Qu’est ce que la naturopathie ?

La naturopathie est un vaste sujet dont je vous parlerai forcement dans de nombreux articles vu que je me prédestine à en faire mon métier. Il n’est pas simple d’expliquer en quelques minutes ce qu’est exactement la naturopathie. Lorsque j’en parle autour de moi, j’entends beaucoup d’idées fausses, de clichés et d’interrogations. C’est pour cela que dans cet article je vais tenter de donner une définition de ce qu’est cette médecine alternative, ce qu’elle n’est pas et quelles en sont les techniques utilisées pour vous aider à être en bonne santé.

 

Comment définir la naturopathie ? 

La naturopathie n’est pas une médecine comme l’allopathie faite pour vous soigner. La médecine traditionnelle (allopathie) va analyser vos symptômes et les traiter avec des médicaments. La naturopathie quant à elle va analyser votre morpho-psychologie, vos antécédents, votre sphère émotionnelle, votre terrain ou encore votre force vitale grâce à de nombreux procédés dont je vous parlerai dans un prochain article (là encore sujet vaste, je sais vous avez hâte !) afin de pouvoir vous accompagner sur le chemin de la santé.

Une fois le bilan établi en un minimum d’une heure (oui oui c’est le temps qu’il faut pour analyser tout cela), le naturopathe ne va pas « soigner » grâce à des médicaments mais « éduquer » le patient sur les bons réflexes à avoir au quotidien, la façon de s’alimenter, l’hygiène de vie qu’il faudrait mettre en place, etc. Eventuellement il pourra également prescrire des compléments alimentaires, tisanes et autres plantes en aroma et phytologie afin de combler les carences ou d’éliminer les surcharges, mais ce n’est pas le coeur de la consultation (et si vous tombez sur un naturopathe qui ne fait que cela alors changez-en, il y a de bons et mauvais médecins comme il y a de bons et mauvais naturopathes).

La définition officielle de la naturopathie est la suivante : « Fondée sur le principe de l’energie vitale de l’organisme, elle rassemble les pratiques issues de la tradition occientale et repose sur les dix agents naturels de santé. Elle vise a préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto régénérer par des moyens naturels ».

Vous l’aurez donc compris, l’intérêt de la naturopathie est de comprendre comment fonctionne votre corps afin de l’aider à s’auto guérir et de le maintenir en bonne santé. Dans un monde idéal, à l’aide de quelques cures et des bons réflexes quotidiens, la médecine allopathique ne serait utilisée que dans des cas d’urgence. Mais nous savons qu’aujourd’hui le stress, notre environnement, nos modes de vie et façon de consommer rendent difficile une pareil utopie…

 

Qu’est ce que la naturopathie n’est pas ?

Voici les quelques idées reçues que l’on peut rayer de la définition de cette médecine alternative :

  • ce n’est pas une médecine étrange issue des rebouteux ou autres croyances
  • ce n’est pas une philosophie extrémiste où l’on encourage le végétarisme ou véganisme
  • ce n’est pas une simple médecine par les plantes
  • ce n’est pas une médecine contre l’allopathie qui vous ordonnera de cesser votre traitement médical en cours (si c’est le cas alors changez vite de naturopathe)
  • ce n’est pas une médecine qui va analyser votre iris (l’iridologie est une technique utilisée dans notre bilan de santé) et y voir toute la vérité sans nuance
  • ce n’est pas une doctrine qui va vous interdire tous les plaisirs de la vie
  • ce n’est pas un discours moralisateur qui va vous faire culpabiliser
  • et j’en passe !

Quelles sont les 10 techniques utilisées ? 

  1. L’alimentation : la diététique, la nutrition en fonction de son tempérament, les cures saisonnières…
  2. La psychologie : exercices de relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, psychothérapies brèves, sophrologie…
  3. Les exercices physiques : gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, marche, natation…
  4. L’hydrologie : eau chaude ou froide, locale ou générale, interne ou externe, douches, bains, thalassothérapie, argiles…
  5. Les techniques manuelles : massages non médicaux, onctions aromatiques…
  6. La réflexologie : pied, oreille, nez, dos, etc.
  7. Les techniques respiratoires : empruntées au yoga, aux arts martiaux, Bol d’air Jacquier, ionisations…
  8. Les plantes (phytologie) : revitalisantes, drainantes, adaptogènes ; et les huiles essentielles (aromatologie)
  9. Les techniques énergétiques : magnétisme, recours aux aimants, cristaux
  10. Les techniques vibratoires : utilisation des couleurs, de la lumière, de la musique…

Retrouvez mon article sur les 10 techniques utilisées en naturopathie

Bien sûr toutes ces techniques ne seront pas toutes employées à chaque bilan de santé. Ce dernier sera adapté à chaque patient, à ses besoins et ses possibilités. Les 3 premiers points étant des impératifs dans un bonne hygiène de vie, ces techniques font partie des bases de la naturopathie. Il n’y a rien de miraculeux dans tout cela, il ne s’agit que d’anciennes techniques utilisées depuis des siècles, ayant fait leur preuve et permettant à chacun de prendre en main sa propre santé et de devenir un patient responsable 🙂

Je terminerai donc cet article avec cette citation d’Hippocrate : « que ton alimentation soit ton principal remède ».

Pour aller plus loin, quelques lectures : 

Naturopathie – Daniel Kieffer

Le grand livre de la naturopathie – Christian Brun

La naturopathie pour les Nuls – Anne Claire Meret

Secrets de naturopathes – S. Tétart et V. Lopez

Cet article t’a été utile ? N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest ! 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply