Portrait de Naturopathe #1

Bonjour à toutes et tous ! Aujourd’hui j’ai le plaisir d’inaugurer une catégorie qui me tenait à coeur : portrait de naturopathe. Régulièrement je posterai une interview de praticien de cette médecine naturelle à laquelle je me destine afin de vous faire partager leurs univers qui sera bientôt le mien.

Et cette semaine c’est Angélica que j’ai découvert via son compte Instagram qui se prête au jeu. J’ai beaucoup aimé son approche car elle est également enseignante de yoga, une discipline que j’aime vraiment pratiquer (je vais bientôt pouvoir m’y remettre mon souci de santé s’améliore ouhou) !

Je vous laisse la découvrir 🙂

YO2

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Angélica Alcantara, je suis d’origine mexicaine et réside en France depuis presque 5 ans. Mes occupations sont très axées sur le partage de connaissances, de par mon métier de Naturopathe et de professeur de Yoga. J’ai toujours été curieuse, je me pose tout le temps plein de questions sur la vie, sur moi-même, donc je suis avide d’apprendre toujours de nouvelles choses. J’adore aussi la nature, les animaux, voyager, rigoler et lire.

Pourquoi être devenue naturopathe ? 

J’ai toujours été passionnée des secrets du corps et de son fonctionnement. Tout d’abord j’ai décidé d’entreprendre des études en médecine pour comprendre le pourquoi et le comment de la vie. Après 6 années d’études, j’expérimente un malheur général, même si ma vie aux yeux des autres pouvait être « parfaite », j’ai une exigence insatiable envers moi qui est en train de me détruire. Il n’existe pas de cachet magique qui peut changer ma façon de me traiter, la médecine ne pouvait pas répondre à ces questions, j’ai donc décidé d’essayer en premier temps le Yoga sur conseil de ma mère, qui a toujours été quelqu’un de spirituel. Celui-ci me fait me sentir bien, mais ce n’est pas suffisant.

Je pars donc en Inde pour me retrouver. Une fois là-bas, je me rends compte que toutes ces réponses se trouvent à l’intérieur de moi, je me blesse au dos et je suis forcée à aller voir un médecin dans une petite ville de l’Himalaya. Elle ne me parle pas que de mon dos, elle s’intéresse à mon alimentation, à mes émotions, elle m’écoute. Les médecins indiens pratiquent l’ayurvéda en même temps que l’allopathie, c’est là que j’ai une illumination.

Quand je rentre en France je me renseigne sur tous les médecines complémentaires et je trouve que la Naturopathie fait la synthèse des médecines traditionnelles orientales et occidentales. Je m’identifie rapidement, je me lance, et voilà qu’aujourd’hui je peux partager lors de mes consultations mon savoir médical mais aussi humain. Je me régale avec ça, je sens enfin que je peux accompagner toutes ces personnes dans leur quête du bien-être.

Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ? 

Le fait de pouvoir recommencer ou redessiner ma vie, la curiosité de savoir quelle sera ma leçon du jour, et de voir les yeux de mon amoureux et de Choco (mon chien).

Qu’est ce qui te passionne le plus dans la médecine naturelle ? 

Premièrement, la symbiose qu’elle crée entre la nature et l’être humain. En second, le fait qu’elle donne la chance à chacun de retrouver son propre potentiel et de ne plus être une victime sinon un acteur de sa vie et de sa santé, ce qui apporte une sensation de sécurité et confiance. Enfin, la vision globale qu’elle a de la vie, le fait qu’elle ne sectionne pas l’être humain en plusieurs parties et qu’elle ne le sépare pas de tout ce qui l’entoure (environnement, nourriture, relations humaines, etc.).

Quel serait ton conseil principal pour être en bonne santé ? 

Tout d’abord apprendre à connaître et à écouter son corps, une fois que l’on parvient à entrer en contact avec soi, toutes nos actions et nos décisions deviennent naturellement en accord avec nos besoins.Ensuite je dirai que de manger plus vivant (+ de crudités et des fruits), plus vert (+ de légumes), plus varié et de préférence bio. Je conseille aussi de rester en contact avec la nature régulièrement, et aussi de faire une activité physique qui procure plaisir et bien-être pour l’âme et pour le corps. Enfin, je recommande de chercher à se débarrasser des idées, des situations et des personnes parasites ou toxiques à soi.

Quelle est ta recette préférée ?

Le Buddha bowl !

Quel est le super aliment que tu consommes et que tu conseillerais ? 

J’ai plusieurs coups de cœur mais les deux que je consomme le plus fréquemment et que je conseille sont les algues et les graines germées. Ce sont des aliments simples à utiliser, accessibles à tout le monde, et qui sont pleines de vitamines et de minéraux.

Si tu pouvais partir vivre dans un autre pays, lequel et pourquoi ? 

Ce pays n’existe pas malheureusement, car il devrait rassembler des choses que j’adore de 3 pays qui ont marqué ma vie : le Mexique avec son énergie, son service et son insouciance (et le soleil J) ; la France avec son ordre, le savoir exprimer son désaccord tout en respectant autrui, et sa quête de l’amélioration ; et enfin l’Inde avec sa spiritualité, sa générosité et son don pour le partage. S’il existe un pays avec tout ça, je pars demain !

Quels sont tes futurs projets ? 

Je souhaite tout d’abord finir ma formation en plantes médicinales. Ensuite, j’aimerai l’an prochain aller en Inde me former en médicine ayurvédique, pour continuer à enrichir ma pratique. J’aimerai continuer encore et encore à enrichir mon expertise pour la partager, et faire en sorte qu’un maximum de personnes puisse être plus autonomes avec sa santé et son bien-être.

Une citation qui te représente ? 

“Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde.” Buddha

Un petit secret sur toi à partager ? 

J’ai une addiction pour les livres, j’en achète tout le temps …

Merci Angélica et à bientôt ! 

3 comments

  1. Katia says:

    Merci pour cet article. Je commence doucement à m’intéresser à ce métier. En attente de me reconvertir suite à des problèmes de santé, ce métier fait partie de mes pistes. Je vais suivre assidument cette catégorie. Bonne semaine

  2. Houdda blue_nepee says:

    Angelica ! Je te retrouve ici par un pur hasard, bonheuraunaturel s’etant abonnée à mes publications instagram, je suis ravie de voir que tu as trouvé ta voie.. Bonne continuation.
    Houdda de Suresnes, voisine de Dulce.

Laisser un commentaire