Portrait de naturopathe #5

Ce mois-ci le portrait de naturopathe est dédié à un homme (enfin !) car malgré la parité dans ce milieu, je dois dire que je connais davantage de femmes et un peu de yang ça fait toujours du bien. J’ai rencontré Sabri lors d’un networking et j’ai tout de suite adhéré à sa façon de penser et sa philosophie de vie. En plus d’être naturopathe formé dans mon école, il développe ses cours de yoga à Paris et je suis très heureuse de partager ce portrait avec vous. 

– Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Sabri, Naturopathe et professeur de Hatha Yoga, formé en diététique, aromathérapie et toujours en quête de nouvelles connaissances.

– Pourquoi être devenu naturopathe ?

Depuis toujours fasciné par la Nature et ses secrets, passionné de médecines douces et traditionnelles, il m’a fallu passer par diverses formations pour trouver la Naturopathie. J’ai dans un premier temps entrepris des études de mathématiques physique et informatique pour ensuite me tourner vers l’architecture et l’urbanisme. Après quelques années j’ai ressenti le besoin de remettre en question mon cheminement personnel et mes aspirations. j’ai donc décidé de me réorienter vers ce qui me passionnait depuis toujours; après de longues recherches j’ai fini par découvrir la Naturopathie qui a tout de suite résonné en moi.

– Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ?

Nous ne sommes que de passage dans cette vie. La vie est une histoire qui s’écrit chaque jour. Lors de notre sommeil nous rêvons et ce qui me motive à me lever le matin c’est de réaliser ces rêves tout en sachant que le meilleur est à venir.

– Qu’est ce qui te passionne le plus dans la médecine naturelle ?

Tout, absolument tout ! Que ce soit :

L’histoire : comment à des époques très reculées les hommes ont pu découvrir ces remèdes,

La transmission : comment ce savoir a été transmis de générations à générations et s’est conservé à travers le temps,

L’usage : comment se servir de la nature et de ses lois afin de préserver la santé de chacun

etc…

Mais si je devais choisir un seul aspect je choisirais la considération globale de l’homme (physique, énergétique et spirituel) dans une démarche causaliste.

– Quel serait ton conseil principal pour être en bonne santé ?

Équilibre et Harmonie sont les clés du bien-être et de la santé.

Physiologiquement, veiller à équilibrer alimentation, activité physique et relaxation.

Sur des plans plus subtils, veiller à être SOI même, suivre son cœur, revenir à l’essentiel et se libérer de l’illusion.

– Quelle est ta recette préférée ?

C’est une recette méditerranéenne venu tout droit de Tunisie : « Slata Méchouia » qui signifie littéralement salade grillée, à des années lumière des cochonneries en boites que l’on peut retrouver dans le commerce. Traditionnellement cuite au feu de bois, elle est composée de poivrons, piments, tomate, ail, oignons et épices traditionnelles qui rappelleraient à s’y croire les routes et caravanes commerçantes de l’antiquité. Le tout assaisonné d’huile d’olive extra vierge de première pression à froid récoltée d’oliviers puisant leur richesse dans la terre de l’ancien empire Carthaginois. Cette salade s’accompagne d’un pain traditionnel cuit au feu de bois dans un four en terre cuite.

Le simple fait d’en parler me donne l’eau à la bouche.

– Quel est le super aliment que tu consomme et que tu conseillerais ?

Sans hésitation la grenade ! De par sa richesse en vitamines (B5, B6 et C) minéraux et antioxydants (tanins et flavonoïdes) entre autres.

Dans la grenade tout est bon ! Son écorce, ses fleurs, ses graines et son jus (frais ou fermenté) sont utilisés depuis des milliers d’années. Que ce soit dans le traitement du diabète (fleurs), le traitement des parasites intestinaux (écorce) ou encore le traitement d’inflammations chroniques, aujourd’hui les études scientifiques ne manquent pas pour venter les mérites de ce super aliment.

– Si tu pouvais partir vivre dans un autre pays, lequel et pourquoi ?

A vrai dire je n’ai pas de pays particulièrement en tête mais plutôt des critères essentiels selon moi pour être heureux dans mon environnement. Ces critères sont : le contact avec la nature, l’ensoleillement et de préférence en bord de mer.

– Quels sont tes futurs projets ?

La liste est longue mais je préfère en parler lorsque ces derniers sont lancés, lorsque l’idée se transforme en action.

En plus de la Naturopathie, développer mon activité de professeur de Hatha Yoga.

Joindre l’utile à l’agréable voyager découvrir et apprendre encore et encore.

– Une citation qui te représente ?

« Pour vivre gaiement, chemine avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir » Goethe

Laisser un commentaire