Offre-toi de l’amour et tu en recevras

Aujourd’hui j’avais envie de te parler d’Amour, avec un grand A, pas celui qui se compte ou se mesure, pas celui que l’on donne sur condition ou que l’on exprime pour en obtenir en retour. Le vrai amour que l’on se donne à soi, que l’on partage, que l’on échange avec des amies, avec un inconnu lorsqu’on lui tend la main ou encore un animal que l’on protège.

Depuis toute petite, en tant que bon signe Scorpion et chemin de vie 6 en numérologie (pour plus d’infos sur le sujet découvre mon ebook), j’ai toujours été une grande romantique, fascinée par les histoires plus belles et tragiques les unes que les autres, passant des heures à chanter les chansons de Roméo & Juliette ou encore Moulin Rouge dans ma chambre à tue tête. En grandissant, je me suis rendue compte que ce besoin profond ne résultait pas de l’amour véritable mais d’un besoin d’être reconnue, de plaire, de combler différents vides en moi, de séduire, de contrôler ou encore de « posséder » en pensant que cela me permettrait de me sentir en sécurité et en paix.

Ce vide en soi est ressenti par une majorité d’entre-nous, car la société ne nous a pas appris à nous aimer ou à nous mettre en valeur. De plus, nous portons les mémoires et les blessures de nos lignées familiales, de nos expériences passées et de nos premières blessures, qui viennent alors renforcer ce sentiment. Ce vide conduit souvent à de nombreuses addictions (cigarette, alcool, nourriture…) et peut parfois s’aggraver en développant de nombreuses formes de désamour pour soi parfois difficiles et longues à guérir.

 » Le monde trouvera sa vérité quand l’homme saura aimer – jusque là, nous vivons en pensant que nous connaissons l’amour, mais sans avoir le courage de l’affronter tel qu’il est. » Paulo Coehlo

Lorsque l’on cherche l’amour à tout prix pour se nourrir, c’est très souvent car nous sommes peu capables de nous l’offrir en premier à nous même. Nous avons tendance à ne plus prendre de temps pour nous, à nous oublier, à faire passer les besoins des autres avant les nôtres et ainsi nous épuiser à satisfaire le monde entier en pensant pouvoir recevoir en échange.

En s’oubliant, on ne sait plus également qui nous sommes, de quoi nous avons réellement envie ou besoin et il devient d’autant plus difficile de s’écouter et de se connaitre véritablement. Revenir à soi est essentiel pour être en mesure d’être le capitaine de son navire personnel.

Parfois, notre désamour est un processus conscient : « je te donne pour recevoir en retour », « je suis jaloux(se) car j’ai peur de disparaitre », « je suis dévoué(e) pour ne pas que tu partes » ou encore « je mets mes rêves et projets de côté pour ne pas être seul(e) ».

Mais alors, comment faire ?

Tout d’abord, comprendre que Amour et attachement ne sont pas la même chose car aimer véritablement implique vouloir le bonheur de l’autre avant de chercher à développer le sien. Souvent nous pensons être amoureux d’une personne car cette dernière n’est qu’un reflet d’un idéal, ou parce qu’elle permet de mettre en lumière des qualités que nous portons mais que nous n’arrivons pas à développer. Lorsque tu rencontres quelqu’un, pose-toi toujours la question : « est-ce véritablement mon coeur qui est en joie ou bien mon ego qui cherche vite vite à être en sécurité ? »

Ensuite, il faut également entendre que l’Amour et la Souffrance sont les deux faces d’une même pièce. L’un n’existe pas sans l’autre, avoir peur de l’un empêche l’autre de se développer et cela sera peine perdue car chaque être humain sur cette planète est amené à aimer et souffrir tout au long de sa vie, c’est inévitable. Accepter ces notions permet de s’ouvrir complètement aux élans de l’amour, qui peuvent certes être parfois vertigineux mais si beaux, qu’il serait dommage de ne pas les expérimenter.

« En cultivant l’amour, on aide chaque âme dans l’univers. » Bouddha

Ce qui est également difficile à intégrer dans notre société est que plus on se donne de l’amour, plus on s’aime, plus on s’offre du temps, plus on s’écoute et plus on suit nos propres envies, plus l’univers nous offre de l’amour. Vous allez me dire « mais c’est égoïste de s’aimer ! ». Cette fausse croyance développée par notre culture nous empêche de nous développer nous-même sans tenter de nous définir à travers le regard de l’autre.

