Coloration naturelle : mon premier henné

Depuis plus d’un an je suis passée à la coloration naturelle et je vois vraiment la différence : cheveux plus doux, plus forts, qui poussent de nouveau et sont moins fourchus. Je n’utilise plus aucun produit chimique, tous mes shampoings, après-shampoings et masques sont bio et je suis allée 2 fois chez Biocoiff pour ma coloration.

Mais ce mois-ci faute de finances et par curiosité j’ai voulu tester le henné ! Vous voulez savoir comment je m’y suis prise ? C’est par ici…

IMG_20160213_235434

Après avoir longuement parcouru le site d’Aroma-zone et de nombreux blogs qui disaient des choses et leurs contraires, j’ai décidé de ne pas trop me prendre la tête et de faire la recette assez simplement :

  • 100g de poudre de Garance (les reflets rouge)
  • 150g de hénné du Yemen (le cuivré)
  • 40 gouttes d’HE de Ylang-Ylang (la douceur)
  • De l’eau (jusqu’à consistance pâteuse type gâteau)

Bien mélanger les 2 poudres, puis ajouter l’eau très chaude, bien remuer à la cuillère en bois (pas de métal) et enfin l’huile essentielle.

J’ai fait le mélange la veille et l’ai laissé poser toute la nuit au frigo, cela fixe mieux les pigments rouges. J’ai fait ma couleur le lendemain et je peux vous dire que ce n’était pas de la tarte !

Pensez à protéger votre lavabo, vos épaules et vêtements ainsi que le sol car on en met de partout et le rouge tâche bien. Le henné se pose sur cheveux lavés et mouillés au préalable.

Il faut donc appliquer par gros paquets en malaxant les mèches de cheveux et en les rassemblant au fur et à mesure. Commencer par en dessous puis faire le dessus et enfin tout réunir sur le dessus de la tête en énorme pâté bien sexy et bien imbibé de la mixture. Emballer votre tête dans du cellophane pour garder à température ambiante et laisser poser 3 heures.

Attention le rinçage n’est pas de tout repos non plus : je l’ai fait au début au dessus d’un seau pour éviter de boucher la baignoire avec le plus gros de la mixture à évacuer (ensuite hop dans les toilettes). Puis se mettre dans la baignoire et bien rincer… Faire un après-shampoing si besoin (moi je l’ai fait) mais pas de shampoing ! Et éviter de se laver les cheveux pendant 3 jours ensuite pour que le henné se révèle comme il faut.

henné rougeJ’étais assez contente du résultat, mes racines étaient plus douces et moins rouges que mes longueurs car ces dernières possèdent encore les reflets et l’éclaircissement des anciennes colorations chimiques.

Cela m’a donc permis de rebooster mes reflets et de ne plus avoir de racines fades sans avoir à passer chez le coiffeur ! 🙂

Attention si vous partez d’une base châtain neutre vous n’aurez pas ce résultat, j’étais déjà bien rousse.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply