À la recherche de l’équilibre

Aujourd’hui j’ai envie de te parler d’équilibre et de bienveillance. Car lorsque l’on commence à parcourir les sentiers du développement personnel, du bien-être ou du naturel, ces deux piliers pour le bonheur ne sont pas toujours au rendez-vous et je passe bien évidemment moi aussi par là.

Notre ego prend un malin plaisir à nous faire porter des jugements sur notre entourage et nous-même. Il devient alors parfois compliqué de trouver la paix au milieu d’idéaux et de mécanismes parfois trop difficiles à dompter…

equilibre-bienveillance

J’ai tout d’abord envie de débuter cet article avec un passage du livre d’Aristote, Éthique à Nicomaque : « Celui qui fuit devant tous les périls, qui a peur de tout et qui ne sait rien supporter devient un lâche, tout comme celui qui n’a peur de rien et va au devant de n’importe quel danger, devient téméraire ; de même encore, celui qui se livre à tous les plaisirs et ne se refuse à aucun devient un homme dissolu, tout comme celui qui se prive de tous les plaisirs comme un rustre, devient une sorte d’être insensible. Ainsi donc, la modération et le courage se perdent également par l’excès et par le défaut, alors qu’ils se conservent par la juste mesure. »

Il est si facile de se comparer, de vouloir être parfait, de consommer éthique, de manger sain, de faire du sport ou encore de n’utiliser que des produits biologiques. Mais es-tu toujours en paix et heureux avec tes choix ? Ces mécanismes vaillants et altruistes ne te poussent-ils pas parfois au perfectionnisme ou à l’extrémisme ?

Toi qui veux rendre le monde plus beau, ne serait-ce pas d’abord important de t’offrir plus de douceur et de bienveillance envers toi-même ? Et de ne pas juger si durement ton entourage qui n’adhère pas toujours à ton mode de vie ?

Je suis la première à regarder tous ces merveilleux articles et posts parlant d’alimentation saine, de programme detox ou sportif et de nouvelles étapes ou projets dans la vie de ces personnes si inspirantes. Moi aussi je ressens ces pulsions de perfection : je me dis que je devrais méditer davantage, ne pas dire de mal, ne pas être envieuse, travailler plus sérieusement pour réussir, faire des cures de jus et du sport pour être en meilleure santé…

Mais qui suis-je et qui es-tu pour savoir ce qu’est la perfection ? Le bonheur ne se trouve t-il pas dans l’équilibre ? Alors accepte cette colère en toi, mange ce burger de bon cœur, traîne sans rien faire le dimanche, aime tes proches comme ils sont, fais de ton mieux, embrasse tes faiblesses et félicite tes réussites.

Tu es un funambule sur le fil de la vie, l’important n’est pas de vouloir choisir un côté plus que l’autre mais bien d’avancer à ton rythme, avec la grâce qui te définit si bien.

Et même si la voie du milieu est la solution comme le disait Bouddha, les extrêmes sont également essentiels à notre cheminement. Ne te compare pas à quelqu’un de trop laxiste ou de trop strict, de trop introverti ou extraverti, de plus rêveur ou productif… car ces personnes sont tes guides pour t’aider à cheminer sur cette voie de l’équilibre.

C’est dans les catastrophes que les humains s’unissent, c’est après avoir profité des plaisirs trop intensément que l’on se raisonne, c’est après t’être perdu que tu retrouves ton chemin et c’est dans l’obscurité que tu peux découvrir une nouvelle lumière

Voici quelques questions que tu peux te poser, lorsque tu as besoin de retrouver ton équilibre et de t’apporter plus de bienveillance