Prends donc le temps de te reposer, de ne pas être toujours en action, de retrouver tes proches et ta famille, de t’offrir du temps auprès de la nature, de te faire des cadeaux, de t’autoriser à faire ce qui te fait du bien et te procure de la joie. C’est dans le silence et les temps en tête à tête avec toi que tu trouveras les réponses aux questions que tu te poses réellement.

« Entre quelqu’un qui rayonne la joie, l’indépendance, l’amour de soi et une autre qui a peur d’être abandonnée en cultivant un comportement de dépendance envers vous, quelle est la personne vers laquelle vous souhaitez le plus vous diriger ? »

Il y a autant d’amour pour chacun, c’est une ressource illimitée, l’univers souhaite véritablement notre bonheur à travers l’abondance matérielle ou émotionnelle, la seule chose qui peut se tenir sur notre chemin est nous-même. Il ne tient qu’à nous de poser nos besoins, de dire non, de s’affirmer, de partir lorsque cela ne nous convient pas, d’écouter sa petite voix intérieure, d’être vrai et entier, de ne pas porter de masque ou de ne pas se forcer lorsque cela ne nous semble pas juste.

Jamais la peur, toujours l’amour.

Maintenant, à chaque fois que tu te retrouves face à un choix, une situation compliquée dans ta relation ou un inconfort relationnel, pose-toi la question : « que ferait l’amour ? »

***

Pour aller plus loin, n’hésite pas à découvrir ma page dédiée à l’accompagnement ainsi que mes prochains ateliers ou événements.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Prisca 17 juin 2018 at 19 h 13 min

    Merci pour ce bel article. L’introduction m’a fait rire, je suis chemin de vie 6 et je me reconnais tant dans tes propos !

    Je t’embrasse. Bon dimanche.

  • Reply Sophie 18 juin 2018 at 6 h 37 min

    Merci bel article ❣️

  • Reply Sandrine 18 juin 2018 at 9 h 24 min

    Je vous ai trouvé par hasard avec « Google » lors de la dernière pleine lune 🙂 Mais le hasard n’arrive jamais par hasard !!
    Je suis sur un chemin de developpement personnel depuis bientôt 1 an et je prends conscience que je n’ai jamais pris de soin de moi mais beaucoup trop des autres. Je comprend mieux à travers votre post « Offre-toi de l’amour et tu en recevras »
    Un grand merci à vous Aurore,
    Je viens également de m’offir votre cahier « Cristal Power »
    Que cette journée soit remplie d’Amour et de Joie
    Sandrine

  • Reply Sonia 18 juin 2018 at 10 h 42 min

    Merci beaucoup pour tous ces messages lumineux ! A chaque fois ça fait tellement chaud au coeur ! C’est tellement motivant et rassurant ! Continuez comme ça ! MERCI !

  • Reply Davaine 19 juin 2018 at 21 h 06 min

    Tout résonne en moi ! Merci pour ces si beaux et intéressants articles!

  • Reply Elodie 22 juin 2018 at 10 h 32 min

    Bonjour Aurore 🙂
    J’ai pris un réel plaisir à lire ton article, il fait tant écho en moi.
    Il n’y a pas si longtemps que j’ai compris qu’amour n’était pas égal à attachement, et que se donner de l’amour (en revenant à soi) engendrait d’en recevoir à son tour par l’univers.
    J’en ai fait l’expérience, et qu’est-ce que c’est puissant ! Puissant en amour, en gratitude et surtout en plénitude! Cet état que la société nous confisque mais que l’univers nous rend toujours.
    Une seule chose m’a questionné lorsque tu évoques l’abondance matérielle. Penses-tu que l’univers souhaite réellement notre bonheur à travers lui ? Je suis sur un penchant minimaliste, et pour ma part j’ai le ressenti que tout ce matériel énergivore nous freine dans notre accomplissement (dans le fait de revenir à soi, à sa vraie nature).
    Ton point de vue éveille sincèrement ma curiosité, car je me retrouve beaucoup dans ta façon de vivre 🙂
    Très belle journée à toi,
    Élodie.

  • Leave a Reply