Le pouvoir des mantras

Depuis quelques années, la méditation, le yoga, la psychologique positive ou encore la relaxation par le son ne cessent de se multiplier à travers notre pays. Nous sommes en recherche de sérénité et de bonheur constant car c’est notre nature d’être humain. Nous recherchons l’amour et la joie toute notre vie car c’est l’essence même de notre incarnation.

Une technique a croisé ma route il y a quelques mois et j’ai littéralement été subjuguée par ce qu’il se passait en moi. Un simple son de tambour, de cloche ou d’instrument a toujours eu un effet puissant sur ma structure énergétique, mais je n’ai jamais été aussi transportée que lorsque je chante ou récite des mantras.

Qu’est-ce qu’un mantra ?

Mantra vient des mots sanskrits « manas » (esprit) et « tra » (outil), c’est donc un outil pour l’esprit. Ils ont été conçus pour aider les pratiquant du yoga ou tantra par exemple à accéder à des plans supérieurs de conscience et apaiser leur esprit pour conduire à l’Éveil. Il s’agit d’une vibration sonore qui nous permet de canaliser nos pensées, nos sentiments et nos intentions.

Le mantra le plus célèbre est la syllabe « Aum » considérée comme la vibration racine de l’univers, le son de la création. Ce dernier est utilisé dans de nombreux matras dédiés aux divinités dont je vous parlerai par la suite tels que « Om Namah Shivayah » ou encore « Om mani padme hum ».

Par quoi commencer ?

Il existe toutes sortes de matras, hindous en sanskrit pour la plupart mais également en anglais (Halleluyah), en latin (Ave Maria), en français, etc.

Les plus célèbres restent bien évidemment les mantras récités et souvent chantés en sanskrit pendant plusieurs minutes voire de longues heures lors des cérémonies dédiées aux divinités comme les Bajhans ou les Kirtans.

Il existe également des matras très simples associés aux différents centres énergétiques, les chakras : Lam, Vam, Ram, Yam, Ham, Om, Aum.

Vous pouvez choisir l’un de ces sons (Ram est très efficace pour dépasser la tristesse et le manque de confiance en soi) et le répéter pendant plusieurs minutes. Vous pouvez également choisir de le réciter 108 fois en vous aidant d’un mala (collier à 108 perles), très utilisé dans la tradition bouddhiste.

Il existe également de nombreux mantras sur Youtube avec lesquels vous pouvez psalmodier ou chanter chez vous lorsque vous en ressentez le besoin, je vous mettrai la liste un peu plus loin.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Des chercheurs de l’université de Suède ont analysé le cerveau de pratiquant, notamment la zone du cerveau appelée « réseau du mode par défaut », active pendant nos réflexions personnelles et le vagabondage de notre esprit (quasi permanent…). Lorsque les sujets répétaient le mantra « Sat nam » pendant une dizaine de minutes, la zone de leur cerveau était alors plus inhibée, ce qui leur permettait d’atteindre plus facilement un état méditatif et un apaisement global.

En 2015, des chercheurs israéliens ont également analysé que lorsque les personnes répétaient le mot « echad » (un) pendant plusieurs minutes lors de leurs prières, la zone du cerveau était également inhibée. Tous les sujets ont alors affirmé avoir moins de pensées et se sentaient davantage relaxés.

Quelques exemples de mantras :

– Vous pouvez tout d’abord répéter les sons associés aux chakras en fonction de vos besoins, à tout instant de la journée, intérieurement, en chantant ou en méditant.

Om Santih Santih Santih « paix, paix, paix » souvent utilisé à la fin des cérémonies ou cours de yoga.

Om Namah Shivaya est un mantra dédié à Shiva symbole de dévotion.

Shiva Shambo est un mantra de purification et de joie dédié à Shiva (un de mes préférés chanté en groupe)

Jay Mata Kali est un mantra dédié à la déesse Kali, divinité sauvage et parfois brutale, il permet de transcender la colère et la frustration.

Voici sa traduction : Prie pour Mère Kâlî – Prie pour Mère Durgâ
Kâlî – Durgâ, prosternation devant l’honorable

Om Gam Ganpataye Namo Namah est le mantra de Ganesh, divinité de la connaissance et de la sagesse, il est reconnu pour transcender les obstacles et apporter la paix.

Om est le son primordial. Il introduit les mantra en signe de salutations aux Dieux. Il met en harmonie avec l’énergie universelle de vie et permet l’éveil de l’esprit à cette source. Gam est le son associé au chakra racine, le chakra de la manifestation et des réalisations matérielles. Ganapataye est un autre nom pour désigner le Dieu Ganesh. Namaha est une formule de salutation adressée aux dieux et déesses.

Hare Krishna Hare Rama est un mantra souvent débuté lent puis qui accélère, il symbolise la joie et la légèreté de cette divinité très vénéré dans la religion hindoue.

« Krishna » et « Râma » signifient le « bonheur suprême », et « Harâ » représente la puissance de félicité du Seigneur. Dans le chant Harâ devient Hare.

Om Shreem Hreem Saraswatyai Namah est un mantra pour la concentration et la créativité car Saraswati est la divinité des arts, de la réussite et de la connaissance.

Gayatri Mantra est traditionnellement récité par les brahmanes au lever et au coucher du soleil en hommage à celui-ci.

Voici sa traduction : « Om, O Seigneur ! Tu es la Source de Lumière omniprésente, Celui qui soutient, Celui qui protège et Celui qui dispense la Joie. Enflamme, allume et inspire notre intelligence pour que nous puissions posséder les Qualités éternelles. »

– Le mantra du Bouddha médecine est également très célèbre et récité régulièrement par de nombreux bouddhistes lors de prières et cérémonies.

Ajai Alai est un de mes mantras préférés, il apporte la force du guerrier et la sagesse de l’éveillé. Je trouve le son des paroles et des rimes magnifiques. Voici sa traduction.

Je te recommande aussi les albums de Edo & Jo, qui font de magnifiques chants / mantras, mon préféré étant Bliss que j’écoute en boucle.

Il existe de nombreux mantras et chants de nombreuses traditions que je t’invite à découvrir et partager !

Mon expérience des mantras :

La première fois que j’ai vraiment ressenti les incroyables effets des mantras était en Thaïlande, lors d’une soirée Kirtan, où de nombreuses personnes se rassemblent autour de musiciens pour chanter pendant une ou deux heures. Je savais que l’expérience allait me plaire, de nombreuses amies m’en avaient parlé.

Le premier chant commence doucement, le leader du groupe chante une phrase puis nous répétons. Malgré la différence de la langue (en sanskrit) je rentre très vite dans la ronde. Le rythme se met à accélérer, la puissance à monter, et la résonnance du groupe devient de plus en plus puissante.

Je commence à ne plus être sur Terre, je suis ailleurs. Ou alors est-ce l’inverse ?

En tout cas, un sourire se dessine sur mon visage, je chante à plein poumons, consciente que personne ne me juge car chacun est dans la même situation, je sens mon coeur battre, s’ouvrir… Serait-ce mon chakra que je sens là ? Je crois bien.

Je ressens une profonde extase, une béatitude que je n’ai jamais ressenti (sauf peut-être lors de ma jeunesse à l’aide de produits stupéfiants ou avec l’alcool) et je me laisse complètement emporter dans cette transe ou les phrases se répètent. Mon mental n’est plus le maitre à bord, je ne pense à rien d’autre qu’à ma présence ici et c’est incroyable !

Lorsque le Kirtan se termine, je suis comme sonnée, shootée presque, je flotte au dessus des nuages. Comment est-ce possible ?

Nous restons en silence, quelques instants de méditation pour intégrer ce qui vient de se passer. Puis doucement, nous reprenons nos esprits et sortons de la salle calmement.

Ce fut l’une de mes nuits les plus apaisées…

***

Où pratiquer ?

Vous pouvez en priorité pratiquer chez vous, de façon régulière pour plus d’efficacité sur le long terme.

Vous pouvez également chanter avec des amis ou seul(e) chez vous accompagné(e) ou non d’une bande son.

Enfin, vous pouvez joindre ou créer un groupe « Kirtan » pour profiter des énergies collectives (je ne vais pas vous mentir c’est beaucoup plus puissant).

J’organise très souvent des instants de chant lors de mes ateliers. Pour ne pas manquer ça, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter ou me suivre sur les réseaux sociaux !

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Nathalie 14 juillet 2018 at 14 h 17 min

    Pourriez-vous m’abonner à la newsletter?
    Merci

    • Reply Bonheur au naturel 15 juillet 2018 at 19 h 16 min

      C’est fait ! 🙂

  • Reply Cecile30 14 juillet 2018 at 17 h 51 min

    Brs aurore merci pour ce texte et ces mantras en exemple .

    J’écoute souvent sous la douche , hi,hi,hi des musiques amérindiens, ou de flûte de pan ou autres
    Bonne soirée
    Lapivoine30

  • Reply Elodie 24 juillet 2018 at 9 h 15 min

    Ton expérience en Thaîlande a du être tellement intense, j’en ai des frissons rien qu’à te lire, c’est un de mes rêves de pouvoir me rendre là-bas et assister à ce genre de cérémonie.
    Merci pour cet article !

  • Reply LAURENCE 31 juillet 2018 at 7 h 06 min

    Bonjour Aurore, je viens de m’inscrire à ta newsletter et j’ai hâte de participer à tes cercles de chants,
    ça m’intéresse beaucoup, j’ai fait du gospel pendant 6 ans et j’étais transportée à chaque cours, chanter à plusieurs
    est totalement envoutant, et chanter des mantras me séduit tout particulièrement. J’écoute très souvent Snatam Kaur,
    et combien de fois je me suis dit que j’aimerais chanter des mantras avec un groupe. Ce n’est certainement pas un hasard si je suis arrivée jusqu’à toi ! A très bientôt j’espère et merci pour ce beau partage.

  • Reply Un peu de musique… – Suis l'Élan 18 août 2018 at 11 h 02 min

    […] de transcender la colère et la frustration. J’ai appris ça plus tard, dans un article sur le Pouvoir des Mantra d’Aurore, justement. Et avec le recul, je sais pourquoi ce mantra m’a autant parlé, […]

  • Reply Assouline 6 septembre 2018 at 3 h 31 min

    Bonjour
    Je souhaite participer à ton groupe de chant sur paris. Merci de m’insCrire
    Vinnou

  • Leave a Reply