  • Lorsque tu sens tes émotions t’emporter, ta réaction est-elle proportionnée face à la situation ou est-ce tes blessures et ton ego qui te parlent ?
  • Lorsque tu te sens inférieur, est-ce vraiment la réalité ou la façon dont cette personne sait se mettre en avant d’une certaine manière ?
  • Lorsque tu te sens moins beau, n’est pas la façon qu’a cette personne de s’exposer qui te fait ressentir cela ? N’est-ce pas rattaché à un complexe qui n’a plus lieu d’être ?
  • Lorsque tu ne te sens pas à la hauteur, est-ce pour faire plaisir à ton entourage ? Est-ce que ce besoin de perfection fera vraiment de toi quelqu’un de meilleur ou de plus aimé ?
  • Lorsque tu culpabilises de manger quelque chose de « trop », ne peux-tu pas tout simplement contrebalancer par la suite ? Est-ce vraiment de trop ou la société et tes croyances ?
  • Lorsque que tu penses manquer d’argent, est-ce par peur automatique ou par éducation ? N’y a t-il pas toujours des solutions pour t’aider à faire face ?
  • Lorsque tu es fatigué d’être trop gentil, ne peux-tu pas t’autoriser à dire ta vérité ? Penses-tu que cela te fera du tord ? Ne seras-tu pas aimé même si tu t’affirmes ?
  • Lorsque tu travailles trop et que tu te surcharges, n’est pas pour cacher tes blessures ? Pourrais-tu prendre ce temps pour les guérir et être davantage bienveillant envers toi-même ? 
  • Lorsque tu as envie de faire un excès, n’est pas parce que tu en as besoin ? Qui pourra te juger ? Cela ne t’aide t-il pas à relâcher la pression toi aussi ?
  • Lorsque tu as envie de te retrouver seul et que tu culpabilises, n’est-ce pas pourtant bénéfique afin de te ressourcer pour mieux revenir auprès de tes proches avec la force dont tu as besoin ? 

Je te vois déjà te juger de te juger trop sévèrement (c’est rigolo n’est-ce pas ?). Lâche tout. Accepte ce qui est car tout est parfait. Cette automatisme que tu as de te remettre en question sans cesse te fait avancer dans la vie. Cette profonde envie de te perfection te rend meilleur chaque jour. Ces émotions que tu ressens face aux autres sont également tes moteurs pour avancer. Il n’y a rien de mal et rien de bon. Chacune de nos expériences nous permet de nous rapprocher de la paix intérieure et c’est bien ce qui rend l’expérience humaine si merveilleuse. 

Allez viens on fait un pacte : à chaque fois que tu te juges, que tu te compares et que tu te trouves « trop » ou « pas assez », ferme les yeux, prend 3 grandes inspirations et remercie toutes les choses merveilleuses que tu possèdes, que tu réussis et que tu aimes au quotidien. 

Remplacer la perfection par la bienveillance. 

Remplacer la peur par l’amour. 

Tu rayonnes déjà. 

 

Pour aller plus loin, découvre l’agenda et les prochains ateliers.

Cet article t’a inspiré ? N’hésite pas à le partager sur Pinterest : 

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Lully 13 août 2017 at 13 h 16 min

    Cet article reflète complètement ma manière de voir les choses. Très bien écrit et si vrais.

    Toujours ravis de te lire.

    • Reply Bonheur au naturel 17 août 2017 at 22 h 49 min

      Merci beaucoup ! 🙂

  • Reply Zingarina1425 13 août 2017 at 13 h 40 min

    Merci Aurore pour ce nouvel article.
    Il me parle énormément: étant balance de signe astrologique, j’ ai l’ impression de sans cesse chercher cet équilibre, tout en étant en permanence sur le fil à flirter avec les extrêmes.
    J’ apprends de mieux en mieux à m’ écouter dans mes besoins, limites et peurs. J’ avoue que cela laisse place à de l’ incompréhension pour ceux qui m’ entourent, mais s’ il semble empreint de solitude, je sais que ce chemin est le mien.☺

    • Reply Bonheur au naturel 17 août 2017 at 22 h 49 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire, je t’envoie plein de douceur pour ce chemin qui est le tien.

  • Reply Tiffany 21 août 2017 at 14 h 53 min

    Bonjour Aurore. Quel bel article. Il m’a vraiment touchée et nul doute qu’il touche plein d’autres personnes.
    Cette quête de la perfection qui nous amène vers un idéal. C’est magique. Malheureusement, le chemin peut être parfois chaotique, surtout quand on juge durement notre entourage, quand ce n’est pas nous-même.
    C’est vrai qu’on a souvent tendance à se comparer alors que, comme tu le dis si bien, on pourrait plus s’inspirer, se laisser guider.
    Un article très inspirant qui donne le sourire.
    Merci beaucoup Aurore.

    • Reply Bonheur au naturel 23 août 2017 at 10 h 58 min

      Merci Tiffany pour ton joli commentaire. Je t’envoie plein de lumière pour ton cheminement vers la paix intérieure 🙂

  • Reply Mélanie 28 novembre 2017 at 9 h 45 min

    Merci pour ce fabuleux article ♥

  • Leave a Reply