qui leur permettait d’atteindre plus facilement un état méditatif et un apaisement global.

En 2015, des chercheurs israéliens ont également analysé que lorsque les personnes répétaient le mot « echad » (un) pendant plusieurs minutes lors de leurs prières, la zone du cerveau était également inhibée. Tous les sujets ont alors affirmé avoir moins de pensées et se sentaient davantage relaxés.

Quelques exemples de mantras :

– Vous pouvez tout d’abord répéter les sons associés aux chakras en fonction de vos besoins, à tout instant de la journée, intérieurement, en chantant ou en méditant.

Om Santih Santih Santih « paix, paix, paix » souvent utilisé à la fin des cérémonies ou cours de yoga.

Om Namah Shivaya est un mantra dédié à Shiva symbole de dévotion.

Shiva Shambo est un mantra de purification et de joie dédié à Shiva (un de mes préférés chanté en groupe)

Jay Mata Kali est un mantra dédié à la déesse Kali, divinité sauvage et parfois brutale, il permet de transcender la colère et la frustration.

Voici sa traduction : Prie pour Mère Kâlî – Prie pour Mère Durgâ
Kâlî – Durgâ, prosternation devant l’honorable

Om Gam Ganpataye Namo Namah est le mantra de Ganesh, divinité de la connaissance et de la sagesse, il est reconnu pour transcender les obstacles et apporter la paix.

Om est le son primordial. Il introduit les mantra en signe de salutations aux Dieux. Il met en harmonie avec l’énergie universelle de vie et permet l’éveil de l’esprit à cette source. Gam est le son associé au chakra racine, le chakra de la manifestation et des réalisations matérielles. Ganapataye est un autre nom pour désigner le Dieu Ganesh. Namaha est une formule de salutation adressée aux dieux et déesses.

Hare Krishna Hare Rama est un mantra souvent débuté lent puis qui accélère, il symbolise la joie et la légèreté de cette divinité très vénéré dans la religion hindoue.

« Krishna » et « Râma » signifient le « bonheur suprême », et « Harâ » représente la puissance de félicité du Seigneur. Dans le chant Harâ devient Hare.

Om Shreem Hreem Saraswatyai Namah est un mantra pour la concentration et la créativité car Saraswati est la divinité des arts, de la réussite et de la connaissance.

Gayatri Mantra est traditionnellement récité par les brahmanes au lever et au coucher du soleil en hommage à celui-ci.

Voici sa traduction : « Om, O Seigneur ! Tu es la Source de Lumière omniprésente, Celui qui soutient, Celui qui protège et Celui qui dispense la Joie. Enflamme, allume et inspire notre intelligence pour que nous puissions posséder les Qualités éternelles. »

– Le mantra du Bouddha médecine est également très célèbre et récité régulièrement par de nombreux bouddhistes lors de prières et cérémonies.

Ajai Alai est un de mes mantras préférés, il apporte la force du guerrier et la sagesse de l’éveillé. Je trouve le son des paroles et des rimes magnifiques. Voici sa traduction.

Je te recommande aussi les albums de Edo & Jo, qui font de magnifiques chants / mantras, mon préféré étant Bliss que j’écoute en boucle.

Il existe de nombreux mantras et chants de nombreuses traditions que je t’invite à découvrir et partager !

Mon expérience des mantras :

La première fois que j’ai vraiment ressenti les incroyables effets des mantras était en Thaïlande, lors d’une soirée Kirtan, où de nombreuses personnes se rassemblent autour de musiciens pour chanter pendant une ou deux heures. Je savais que l’expérience allait me plaire, de nombreuses amies m’en avaient parlé.

Le premier chant commence doucement, le leader du groupe chante une phrase puis nous répétons. Malgré la différence de la langue (en sanskrit) je rentre très vite dans la ronde. Le rythme se met à accélérer, la puissance à monter, et la résonnance du groupe devient de plus en plus puissante.

Je commence à ne plus être sur Terre, je suis ailleurs. Ou alors est-ce l’inverse ?

En tout cas, un sourire se dessine sur mon visage, je chante à plein poumons, consciente que personne ne me juge car chacun est dans la même situation, je sens mon coeur battre, s’ouvrir… Serait-ce mon chakra que je sens là ? Je crois bien.

Je ressens une profonde extase, une béatitude que je n’ai jamais ressenti (sauf peut-être lors de ma jeunesse à l’aide de produits stupéfiants ou avec l’alcool) et je me laisse complètement emporter dans cette transe ou les phrases se répètent. Mon mental n’est plus le maitre à bord, je ne pense à rien d’autre qu’à ma présence ici et c’est incroyable !

Lorsque le Kirtan se termine, je suis comme sonnée, shootée presque, je flotte au dessus des nuages. Comment est-ce possible ?

Nous restons en silence, quelques instants de méditation pour intégrer ce qui vient de se passer. Puis doucement, nous reprenons nos esprits et sortons de la salle calmement.

Ce fut l’une de mes nuits les plus apaisées…

***

Où pratiquer ?

Vous pouvez en priorité pratiquer chez vous, de façon régulière pour plus d’efficacité sur le long terme.

Vous pouvez également chanter avec des amis ou seul(e) chez vous accompagné(e) ou non d’une bande son.

Enfin, vous pouvez joindre ou créer un groupe « Kirtan » pour profiter des énergies collectives (je ne vais pas vous mentir c’est beaucoup plus puissant).

Retrouve mon prochain atelier Yoga & Sons Alchimiques le samedi 24 novembre à Paris.